Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 15:17

IMG 1413

Le 21 mai 1880, le député Benjamin Raspail, pourtant de gauche, déposait un projet de loi original:

       Il proposait que le 14 juillet de chaque année devienne le jour de commémoration de la mort de Jacques Cathelineau, généralissime des Armées Catholiques et Royales, décédé ce  jour de 1793.


    Voir aussi:

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-armoiries-de-la-famille-cathelineau-donnees-par-louis-xviii-a-jacques-joseph-en-souvenir-de-jacques-le-saint-de-l-anjou-45426570.html

...

  Nous lui rendrons hommage jeudi vers 14 h 30 à Saint Florent le Vieil.

   Auparavant, nous nous réunirons à 11 H à La Boissière du Doré, Auberge des Brigands * .La journée se déroulera en la compagnie du Veuzou et des Brigands du Bocage. Les interventions religieusement écoutées seront essentiellement dues à monsieur Jean Brochard.

...

* Tous renseignements  pour participer à cette journée /repas sur le  blog  ci-dessous

  http://souvenirchouandebretagne.over-blog.com/article-14-juillet-jour-ferie-la-raison-ci-apres-79128468.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:40

   Les royalistes , en général, semblent être inoculés aujourd'hui  par le bacillus républicanus
    Ce n'est pa ségo ou sarko ou d'autres encore c'est Pierre, Jacques,  ou Jean voir Hugues....!
    Notre roi c'est le Christ et personne d'autre; les chefs de file des dynasties en effervescence ne sont que des lieutenant potentiels. Jésus- Christ seul désignera son lieutenant.
  Ce dernier de nos jours est un homme caché que nul ne connais ou subodore.
  Ceux qui se montrent  ont aujourdhui un rôle ,un seul, valoriser la monarchie dans le christianisme; dans la fidélité à l'Eglise et au Pape quelques soient leurs faiblesses


           Vive le Christ vrai roi de France!


                                                  T. M.

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 17:10

 Alain Tornay

   A propos de la Correspondance Journet-Maritain, volume 6, 1965- 1973,

Èd. Saint-Augustin, Saint- Maurice, janvier 2009, 88.

Article publié le 25 mars 2011

    1965 est aussi l’annèe de la dernière session du Concile Vatican II. Dès avant la fin du Concile les deux amis s’accordent pour déplorer une détérioration liturgique, thèologique, spirituelle. Nous allons examiner ces différents domaines. On nous pardonnera de le faire en relevant le plus volontiers des expressions hautes en couleurs, mais qui souvent touchent hÈéas le coeur de la cible. C’est un des intérêts d‘une telle correspondance privée que de révéler  l’etat brut des pensées et des réactions  dèpourvues de ce minimum de diplomatie auquel oblige en général l’expression publique .

     Nous commencerons par la question liturgique, qui revient à diverses reprises. Déjà au printemps 1965, Maritain confesse que son ami est encore plus sévère  que [lui] pour la manière dont on bouleverse la liturgie  Journet, que Maritain approuve , n ‘arrive pas à trouver belle la Constitution sur la liturgie, qu il juge insuffisante sur l ‘eucharistie et dont il déplore déjà en 1966 le résultat pastoral : les tabernacles devenus gênants, le maître- autel devenu une table protestante, et toujours plus de prÍtres qui ne disent plus la messe quand ils ne peuvent pas concélébrer

    Attaché aux concepts rigoureux hérités  de saint Thomas, Journet s ‘en prend à plusieurs reprises aux traductions liturgiques : "J‘ai envie de mourir chaque matin quand j ‘entends la totalement, honteusement inepte traduction française autorisée par les Evques français , et il donne l’exemple, dans le Credo, du consubstantialem rendu de manière hérétique par    « de même nature que le Pére  » ce qui est enseigner le trithéisme , pour ma part j ‘aimerais mieux mourir que de faire sortir de ma bouche ce  « de même nature que  ».

      Maritain de son côté  est choqué , nous sommes en mars 1967, par un projet de traduction du Canon de la messe, à propos duquel on l’a consulté :     «  Voir les Evèques de France trahir le sacré , voir un Èpiscopat organisè presque aussi bien et aussi militairement que le parti communiste  le scandalise. Il n ‘hésite pas  à parler d’une trahison collective de leur mandat, et son indignation est partagée par Journet. D’ailleurs sur tous ces sujets les deux hommes sont en parfaite communion de pensée. Il y a parfois entre eux, au fil des lettres, de minces divergences, mais c’est toujours à propos de points trés techniques et non fondamentaux, en général de théologie.

