Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 11:03

Extrait  du Sermon de la « Messe de Minuit

    En cette nuit sainte de Noël, où nous célébrons la Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ, je reviens sur la démonstration de la date de la Nativité pour considérer ensuite les devoirs que nous devons manifester à Notre Seigneur.

    Tout d'abord parlons rapidement des ordonnances que Dieu donna au peuple hébreu à sa sortie d'Égypte, car c'est par la description de ces ordonnances que saint Jean Chrysostome commence sa démonstration sur la date de la Nativité. Le peuple hébreu, donc, marqué par les cultes impies, idolâtres, et encore ébahi par la grandeur des temples égyptiens, avait besoin d'un temple qui efface ces souvenirs. Dieu leur en fit donc construire un qui par la beauté de son architecture, effacerait tous les autres. Dans ces ordonnances, Dieu demanda tout particulièrement que ce temple soit divisé par un voile en son milieu, comme le firmament sépare la terre et le ciel.

    Saint Jean Chrysostome expliquant alors le sens spirituel et analogique du voile qui sépare le Saint des saints de tous les autres objets du culte, établit le raisonnement suivant : puisque seul le grand prêtre pénétrait dans le Saint des saints, une fois l'an, si l'on arrive à connaître en quel temps Zacharie, le père de saint Jean-Baptiste, désigné cette année là, apprit par l'Ange la conception de sa femme sainte Élisabeth, l'on peut ensuite, puisqu'il y a six mois de différence entre Notre Seigneur et son Précurseur, ce que nous savons de par l'archange Gabriel à l'Annonciation, connaître le temps de l'Annonciation précisément, et en comptant neuf mois, connaître le temps de la naissance de Notre Seigneur.

    Comme nous savons de par les saintes Écritures que cet événement surnaturel s'est passé le jour de la Fête des Tentes, dans la deuxième moitié de septembre, comptons donc six mois de plus. Nous sommes alors dans la deuxième quinzaine de Mars pour l'Annonciation, la conception de Notre Seigneur, et nous célébrons effectivement l'Annonciation le 25 mars, et en comptant encore neuf mois, nous sommes fin décembre, à sa naissance. Voilà, ainsi résumée, toute la démonstration de saint Jean Chrysostome.

  Ce n'est donc pas à cause des fêtes païennes du solstice d'hiver que la date de la Nativité a été fixée le 25 décembre, « pour christianiser ces fêtes païennes », comme on l'entend couramment. Mais, Dieu faisant bien toutes choses, cette date donne lieu, effectivement, à une signification dont nous parle saint Jérôme : « Jusqu'à ce jour, dit-il, les ténèbres croissaient, à partir d'aujourd'hui elles décroissent : la lumière croît, décroissent les ténèbres : le jour croît, l'erreur décroît, la vérité s'avance. Aujourd'hui naît notre Soleil de justice ».

 

Fidem Servavi : L'enseignement hebdomadaire du maintien de la foi N° 185

mail@fidemservavi.info`

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires