Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 09:38

 La princesse Isabelle, Marie, Laure, Victoire d’Orléans, princesse de France,et fille aînée du chef  dela Maison de France,  est née au manoir d’Anjou en Belgique, le 8 avril 1932, jour du premier anniversaire de mariage de ses parents, le comte et la comtesse de Paris. La jeune princesse fut baptisée le 16 mai 1932 par Mgr Harscouet, Évêque de Chartres au manoir d’Anjou.(Belgique)

.... Plus de détails grâce au lien suivant :

 http://www.la-couronne.org/article-80-ans-de-la-princesse-isabelle-de-france-103055907.html

 Voir aussi :

http://www.noblesseetroyautes.com/nr01/2012/04/80-ans-de-la-princesse-isabelle-de-france/

http://www.royaumedefrance.fr/201204083849/80-ans-de-la-princesse-isabelle-de-france/

http://gotha2.blogspot.fr/2012/04/la-comtesse-von-schonborn-buchheim-nee.html

 

  Retrouvez-entre autres - et aprés  quelques manipulations-  la descendance  de la comtesse Isabelle de Schönborn-Buchheim grâce  au trés  complet  site  ci-dessous :

http://patrick.texier.free.fr/orleans.pdf

 

 


 

 

Repost 0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 14:52

En commentaire  sous l’article intitulé : Plusieurs commémorations de Louis XVI

Identité du commentateur : Obazine

3 février 2012 à 10:25        

   Pour ma part, je constate que par chez moi les animateurs de la Charte de Fontevrault arrivent à rassembler des royalistes d’obédiences réputées opposées.

Origine.

http://www.noblesseetroyautes.com/nr01/2012/01/plusieurs-commemorations-de-louis-xvi/#comment-256582

Repost 0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 14:12

Auprès de ce beau teint, le lys en noir se change

Auprès de ce beau teint, le lys en noir se change,
Le lait est basané auprès de ce beau teint,
Du cygne la blancheur auprès de vous s'éteint
Et celle du papier où est votre louange.

Le sucre est blanc, et lorsqu'en la bouche on le range
Le goût plait, comme fait le lustre qui le peint.
Plus blanc est l'arsenic, mais c'est un lustre feint,
Car c'est mort, c'est poison à celui qui le mange.

Votre blanc en plaisir teint ma rouge douleur,
Soyez douce du goût, comme belle en couleur,
Que mon espoir ne soit démenti par l'épreuve,

Votre blanc ne soit point d'aconite noirci,
Car ce sera ma mort, belle, si je vous trouve
Aussi blanche que neige, et froide tout ainsi.

 

                                                                    Théodore Agrippa d'AUBIGNÉ (1552-1630)

 

Origine

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/theodore_agrippa_d_aubign/aupres_de_ce_beau_teint_le_lys_en_noir_se_change.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 11:42

  COMMUNIQUE DU CONSEIL DANS L’ESPERANCE DU ROI du 8 avril 2012.

  Lorsqu’en 1635 le Cardinal duc de Richelieu fonda, sous la protection du roi Louis XIII, l’Académie française, il n’imaginait pas que la plus prestigieuse des Sociétés savantes ne serait plus au XXI ème siècle que l’ombre de ce qu’il avait voulu en faire. Il n’imaginait pas non plus qu’elle pourrait un jour recevoir en son sein celle dont le seul  mérite reconnu fut, sous la protection du Chef de l’Etat du moment et de son Premier Ministre, la rédaction d’une loi autorisant et banalisant l’avortement. Cette reception, glorifiée par la bien-pensance d’aujourd’hui, eut lieu le 18 mars 2010. Sic transit Gloria mundi…

   On pourrait, certes, reconnoitre à cette nouvelle immortelle une possible conviction politique ou sociale à l’origine de son action. Mais il est difficile de croire qu’elle n’ait pas pris conscience, au fil du temps, de son instrumentalisation par les tristes démagogues qui ont tenu sa main au nom de la culture de mort. Même si cela n’est pas dans l’air du temps, le reconnaitre aurait été honorable et versé à son crédit. 

    Depuis cette réception académique et trente sept ans après la promulgation de la dite loi, plusieurs rapports des autorités de santé ont été publiés sur les effets réels de cette loi . Le dernier de ces rapports, publié à la fin de l’année 2011, est accablant. Il indigne le monde de la médecine et l’amène à de profondes réflexions autant qu’à de douloureuses remises en question. Il souligne, en préambule, “le paradoxe de la situation française avec la coexistence de trois phénomènes en apparence contradictoires”: le plus fort taux de natalité en Europe, un taux de diffusion des différentes méthodes contraceptives parmi les plus élévés au monde mais un taux d’avortements qui stagne au niveau consternant de plus de 222 000 par an (soit un avortement pour trois naissances !). Tordons d’emblée le cou à la légende du taux élevé de natalité. En effet, nous refusons de confondre, comme le font malhonnêtement les media politiquement corrects, le taux de natalité des Françaises et la natalité en France. Le premier s’accroit modestement, le second rapidement, exprimant le poids de l’immigration qui submerge insidieusement notre pays. Pour en mesurer la réalité il suffit, comme nous l’avons fait, de fréquenter et d’observer de près les plus grandes maternités de France. Nicolas Dupont-Aignan l’avouait lui-même récemment au micro d’une radio de la bande FM: “30 % des naissances dans notre pays sont le fait des habitants des quartiers difficiles (sic)”. Chacun sait ce que cela veut dire et se passe de commentaire. 

   Nous nous attarderons advantage sur les deux autres “phénomènes en apparence contradictoires”. D’abord la diffusion des méthodes contraceptives: les campagnes d’information qui commencent, chacun le sait, dès l’école primaire puis s’étalent à longueur de colonnes dans toutes les revues destinées autant aux adultes q u’aux adolescents, mais aussi l’abondance de ces méthodes ont fait espérer naïvement que, chaque couple trouvant une réponse à ses préoccupations en la matière, les grossesses dites “non désirées” devaient logiquement devenir l’exception. Ceci fut d’ailleurs l’argument principal des promoteurs de la loi de 1975. En réalité ce fut finalement une faute et peut-être même, pour certains, un mensonge (maquillés depuis en une simple utopie) car c’est précisément l’inverse qui s’est produit. Comme on pouvait s’yattendre, l’AVORTEMENT EST DEVENU UNE METHODE CONTRACEPTIVE A PART ENTIERE, même si on peut parfois la qualifier de “rattrapage” des échecs des  méthodes usuelles. La raison en est simple: les méthodes contraceptives sont nombreuses certes mais souvent mal comprises et/ou mal utilisées. En particulier chez les jeunes qui constituent de ce fait, et dans le monde d’aujourd’hui où toutes les valeurs de tradition et de respect de la vie sont vouées aux gémonies, la cohorte la plus importante des recours à l’avortement banalisé et dépénalisé. Les rapports de l’Inspection générale des Affaires sanitaires et sociales (IGAS) en 2009 et de la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES) en 2011 démontrent de façon indiscutable cette contradiction entre le taux de “couverture contraceptive” de la population et la pratique des avortements : 72 % de ceux-ci sont pratiqués sur des femmes utilisant (manifestement de façon inadéquate) une méthode contraceptive considérée comme efficace. Et c’est ainsi qu’environ 140 000 avortements (62 %) sont pratiqués chaque année sur des jeunes femmes entre 15 et 29 ans.

     Elles y sont d’ailleurs encouragées, ou pour le moins aidées, depuis 1982, par le remboursement de l’avortement par l’assurance maladie et, donc, le budget de la nation.

    Quoi qu’il en soit, il est clair que la responsabilisation des couples face à leur vie sexuelle apparait aussi légère que leur conception du respect de la vie. A qui la faute ?

    Probablement aux menteurs qui sont aujourd’hui confondus par des organismes officiels, peu suspects de traditionalisme.

 

  On pourrait y ajouter deux aspects sociologiques édifiants:

1/ 15 % des avortements des jeunes femmes sont pratiqués en région parisienne contre 6 % dans les villes de province et 2,5 % à la campagne;

2/ 10 % des avortements sont pratiqués sur des adolescentes vivant dans des familles recomposées ou seulement avec leur mère contre 4 % lorsqu’elles vivent avec leur père ou leurs deux parents. Où la force de l’exemple et de la tradition s’avère un remède efficace au délitement de la société moderne !

 

   En definitive, estimés inférieurs à 90 000 par an avant la loi de 1975 le nombre d’avortements a, comme on pouvait hélas s’y attendre, rapidement augmenté après cette date. Cette augmentation a été favorisée par les lois du 31 décembre 1982 (remboursement de l’avortement), du 27 janvier 1993 (créant un délit “d’entrave à l’IVG”) et du 4 juillet 2001 (allongeant le délai de recours à l’avortement de 12 à 14 semaines d’aménorrhée et assouplissant le régime d’autorisation parentale pour les mineures). Ils se situent aujourd’hui, comme nous l’avons vu, à plus de 220 000 par an. Ce sont donc près de 4 millions et demi de vies humaines qui ont été détruites volontairement et légalement au cours des vingt dernières années. Pendant la même période, le taux de la natalité et le nombre d’habitants en France ont significativement augmenté pour les raisons que nous avons évoquées et en sachant que les populations allogènes impliquées n’ont quasiment pas recours à l’avortement. Tout commentaire serait sans nul doute superflu.

 

   Face à cette tragique et consternante situation, face aussi aux mensonges et au silence assourdissant des élites politiques, le Conseil dans l’Espérance du Roi se doit de dire la vérité à nos compatriotes dans le domaine fondamental de la vie.

 

  Le Conseil dans l’Espérance du Roi demande dès à présent, et dans un premier temps, la suppression du rembousement par l’assurance maladie de l’avortement  qui est une incitation à sa revendication autant qu’à sa pratique tropsouventitérative.                                                                                     Le Conseil dans l’Espérance du Roi demande que, dans un deuxième temps  l’ensemble des lois relatives aux interruptions de grossesse soient abrogées et qu’une nouvelle législation, fondée sur le principe intangible du respect de la vie, soit soumise à référendum.

 

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ANNUAIRE DES MOUVEMENTS AMIS ET ALLIES
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 10:19

La politique actuelle des islamistes en France

   Le rassemblement du Bourget qui s'est tenu du 6 au 9 avril a révélé la ligne nouvelle que suit désormais l'islamisme radical dans notre pays. Sous le nom officiel de Rencontre annuelle des musulmans de France, il s'agit depuis 1988, de la plus importante manifestation de cette forme d'expression communautariste sur le territoire de l'Hexagone. Elle a réuni cette année encore entre 25 000 et 40 000 personnes. Le mouvement organisateur, nommé "Union des Organisations Islamiques de France", a été fondé en 1983 par les adeptes des Frères musulmans, est soutenu par l'Arabie saoudite. Ceci lui vaut un certificat de modération dans la représentation du monde qui prévaut au Département d'État de Washington.

   En fait de modération, son inspirateur, Youssef Al Qaradawi, téléprédicateur d'Al Jazeera, était cette fois interdit de séjour, en raison des événements terroristes de Toulouse. Ce théologien un peu particulier juge légitime de tuer "les ennemis de l'islam", et particulièrement les Juifs. En son temps, le national-socialisme avait réussi, selon lui, à les "remettre à leur place. C'était un châtiment divin. Si Allah le veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans."

  En 2003, lorsque le très officiel CFCM, Conseil Français du Culte Musulman fut créé, sous l'égide du ministère de l'Intérieur, l'UOIF est reconnue comme l'une des institutions fondatrices. Cette année-là, le ministre de l'époque, un certain Nicolas Sarkozy, se rendra au rendez-vous de l'UOIF. Ceci représenta le point culminant du rapprochement de l'État avec ces citoyens. La république faisait ainsi aboutir un long processus administratif auquel auront été associés, l'un après l'autre, les noms de ses prédécesseurs, de Charles Pasqua à Daniel Vaillant en passant par Jean-Pierre Chevènement.

Tous nourrissaient l'illusion de créer un islam français.

...
Article complet grâce au lien  ci-dessous :

  http://www.insolent.fr/2012/04/la-politique-actuelle-des-islamistes-en-france.html ....

 

L'insolent .

Chronique sociale, culturelle, économique et politique en toute liberté

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 09:48

L’article suivant:

In Memoriam. François BRIGNEAU (1919-2012).

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-in-memoriam-fran-ois-brigneau-1919-2012-103190024.html

   a été  consulté par 153 liseure en deux jours . Votre intérêt nous a  conduit  à complêter  grandement la notice que nous lui avions  consacrée. Retrouvez là grâce au lien ci-dessus.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 09:12

   Au milieu de ce concert de louanges lénifiants sur Raymond Aubrac, présenté notamment comme un chantre de la laïcité, je vous invite à lire un article de contre-hommage iconoclaste qui lève modestement le voile sur l'une des faces obscures de ce personnage qui, jusqu'à son dernier souffle, fut, peu le savent, le soutien inconditionnel des islamistes iraniens les plus totalitaires.

 

   A voir sur:  www.aubrac.org site créé aujourd'hui même, dès l'annonce de sa mort.

    Vous y verrez notamment une photo récente (datant de juin dernier) de Raymond Aubrac, âgé alors de 96 ans et presque 11 mois, saluant révérencieusement, à un meeting, Maryam Rajavi, le leader invariablement enfoulardée des "Moujahidin du Peuple", secte islamo-marxiste au lobbying intensif auprès des politiciens occidentaux, en particulier français.

     Lucie et Raymond Aubrac étaient de toutes les actions et réunions de ce groupuscule terroriste fanatique islamiste "iranien" (honni de tous) et qui se vante d'avoir contribué à renverser la monarchie en Iran..


Origine . C.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 19:40

   A voir impérativement , pour aider à votre  discernement, avant les élections.

 

"Mouseland" - Terre de souris-

http://www.youtube.com/embed/Fu2k_IbQ1zw

 

Document mis en ligne par M.S. sur le  forum de discussion Vexilla Régis.

http://www.vexilla-regis.com/

 

  Est-il impossible de  voir dans  ces souris livrés aux chatx-pîtres des républicains des français désabusés, exploités, trahis en pratique  depuis presque deux siècles, et qui demandent un roi?

 

                                                                    La Boutière

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 17:49

Musée de la Guerre 1870 

 

  Un musée d'histoire racontant la guerre de 1870, ses causes et ses conséquences, un musée utilisant les techniques de la muséographie d'aujourd'hui, en particulier l’audiovisuel et le multimédia, un musée tête de pont de la découverte des champs de bataille et des nombreux monuments qui s'y trouvent ! Un musée de portée internationale, entièrement bilingue et plus !

 

   Les combats autour de Metz d’août 1870 ont été certainement les plus violents de la guerre et marquèrent les esprits, tant en France qu’en Allemagne. En 1875, un musée est aménagé par un particulier sur l’un des lieux emblématiques des combats : Gravelotte. En 1905, la Halle du Souvenir, le plus important monument commémoratif de la guerre, est inauguré par l’empereur Guillaume II. Après la Première Guerre mondiale, le musée devient communal. Il est reconstruit en 1958, l’ancien bâtiment ayant été bombardé en 1944. 

Objectif 2013 : un nouveau musée

   A l’aube du nouveau siècle, avec l’accord de la commune de Gravelotte, le Département de la Moselle reprend en charge le musée afin de développer un nouveau projet.

    En 2009, le concours de maîtrise d’œuvre du musée est gagné par l’équipe de l’architecte Bruno Mader, Pierre Verger étant le muséographe. C'est le parti pris architectural fort qui a notamment retenu l'attention du jury.

 

   Il exprime en effet différents états et sentiments liés à la guerre : la "tension", traduite par l'utilisation du cuivre patiné en façade, et la "destruction" évoquée par des "déchirures", visibles en toiture et au plafond du hall d'accueil, dramatisent l'espace. Le Conseil Général a prévu de consacrer à ce projet une enveloppe globale de 8,6 M €. 36 mois de travaux seront nécessaires pour mener cette opération d’envergure...

 

Mais quel musée ?

 

  Le Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion présentera l’histoire de la guerre mais aussi de la période de la première annexion (1871-1918), pendant laquelle la Moselle et l’Alsace partagèrent leur histoire avec l’Allemagne.

Site du Conseil général (57)

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 21:31

FRANÇOIS BRIGNEAU, UN HOMME LIBRE
    Né le 30 avril 1919 à Concarneau, le Breton Emmanuel Allot, alias Julien Guernec et surtout François Brigneau, s’est éteint le 9 avril près de Paris.Grand admirateur de Robert Brasillach bien qu’issu d’une famille de gauche ,il le côtoya fin 1944 à la prison de Fresnes (où lui-même était incarcérédepuis la Libération pour “faits de collaboration”) jusqu’à l’exécution dujeune écrivain le 6 février 1945. Journaliste talentueux, polémisteredoutable, féru d’histoire, François Brigneau fut d'abord grand reporter dans la grande presse parisienne puis fit une très grande carrière dans lapresse anticonformiste ("Rivarol", "Minute", "Présent"...), d’où de nombreux procès en vertu des lois Pleven et Gayssot, notamment pour avoir traité AnneSinclair, actuelle épouse de Dominique Strauss-Kahn, de “pulpeuse charcutière casher”.

   Cet homme libre et de grand courage était aussi l’auteur de nombreux livres et pamphlets (dont "Terreur, mode d’emploi",contre la Révolution française). Dans le domaine qui nous occupe, on lui doit un chaleureux portrait-enquête de Robert Faurisson paru en 1992 dans Les Derniers Cahiers” sous le titre "Mais qui est donc le professeur  Faurisson?"
    L’inhumation aura lieu le vendredi 13 avril à 14h 15 au cimetière de Saint-Cloud. L’équipe de Bocage partage la peine de sa famille et de ses amis.

 

                                               Notice  rédigée par Claude Timermann

 

Et aussi:

* Communiqué du MNR - 11 avril 2012- m.n.r@m-n-r.fr  
Décès de François Brigneau
Une grande figure de la droite nationale nous a quitté.
  Le journaliste François Brigneau vient de nous quitter dans sa 93ème année. Il avait été l'un des fondateurs du Front National, mais n’avait pas voulu prendre parti, lors de la scission de 1998, entre Bruno Mégret et JM Le Pen. Ses articles et ses ouvrages se distinguaient par un style d'une verve remarquable. Il s'était retiré de la vie politique depuis plusieurs années.
  Le MNR rend hommage à ce grand serviteur des idées nationales

 

*

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/francois-brigneau-mort-d-un-cofondateur-du-fn-12-04-2012-1666673.php 

     Article où vous retrouverez une photo

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Brigneau

* http://fr.altermedia.info/general/in-memoriam-francois-brigneau_40808.html

 

Et un article de François Brigneau en prime : http://fr.novopress.info/111157/la-prise-de-la-bastille-par-francois-brigneau/

 

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article