   Puis vient la nouvelle traduction du Notre Pére, qui entre en usage la nuit pascale 1966. Journet déplore le tutoiement, adopté, observe-  t’il , pour s’ajuster à une minorité protestante . Peu de temps aprés, Maritain conteste la liturgie en langue vernaculaire :  "Et maintenant, avec cette liturgie en français, le dernier refuge de la beauté ici-  bas nous a été oté  par l’Eglise. Au fond c ‘ est sans doute mieux comme ça (NDLRB :???) , et ne serait pas si grave s ‘il n ‘y avait en même temps le processus d’apostasie immannente . Nous sommes en plein dans les larmes de la Salette. Dire qu ‘il y a plus de cent ans la Sainte Vierge avait porté le diagnostic".

Origine.

http://www.catholica.presse.fr/2011/03/25/quand-leglise-senfonce-dans-la-nuit-la-plus-obscure/

    Si vous souhaitez contacter directement le secrétariat de la revue Catholica, vous pouvez le faire par :

 Tél. (09 50 39 11 34)

  Fax. 09 55 39 11 34

 ou par mail : catholica@gmail
Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 12:47

11.07.2011
   Au pays de Sainte Jeanne d’Arc
A un peu plus de deux mois du Traditionnel pèlerinage de septembre à Domremy-la-pucelle organisé par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X. Nous publions un billet spécial « vacances » consacré à Sainte Jeanne d’Arc patronne de la Légitimité.

800px-Maison de Jeanne a Doremy

Origine de l'image  ci-contre :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Maison_de_Jeanne_a_Doremy.jpg

 

   Pour nos lecteurs en vacances en Lorraine ou simplement de passage, où bien encore pour les Lorrains en quête d’idée (et d’identité), pensez à visiter le musée Jeanne d’Arc situé au 8 rue principale à Domrémy-la-pucelle. Dans quatre salles sont exposées...

 

Article  complet  grâce au lien ci-dessous:

http://beaudricourt.hautetfort.com/archive/2011/07/11/au-pays-de-sainte-jeanne-d-arc.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 18:16

Cher Monsieur,

 

   Je vous remercie pour l' envoi régulier de la lettre trimestrielle de la Charte de Fontevrault.

 

      Vous savez combien je suis persuadé que la morale et la réflexion catholiques doivent imprégner le gouvernement de la France notamment avec la Doctrine Sociale de l' Eglise... c' est dire que seul le roi légitime peut et doit gouverner la France tant il est Lieutenant de Dieu en France Fille aînée de l' Eglise.

 

   Aussi cette fois-ci, ce n' est point ni la lettre, ni le site internet de la Charte que je vais mettre en cause... mais certainement un de vos correspondants M. G.... qui a diffusé ce matin sur Breizh 2004: " La Charte de Fontevrault réclame une monarchie dont le prétendant serait choisi par Dieu." ce qui reprend très exactement ce que vous m' avez exposé à plusieurs reprises.

    Vous savez combien cela me hérisse tant cela relève du blasphème même, voire de l' hérésie.

 

    En effet, Dieu désigne impérativement le roi légitime: en aucun cas, Dieu ne choisirait un prétendant dont la nomination reviendrait de jure à qui que ce soit!

      C' est pourquoi Dieu désigne déjà très clairement, comme Il l' a toujours fait depuis plus de 15 siècles, le roi légitime: aujourd' hui Louis le XXe.

Louis le XXe ne prétend à rien: il est le roi de France légitime par la Grâce de Dieu et donc le Lieutenant de Dieu en France Fille aînée de l' Eglise.

 

    Toute autre argumentation relève de la gnose stérile et pis encore de l' hérésie. A l' heure où notre Souverain remet ses troupes en ordre de marche avec une nouvelle organisation dont il a pris la tête, la Charte de Fontevrault s' honererait en se plaçant sous ses ordres.

 

En UdP,

 

                                                    C.

 

NDLRB . Ce message était naturellement  signé par son auteur


  *  *  *

 

    A ce courriel  émouvant par sa  sincérité et  dont elle remercie son auteur, la Charte de Fontevrault  ne peut  qu'apporter les réponses suivantes: 


La situation est somme toute  assez  simple :

1- Nous ne  sommes plus en Monarchie... et ce point est  souvent , étrangement , perdu de vue.

