Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 12:50

A propos de la nuit du 4 août et de l'abolition des privilèges.

 

   La propagande républicaine a toujours menti sur ce sujet. Elle a notamment menti de manière obreptice en réduisant sciemment les privilèges aux seuls privilèges de la noblesse. En réalité, le royaume de France était hérissé de privilèges très nombreux qui garantissaient les libertés de nombreux corps intermédiaires. Ce sont les privilèges des corporations, des provinces, des villes. En abolissant ces privilèges, ce sont toutes ces libertés acquises au long des siècles qui ont disparu. Pour parfaire cette oeuvre de destruction la république n'a rien trouvé de mieux que de promouvoir la loi Le Chapelier qui interdisait toute possibilité de se réunir pour défendre les intérêts d'un groupe ou d'une corporation. C'est ainsi qu'ont été abandonnés les ouvriers, employés et journaliers de l'agriculture fort nombreux à cette époque. Ce fut ensuite tout le travail des catholiques sociaux : La Tour du Pin, Villeneuve Bargemont, Albert de Mun et jusqu'au comte de Chambord lui-même avec sa fameuse lettre aux ouvriers, de rétablir les choses. Ce sont ces grands aristocrates qui ont patiemment reconquis les privilèges de ces corporations : évidemment le nom avait changé pour aboutir à celui que l'on connait aujourd'hui : les droits acquis. Bien sûr, le travail entrepris par ces grands catholiques a été poursuivi par les syndicats mais l'esprit avait changé et la politique, au sens péjoratif du terme, s'en est mêlée.
       Je pense que ce combat, dont plus personne n'est conscient, a une importance très grande et peut concourir, en étant mieux connu, à rétablir la vérité sur la condition des travailleurs et sur le sujet des privilèges. A une époque où le dialogue social est en panne chez nous, où nous avons besoin de réconcilier les Français, où nous devons promouvoir l'entente notamment dans l'entreprise hors de toute considération de classe ou de lutte des classes. Le chantier est essentiel, crucial même. C'est de ces rapports nouveaux entre patrons et employés que dépendront la survie de notre compétitivité, la capacité de comprendre la nécessaire flexibilité de l'embauche et du licenciement,.

     C'est un  sujet sur lequel les royalistes ont des propositions considérables à faire. L'Alliance-royale l'a d'ailleurs bien compris. Il faut notamment dissocier le social du travail et tout ce qui peut y contribuer doit être entrepris. Le social doit être fiscalisé et l'idée de la TVA sociale allait parfaitement dans ce sens. C'est le seul moyen de rétablir la compétitivité de nos entreprises et donc de rétablir la balance de notre commerce extérieur : problème infiniment plus grave que celui néanmoins préoccupant de la dette.

           Patrick de Villenoisy

 

NDLRB. http://wiki.sylm.info/index.php/Patrick_de_Villenoisy


La Charte de  Fontevrault avait consacré un premier post à cette imposture prétenduement  égalitaire.

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-nuit-du-4-aout-1789-l-abolition-des-privileges-au-benefice-de-la-bourgeoisie-privilegiee-108798882.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article

commentaires