Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 11:33

Mercredi 25 avril 2012, à 12h30, à Paris
38ème anniversaire de Monseigneur le Prince Louis de Bourbon , duc d'Anjou
http://beaudricourt.hautetfort.com/archive/2012/04/24/anniversaire-du-duc-d-anjou.html


L'institut de la Maison de Bourbon fait célébrer une messe, en l'église Saint-Germain l'Auxerrois, paroisse des rois de France 

  http://richemont.hautetfort.com/tag/louis%20xx  

 

Communiqué repris de :

  http://www.royaute.org/page50a.html#120425

 

Voir aussi :

: http://www.democratie-royale.org/categorie-11936928.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ANNUAIRE DES MOUVEMENTS AMIS ET ALLIES
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 18:47

  Regardez bien les arbres  taillés de de l' allée piétonne Ste Catherine du bourg de Fontevrault. Afin que vous vous repériez, merci de noter que vous avez l'église paroissiale St Michel derrière vous et la place du monument aux morts au bout de l'allée.P1040532-copie-1

    Pour  autant  ce  qui me parait important dans la photo  ci-dessus prise le 18 avril est  moins  l'endroit où vous êtes dans le  bourg monastique que la taille effectuée  sur les arbres de l'allée. Regardez les, ils ont  vraiment  fait l'objet d'une taille  qui peut  vous paraître sévére et pourtant  nous savons, vous et moi, que c'est cette taille précisément  qui est la  condition d'un feuillage important et homogène dans  quelques semaines.

   Hé  bien voyez-vous,  je suis intimement persuadé  que les royalistes sont  comme les feuilles des arbres de cette allée. C'est à condition que  nous  émondions nos opinions royalistes par  trop luxuriantes que nous arriverons à nous intégrer dans une perspective  feuillue d'ensem- ble.                                                                                                          Imaginez seulement  ce qui se passerait si l'un d'entre les mouvements royalistes refusait la taille  qui , seule, lui permettrait pourtant  de s'insérer dans la perspective d'ensemble  que  doit  avoir à terme cette  quasi charmille, image parfaite du roi restauré. Hé  bien, on ne  verrait que lui  dans  cet alignement  raté .                                                                                                             Ne  voir  que lui, ah la belle affaire! mais du coup on ne  verrait plus le roi ... Est-ce  vraiment  ce  que  veulent  ceux de nos amis  royalistes de tous  bords  qui tiennent à marquer leur originalité en refusant de se  soumettre à la  volonté divine s'agissant du point de savoir qui doit être le lieutenant de Dieu dans le royaume trés  chrétien de France?

 

                                                               Alain TEXIER

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 09:12

Michel de PONCINS: " 2089 ou LE TEMPS DE LA GRACE... Une  civilisation renaît de ses cendres".

Editions Godefroy de Bouillon 

  " Mais pour se diffuser  et  durer , ce ( nouvel) ordre spirituel ne peut se passer d'un ordre temporel  en harmonie avec le plan divin.Le Pape Pierre-Paul I er invite alors ( un capitaliste, chef d'entreprise) Clovis à Rome et lui révéle les mystères de son prénom: Les recherches généalogiques  établissent qu'il descend bel et  bien en droite ligne de Clovis et de Clotilde. Il l'informe de sa décision  du rétablissement  del'Empire de charlemagne, le vrai Saint Empire, ceci desormais à l'échelle universelle. Ainsi serait  reconstituée  la bénéfique union du spirituel et  du temporel, du Trône et de l'Autel, la démocratie finissant sa  carrière dans les 'poubelles de l'histoire' ".

   Le 14 juillet 2089 à Saint-Pierre de Rome, Pierre-paul I er couronne le nouveau grand monarque avec la couronne retrouvée de Charlemagne.

   Est célébré en même temps le mariage  de Clovis et de sa fiancée ...Clotide".

Présentation par Antoine Périnet ( englobant la" fiche de lecture"  de Jean-Marie Cuny") in  Lecture  et Tradition (Nouvelle série) N° 11; Mars 2012 p; 27 à 30.

http://www.chire.fr/A-178146-n-11-nouvelle-serie-mars-2012-andre-figueras-1924-2002---hommage-pour-le-10e-anniversaire-de-sa-mort.aspx

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 11:43

   A Blois, Les élus présents au « baptême »  du circuit des fontaines (rendez-vous était donné au square Clément-Lévy) ont tous remercié le conseil des sages pour son implication et ses recherches et souligné le travail des services de la Ville (démocratie participative, services techniques, graphisme patrimoine…) qui ont participé à la création et désormais à la diffusion de la plaquette tirée à 20.000 exemplaires qui guidera les Blésois et les touristes à travers les rues, places ou ruelles, de fontaine en fontaine (huit en tout) .

 

Blois_Fontaine_Louis_XII.jpg

   

Origine de la photo de la Fontaine Louis XII ci-dessous  

http://www.cosmovisions.com/monuBlois.htm

 

   Près de l'église Saint-Vincent, c'est donc avec la fontaine Corbigny, du nom du baron qui fut le deuxième préfet de Loir-et-Cher, que démarre le circuit. Rue Basse, la fontaine Saint-Jacques, en eau, est peut-être la plus connue.  Détour ensuite jusqu'à l'Hôtel de ville avant de rejoindre la place Ave-Maria (un parcours très historique) et sa borne-fontaine, puis celle des Élus (datée de 1518). Il fallait bien, ensuite, suivre le cours de la Loire, le fleuve royal ne pouvait être ignoré: les quais permettent de rejoindre l'une des fontaines les moins connues, près de l'église Saint-Nicolas (récemment remise en eau).

    Les places Louis-XII et Saint-Martin ferment la boucle.

 

Article plus complet  grâce au lien ci-dessous :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Loisirs/Patrimoine-tourisme/n/Contenus/Articles/2012/04/21/Un-circuit-des-fontaines-abondamment-baptise

 

 

 

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 10:05

COMMUNIQUE DU CONSEIL DANS L’ESPERANCE DU ROI(CER)...  à la veille du premier  tour  de l'élection présidentielle 2012

  On a tenté, au cours de ces derniers mois, de nous faire croire que la “zone euro” et, avec elle, l’Union européenne seraient sauvegardées par les réponses financières appotées à la faillite de l’Etat grec. On oublia cependant de préciser que cette sauvegarde aurait un prix qui ne pourrait être payé que par l’aggravation des deficits publics des pays concernés. La France, par exemple, s’est endettée à cette fin de 60 milliard d’euros et vient de s’engager pour 143 milliard d’euros dans le cadre du Mécanisme européen de stabilité (MES).

     Depuis quelques jours, la situation financière de l’Espagne s’avère, comme on pouvait s’y attendre, gravement préoccupante avec une dette publique de l’ordre de 80% du produit intérieur brut du pays, accroissant ainsi les mouvements de panique des financiers  apatrides et sans scrupules  qui gouvernent le monde

   Il est hélas probable que l’une des toutes prochaines victimes de la catastrophe annoncée….sera la France, dont la dette publique est aujourd’hui de l’ordre de 1700 milliards d’euros. La période électorale que nous vivons masque cette accablante réalité et son future coût aux Français tant l’attrait du pouvoir (mais quell pouvoir ?) génère de mensonges et de fausses promesses au sein de l’élite politique de notre pays.

   A cette triste évidence il nous faut hélas ajouter un élément important qui ne manquera pas d’alourdir le fardeau et la peine de nos compatriotes alors qu’il fait l’objet d’un silence quasi total des candidats à l’élection présidentielle

   Il s’agit du gouffre abyssal du déficit de l’assurance-maladie : dans l’état actuel des comptes et de la situation sanitaire du pays, et en l’absence de réformes drastiques, ce déficit qui était de près de 10 milliard d’euros en 2011, atteindra près de 20 milliards en 2020. Ainsi, les déficits cumulés entre 2000 et 2020 atteindront environ 150 milliards d’euros qui s’ajouteront à la dette globale.

   La principale cause de cette vertigineuse croissance des dépenses de santé est tout simplement (comme il était facile de l’imaginer il y a déjà longtemps) le vieillissement de la population et, par voie de conséquence, l’augmentation des pathologies lourdes et chroniques dont la prise en charge s’avère de plus en plus coûteuse. Prenons un exemple: Durant la période 1995-2000, 4 millions et demi de personnes environ relevaient de la prise en charge intégrale de leurs traitements au titre des affections de longue durée (ALD); en 2011, elles étaient 9 millions et devraient être 13 millions en 2020… A ces frais s’ajoute l’augmentation, pour ces malades, des soins  annexes médicaux (optiques, dentaires ou auditifs) et para-médicaux (kinésithérapie, soins infirmiers, etc.).

    Mais l’Etat-Providence a également surchargé sa barque de façon irresponsable en développant des systèmes particuliers de prise en charge de la santé au profit, non seulement des plus défavorisés de nos compatriotes (ce qui relève du secours dans le cadre d’une solidarité nationale), mais aussi d’une population étrangère, de plus en plus nombreuse, pour laquelle ces systèmes s’avèrent particulièrement attractifs mais coûteux pour la collectivité nationale. Le temps n’est pas loin où il nous faudra choisir entre l’euthanasie de nos anciens et le rejet de la misère du monde…


   Un autre facteur aggravant est le fait qu’il n’y a plus rien à attendre, et sans doute pour longtemps, d’une amélioration significative de la croissance économique (qui aiderait mécaniquement celle du déficit par l’augmentation des recettes), pas plus que d’une hausse de la fiscalité (déjà intenable et affectée à d’autres urgences) ou des cautères appliqués sur la jambe de bois des sources médicales d’économie.


    Il faudra donc envisager, à très court terme, des remèdes différents mais douloureux tant économiquement pour les Français qu’idéologiquement pour leurs élites politiques. Le Conseil dans l’Espérance du Roi exposera sous peu une analyse de ces remèdes possibles ainsi qu’un certain nombre de propositions visant à répondre à cette grave situation.

                     Le 20 avril 2012.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ANNUAIRE DES MOUVEMENTS AMIS ET ALLIES
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 09:46

  Des amis  du CER (Conseil dans l'espérance du roi)*, contre- gouvernement  ou shadow cabinet à la française m'ont permis de découvrir le  sondage  dont il est parlé ci-aprés. Vous noterez l'adroit intitulé de la question posée qui parle "d'une monarchie ne suivant pas les autres modèles européens".

  Là est en effet le noeud du problême, une monarchie  constitutionnelle n'empêche nullement la  dérive dans le  domaine des moeurs  comme on le  voit hélas régulièrement  dans les "pays couronnés"  qui nous entourent.                    Je ne dis pas  que  les monarques  sont inutiles  dans  ces pays , et nous  qui n'en n'avons pas , savons  bien ce  qui nous manque  mais instaurer une monarchie  constitutionnelle  c'est un peu comme avoir  une  voiture mais ne jamais pouvoir se servir  du levier de changement de  vitesse.

   Or rouler toujours en première:

- évite certes un certain nombre d'accidents

- mais celà fatigue le moteur

- entraîne une  forte consommation

- et ne permet pas d'adapter la marche du pays aux  exigences  changeantes  de  la  vie d'un peuple dans le respect  de  ce qui a toujours fait  sa grandeur.

  ------

           LE SONDAGE AUQUEL IL VOUS FAUT REPONDRE:

  Seriez-vous favorable à l'instauration d'une monarchie en France ? A savoir une monarchie du XXIème siècle "à la Française" (ne suivant pas les autres modèles européens).

 

  Participez  à ce sondage  que  vous retrouverez  en activant le lien ci-aprés:

  http://www.lasonde.fr/les-sondages/Lys/monarchie-en-france/


                                                      ***

 

* RETROUVEZ LE DERNIER  COMMUNIQUE DU CER. (Contre-Gouvernement) en date du 20 avril 2012.

  A LA VEILLE DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE. Aujourd'hui on rase gratis, mais demain ?

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-cer-contre-gouvernement-a-la-veille-de-l-election-presidentielle-aujourd-hui-on-rase-gratis-m-103794216.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 15:50

20 avril 1868; Naissance de Charles Maurras

Chronologie de  la vie de Maurras et des événements historiques.

http://weblateste.pagesperso-orange.fr/maurras/ephemeride.htm


Et pour ne pas oublier:

L'oeuvre de Charles Maurras (1868-1952) : les textes du principal auteur royaliste et nationaliste français du vingtième siècle.

  http://maurras.net/

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ANNUAIRE DES MOUVEMENTS AMIS ET ALLIES
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 15:19

   Les éditions Parthénon publient l’ouvrage du P. Raphaël Delarbre, o.f.m., Jeanne d’Arc par elle-même. Plutôt que de parler de Jeanne d’Arc, l’auteur la laisse parler : « C’est le portrait de notre glorieuse héroïne, peint par elle-même, que nous voudrions vous offrir », écrit-il dans son Avant-propos. « Comme le style, c’est l’homme, de même la vierge de Domrémy se retrouve tout entière dans les admirables réponses aux divers examens auxquels elle fut soumise. C’est un choix de ses paroles les plus remarquables que nous avons recueilli. » On l’entend ainsi exposer sa mission aux juges ecclésiastiques de Poitiers. On l’entend à la tête de ses hommes, et lors de ses entrevues avec le Dauphin. On l’entend à la fin répondre aux accusations iniques du tribunal de Rouen.

    Chacune de ses affirmations, imprimées en gras dans le texte, nous offre une sentence de sagesse surnaturelle qui se transforme en sujet de méditation profonde.