2- Il y a plusieurs prétendants au trône et , circonstance aggravante, chacun s'accorde à penser  que c'est  son prince qui est le plus légitime 

3- Aucun de ceux qui les soutiennent  n'accepterait par  conséquent  que la Couronne se pose  sur la tête  du Prince qu'ils rejettent

  La situation est  donc insoluble à vue humaine

- Et puisqu'elle est insoluble à vue humaine, il convient de s'en remettre à Dieu du point de savoir qui doit être Son Lieutenant en terre  de France.

- Il faut d'autant plus  le faire  que   nous savons  grâce la " triple donation de Jeanne d'Arc" en date du 21 juin 1429 que le royaume de France  est le royaume de Jésus-Christ.

Donc

- Confiance en la Providence divine

- Action tous azimuts pour lui faciliter la tâche autant  que faire se peut en vivant notre militantisme royaliste en chrétiens.

 

                                                  Alain TEXIER

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 15:54

   « Voyez-vous, Mesdames, Messieurs, l’architecture  de  la chapelle royale de Versailles est  faite pour être  vue  de l’endroit  où nous sommes  en cette  fin d’après-midi, c’est-à-dire la tribune royale…  Si nous étions  en bas dans la nef, les piliers  qui soutiennent le premier étage  vous paraîtraient presque trop grands. Ici nous ne  courrons pas ce risque, nous sommes, vous êtes, exactement à l’endroit  où se tenaient, chaque jour, car le roi de France  Louis XIV entendait  la messe chaque jour,   et un petit nombre de ses familiers. Vous remarquerez  aussi … Sur  ce notre cicérone s’interrompit un moment

     Des colombes encore … On ne peut pas quand même vivre en  fermant hermétiquement toutes les portes surtout en ce début de mois de juillet".

 

  En effet ,  ces deux  volatiles  venaient de s’envoler depuis la  corniche surplombant  le maître -autel  en direction de la tribune royale, précisément, où nous nous tenions. Ainsi dans cet endroit que le  culte  divin avait  déserté  à peu  prés complètement  depuis que le fils aîné  du Sacré-Cœur  n’avait pas déféré à la demande du Seigneur  de mettre le Sacré-Coeur  sur ses drapeaux et dans ses armes

  Nous avions quitté  la tribune royale  et  atteint la galerie des glaces et  pendant  que se déroulait  sous nos pas la structure   compliquée mais si belle de ces parquets nommés à  bon droit, parquets «  à la Versailles », je revivais en moi–même la scène pas tout à fait normale quand même  que nous venions de vivre. Des colombes, des oiseaux  du genre de ceux  qui conduisirent à Reims la Sainte ampoule, s’envolant à Versailles   du dessus du tabernacle   pour  voler  vers la tribune royale, tribune où pourtant le roi de France ne se tenait pas ... encore.

     Et pourtant le message  qu’avait transmis  le 6 juin 1675, jour de la Fête-Dieu, Marguerite-Marie Alacoque au roi était  clair et net :

   " Fait savoir au fils aîné de mon Sacré-Cœur (le roi Louis XIV) que, comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de ma sainte enfance, de même il obtiendra sa naissance de gloire éternelle par sa consécration à mon Cœur adorable.

     Mon Cœur veut régner dans son palais, être peint sur ses étendards et gravé dans ses armes pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis et de tous ceux de la sainte Église. Mon Père veut se servir du roi pour l'exécution de son dessein, qui est la construction d'un édifice public où serait placé le tableau de mon Cœur pour y recevoir les hommages de toute la France "

    Cet  endroit  était  autrefois une  terrasse donnant  sur le parc du château avant  d’être aujourd’hui une galerie et quelle galerie, d’ailleurs ! donnant   aussi sur le soleil couchant. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard  si la  chambre d’apparat du roi est elle aussi du côté  où le soleil se  couche. L’orientation Est-Ouest   de  cette partie de l’appartement  du roi renforce  le parallélisme, entre le roi et le  soleil... le roi soleil !

   Hé oui, hélas « le roi soleil » alors  que le Seigneur  lui avait tracé, on l’a vu, un tout autre programme de  vie : Comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de ma sainte enfance, de même il obtiendra sa naissance de gloire éternelle par sa consécration à mon Cœur adorable.  

