Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 09:35

   La célébration du bicentenaire de 1789 a été à l’origine de grands travaux et de nombreuse commandes publiques. Parmi  les initiatives de l’État portées par le Délégation aux Arts plastiques du ministère de la Culture, Estampes et Révolution, 200 ans après est l’une des plus originales bien qu’elle soit peu connue.

   Soixante artistes français et étrangers appartenant à des tendances très différentes ont été sollicités pour créer une œuvre se référant au contexte du bicentenaire, aux idées de la Révolution et aux Droits de l’Homme. Leur seule contrainte était la possibilité de pouvoir diffuser ces œuvres en de multiples exemplaires selon le principe de l’estampe. Cependant toutes sortes de techniques pouvaient être utilisées.

   L’ensemble ainsi constitué offre un aperçu très intéressant ( NDLRB. Si c’est  vous qui le  dites)  des rapports entretenus par les artistes invités, avec l’histoire et la politique à la fin des années 1980, veille de nombreux bouleversements mondiaux.

    Dans le cadre de la série des expositions  rétrospectives consacrées à  quelques une des commandes et réalisations artistiques du bicentenaire de 1788 et de 1989, le musée présentera la majeure partie de cette commande en mettant l’accent sur les créations les plus abouties.

 DATE DE L'EXPOSITION du 22/10/2010 au 28/03/2011

Organisateur:   

www.musee-revolution-francaise.fr 

   Domaine de Vizille - Musée de la Révolution française

Place du château  . Vizille

04 76 68 07 35


Origine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article

commentaires