   Adhuc loquitur, elle nous parle encore au XXIe siècle. Elle dont saint Pie X a écrit : « Que tous les gens de bien la prennent comme chef et comme guide pour défendre la religion et qu’ils cherchent à affermir entre eux la concorde qui seule peut faire espérer le salut commun. »

 

P. Raphaël Delarbre, Jeanne d’Arc par elle-même,

* OFM :Ordre des fréres mineurs (Franciscains)

éd. Parthénon, 136 p., 12 € La Fresnaye, chemin des Buttes Blanches F-91410 Dourdan

Site Internet:http://www.editions-parthenon.com/

 (DICI n°253 du 20/04/12)

 

 

Origine du communniqué ci-dessus:

http://www.dici.org/actualites/france-jeanne-darc-parle/

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 16:24

   Implanté à Rennes, le conservatoire de l’école publique*, qui propose de redécouvrir une classe à l’époque de Jules Ferry, se refuse à accueillir les classes des écoles privées.


La polémique
Avril 2011. Marie-France Beaugendre, enseignante d’une classe de CE1 de l’école Saint-Joseph de Chantepie, aimerait amener ses élèves visiter le Conservatoire de l’école publique situé au centre Alain-Savary à Rennes. Créé et géré par les délégués départementaux de l’éducation nationale d’Ille-et-Vilaine (DDEN 35), une association loi 1901, ce conservatoire invite à redécouvrir une classe d’antan avec ses pupitres, ses encriers et son instituteur avec son incontournable blouse.

« Sur le site internet de la DDEN 35, il était indiqué que ce conservatoire était ouvert à tous. Gratuit pour les élèves des écoles publiques et 2 € pour les autres. J’ai donc téléphoné pour prendre rendez-vous pour y amener mes élèves », explique Marie-France Beaugendre. La réponse de la DDEN 35 la laisse encore pantois. « On m’a répondu que le conservatoire ne recevait pas les groupes scolaires de l’enseignement privé ! » Merci et au revoir. « Je pensais alors à un malentendu et j’ai écrit à la DDEN 35 pour avoir des explications. Je n’ai toujours pas eu de réponse. »

Discrimination
   Mais l’enseignante ne veut pas en rester là. « Est-il concevable, qu’en 2012, on puisse encore vivre un tel sectarisme et une telle discrimination ? » D’autant que dans son numéro trimestriel de début d’année, le magazine du département (Nous Vous Ille) consacre un reportage de deux pages à ce conservatoire et invite à s’y rendre…

   « On ne savait pas que ce conservatoire pratiquait cette discrimination », explique un porte-parole du département. Marie-France Beaugendre écrit d’ailleurs à Jean-Louis Tourenne, président du conseil général d’Ille-et-Vilaine, qui lui a répondu le 26 mars dernier : « Je comprends et partage la conviction qu’il faut nous mobiliser au service du bien vivre ensemble ». Et de préciser qu’il a lui-même écrit au président de la DDEN 35 pour avoir des explications.

Contacté hier, Jean-Louis Robert, président de la DDEN 35, refuse de se justifier. « C’est dans nos statuts et c’est comme ça ! Nous ne voulons pas que des élèves de l’enseignement catholique puissent accéder à notre conservatoire… Nous défendons l’école publique et il n’est pas question d’accueillir des élèves du privé. D’ailleurs nous avons le soutien de l’inspection d’académie. »

    Pourtant, dans les statuts de la DDEN 35, actualisés le 22 janvier 2011, aucun article ne précise que le conservatoire est interdit à l’enseignement privé. Également contacté, Jean-Yves Bessol, l’inspecteur d’académie, dément tout soutien à l’association : « Je ne valide pas ça ».

....

 

                                                             Samuel NOHRA.

 

Origine

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Polemique.-a-Rennes-l-ecole-d-antan-refuse-les-eleves-du-prive_6346-2067836-fils-tous_filDMA.Htm

-----

*Site officiel

http://dden35.fr/conservatoire_ecole_publique.html

Contact

contact@dden35.fr

 

-------

 

Paris, le jeudi 19 avril 2012.

Bernard Antony, président de l’AGRIF, communique :  Scandaleux apartheid anticatholique.

    Le refus de visite à Rennes du conservatoire de l’école publique par des enfants des écoles catholiques constitue un délit de discrimination effective tel que puni par le code pénal.

   Ce musée créé par les Délégués Départementaux de l’Éducation Nationale de l’Ille-et-Vilaine l’est par le fait même avec des fonds publics : ceux de l’impôt de tous les citoyens quelle que soit l’école de leurs enfants.

    L’affirmation que les visites sont réservées aux enfants des écoles publiques témoigne d’un haineux sectarisme archaïque rappelant les années noires des guerres scolaires. Il est un déni d’égalité pour les enfants des écoles libres ou confessionnelles de toutes natures, catholiques, protestantes, juives et autres.

L’AGRIF a chargé ses avocats de diligenter la plainte qui s’impose

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 08:30
Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article