     Le roi Louis XVI, lui, avait  bien compris la divine demande se  consacrant au Sacré-Cœur en sa prison du  temple le … 1792. Et comme il est  bien clair  que le Seigneur et le roi prenaient cette démarche  très au sérieux. Le  roi allait signer  cette  consécration de son sang, quelques jours après, le 21 janvier 1793. Il l’avait  d’ailleurs lui-même  annoncé : Je ne puis, aujourd’hui, prononcer qu’en secret cet engagement, mais je le signerais de mon sang s’il le fallait »

  http://forumdeprieres.forumsactifs.com/t7469-consecration-de-la-france-au-sacre-cour-par-louis-xvi-a-la-prison-du-temple

* * *

   La première partie de la soirée « privée »  que mon épouse avait eu la délicatesse  de m’offrir  prenait  fin ici à l’entrée de la galerie des  batailles ? La deuxième allait  s’y dérouler avec l’audition des « Quatre saisons « de Vivaldi. Les nombreux passages nostalgiques de cette  composition me permirent de poursuivre ma réflexion versaillaise.

    Le printemps de la France,c’était la  consolidation de la Couronne (Baptême de Clovis 496) jusques  et y compris  l’arrivée au pouvoir  d’un huguenot  devenu Henri IV qui se  convertit à la religion catholique  abjurant  ses erreurs de  bonne grâce   pour pouvoir monter sur le trône (1589)  .

   L’été de la France  royale  fut bref (1601-1643) mais magnifique  avec le règne de Louis XIII  et  la  consécration de son royaume au Cœur immaculé de Marie. Avec le triomphe  de la contre-réforme, la France  se  couvre à nouveau  de prieurés et de monastères  où l'on priait  ardemment Dieu pour le roi et  donc pour la France. Saura t’on jamais  combien de nos aïeux durent  leur Paradis à cette époque fervente ?

    L’été  aurait pu être plus long, et, qui sait ? durer peut-être jusqu’à nos jours, inclusivement mais la  Consécration officielle demandée au fils de Louis XIII  ne  vint pas.

   L’automne, qui se poursuivit  avec ses successeurs, commença  avec le « roi soleil », quelle ironie de l’histoire ! même s’il est bien connu  que « le soleil d’automne ne rend ni les  hommes ni les choses  bien bonnes ». Louis XIV, certes, consacra la France à saint Joseph (le 19 mars 1661), c’était une bonne  chose même  si ce n ‘était pas prioritairement  ce  que le roi des rois demandait.

    Rappelons pourtant  que  le Père Eudes (1601-1680) fit  entrer la dévotion au Sacré-Coeur dans le palais et la famille de Louis XIV par des prédications à la cour de 1671 à 1674. En 1674 Eudes reçoit 14.000 livres du Roi pour la construction à Caen de la première église érigée au Sacré-Coeur, et la fête solennelle du Sacré-Coeur est célébrée à Montmartre le 20 octobre. Sept autres églises sont autorisées par le pape à s’ouvrir et se consacrer au culte du Sacré-Coeur.

    « La reine Marie Leckzinska suggère, en 1751, l’adoration perpétuelle du Sacré-Coeur dans le Saint Sacrement. Elle obtient du pape Clément XIII, la fête du Sacré-Coeur dans tous les diocèses de France le 17 juillet 1765. Une lettre de la Mère Marie-Hélène Coing, supérieure de la visitation de Paray-le-Monial, adressée le 17 mars 1744 relance le message de 1689. Louis XV reste sourd au message, mais son fils le dauphin Louis-Ferdinand (1729-1765) fait dédier, dans l’église du Château de Versailles, en 1773, une chapelle au Coeur de Jésus dans la tradition eudiste à laquelle la famille royale participe ».

http://surlespasdessaints.over-blog.com/8-categorie-11075668.html

    Quant à l’hiver, la république le  porte et le  perfectionne  de jour en jour , aujourd’hui plus qu’hier mais bien moins que demain, croyez- moi, et  ce n’est  certes pas « le prince de ce monde » (NDLRB. Satan) qui me  contredira.


* * *

     Et c’est bien pourquoi il est  si important , qu’un jour  du début  du mois de juillet  de l’an de Grâce 2011, deux  colombes  se soient envolées  depuis la  corniche surplombant  le maître -autel  en direction de la tribune  royale de la  chapelle  homonyme  offerte à Son Seigneur  par le  fils aîné du Sacré-Cœur

   Certes, de la même  façon qu’une hirondelle ne fait pas le printemps, deux  colombes ne font pas la Restauration monarchique. Mais si ces  colombes  en annonçaient  d’autres. Si des vols entiers de  colombes  volaient demain vers le roi à venir. Peut –être alors, celui-ci se montrerait –il en pleine lumière?


   Cessons d’être les pigeons de la république, devenons les instruments de paix que  symbolisent  ces oiseaux  dont l’un d’entre eux apportera l'Ampoule contenant le saint Chrême à  saint Remy, Privilège qui apparente le baptême de Clovis à celui de Notre-Seigneur sur le Jourdain.  

http://semperfidelis.over-blog.fr/article-la-colombe-et-l-ampoule-64506471.html


* * *

  Et pour être des colombes,

Soumettons nous à la  volonté divine s’agissant  de qui doit être Son Lieutenant sur le trône de France

Pardonnons les offenses commises par ceux qui servent un autre prince ou principe  que le nôtre

           En d’autres termes, vivons notre militantisme royaliste en chrétien.

                         Alain TEXIER.

   

Repost 0
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 10:37

Extrait des "Prophéties de la Fraudais" sur les trois crises en France

Dans le soleil la voix dit :

"(Première crise). Il y a quelques temps, le Seigneur a marqué trois mois de fatals et terribles châtiments. Il abrégera beaucoup...

   Le prochain commencement de la mortelle crise révolutionnaire - elle parle comme cela, la voix - ce commencement durera quatre semaines, ni un jour de plus, ni un jour de moins; mais l'étendue en sera immense. Le nombre de ceux appelés meurtriers du peuple, sera d'une immensité inconsevable.

    Lors de cette heure terrible, les étrangers, dont le désir est rempli d'une violence qui ne se possède pas, les étrangers seront maîtres en France. Dès la nouvelle du fatal événement, leurs oreilles ne seront pas sourdes.

   Pendant cette lutte première, en toute l'étendue de la France, il y aura liberté pour tout. Il n'y aura plus de captifs retenus pour crimes : la liberté sera en toute son étendue.

    Un repos fort court suivra cette grande entrée dans le mal qui sera complet, surtout au Centre et dans les environs.

(Deuxième crise). La voix dit :

   La seconde et violente crise commencera. La France sera envahie jusqu'au diocèse qui commence la Bretagne. La voix ajoute : le vôtre.

   La deuxième cirse mettra le comble à toute chose et, du peuple, n'échappera que celui qui trouvera un refuge obscur.

   A cette époque seconde, les hommes du pouvoir, après avoir livré le royaume au sang, s'assembleront dans un lieu de paix et formeront des projets définitifs et décisifs. Ils chercheront un sauveur pour le placer sur le trône de France.

   Beaucoup de ces grands commandants du Royaume se retireront dans un coin de la terre de France volée...La voix dit : l'Alsace et la Lorraine". Retirés là, dans le secret, ils disposeront leur roi, celui qui est contre les desseins de la Providence. Ils décideront réellement - et rien ne pourra les en détourner - de faire monter le coupable sur un trône qui ne lui appartiendra jamais. (Il s'agit d'un descendant de Louis-Philippe).

Dans le soleil la voix dit :

  La seconde époque dépassera un mois. Elle ira, sans repos ni arrêt de respiration, jusqu'au 37ème ou 45ème jour.

  Cette époque deuxième achèvera tout. Il n'y aura de sauvé que ce que Dieu a promis de protéger : les endroits décrits par sa parole et gardés par sa gratuite bonté.

   A mesure qu'elle s'étendra en France, la persécution recevra beaucoup d'aide de la part des puissances qui l'environnent, de tous ceux qui ressemblent à ceux qui, en France, livrent tout, sans pitié, au feu et au sang.

Troisième crise.

  Pour la longueur de la troisième époque, la voix dit qu'elle n'est pas dans ce passage-ci du soleil...

( 9 mai 1882) Note : Il s'agit de la reconquête de la France par le vrai Roi, reconquête qui durerait sept mois. Les détails seront donnés plus loin. Il semble que la durée des trois crises ne devrait dépasser deux ans.

Origine

http://coeurs-unis-en-j-m.forumactif.com/t589-propheties-de-la-fraudais-et-guerre-civile-en-france
Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 15:03

  Samedi 2 juillet 2011, la coordination des Chouans de Bretagne, Vendée, Normandie et Languedoc, a fait une halte-repas à l'abbaye de Blanche-Couronne, après un passage à Savenay à la croix des Vendéens et avant un arrêt au port de Rohars à Bouée, lieu de franchissement des rescapés de la guerre de Vendée en fuite.

     Bertrand de La Buharaye est le président de la Coordination des Chouanneries, le Souvenir Chouan de Bretagne  présidé par Noël était en charge de l'organisation de la rencontre annuelle. 

Voir aussi : Dimanche 3 juillet 2011

EXCLUSIF Souvenir des Chouans de Bretagne: INTERVIEW DE REYNALD SECHER

  Dans La Revue de juin, remise aux adhérents samedi lors de la réunion de la Coordination des Chouanneries dont l'organisateur était, pour la deuxième fois le Souvenir Chouan de Bretagne, cette entrevue avec notre conseiller en Histoire:

  Docteur Reynald Secher, vous venez de découvrir des documents qui bouleversent l’approche de la Guerre de Vendée et de l’Ouest.

    C’est exact. Jusqu’à ma thèse sur le génocide de la Vendée, tout le monde pensait à une simple guerre civile qui commençait en mars 1793 et s’achevait, du moins dans un premier temps, avec le traité de la Jaunaye. Par l’analyse systématique des documents (lois, rapports officiels, ordres donnés, bilans démographiques et immobiliers…) j’en avais déduit que, dès janvier 1794, on avait mis en œuvre une véritable politique d’extermination des Vendéens et d’anéantissement de leurs biens dans le but de parachever le crime. Pour moi, il s’agissait d’un génocide légal, base des génocides du XXe siècle.

Article complet grâce au lien ci-dessous:

http://souvenirchouandebretagne.over-blog.com

et aussi :

http://www.brigandsdubocage.com/2011/07/halte-du-souvenir-pour-les-chouans.html

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 09:20

"Ces Maires de France qui courtisent l'islamisme". Joachim Véliocas, Editions Tatamis. 2010.

Objet: Une enquête de 270 pages sur les subventions publiques aux islamistes censurée par les médias.

   Une enquête, pourtant parue en librairie Fnac, Virgin...) a démontré que des hautes personnalités politiques collaborent avec les Frères Musulmans en France (incarnés par l'UOIF) en leur donnant des terrains publics pour des Grandes mosquées ou subventionnant leurs "associations culturelles"...Ce livre qui est une bombe politique aux effets potentiellement ravageurs pour l'UMP et le PS, a été censuré par les grands médias. En effet, des élus comme Alain Juppé , Jean-Claude Gaudin ou Jean-Marc Ayrault sont gravement mis en cause par la révélation de documents souvent inédits et toujours irréfutables.

   Il s'agit du livre "Ces Maires qui courtisent l'islamisme", paru aux éditions Tatamis en octobre 2010, dont aucun journaliste ou "expert" de l'islam n'a pu contester les révélations. La meilleure preuve est sans doute l'absence de procès intenté à son auteur, Joachim Véliocas, pour diffamation par les hommes et formations politiques concernés, accusés ni plus ni moins de collaborer avec l'islamisme.

 Des universitaires islamologues, tel le palestinien Sami-Aldeeb (site), considéré comme un des meilleurs spécialistes de la charia, ont félicité l'auteur pour la qualité de son rigoureux travail d'enquête. D'autres universitaires courageux se sont joints à l'auteur pour co-signer un appel à être ferme contre les Frères Musulmans qui ont appellés à conquérir Rome...depuis la France !  L'institut Hannah Arendtde l'université de Dresde, centre de recherche de référence en Allemagne sur l'analyse des totalitarismes, a commandé plusieurs exemplaires de l'ouvrage et va publier un compte rendu dans sa revue...En France, les groupes de presse, tous liés à des intérêts financiers et donc politiques, ont ostracisé sans surprise un livre qui pourrait bousculer les lignes politiques.

   L'association Contribuables Associés (140 000 membres), scandalisée, a consacré une page au livre dans son mensuel Le Cri.

   Après l'avoir lu cet ouvrage, vous comprendrez comment l' UMP, PS, Modem, PCF sont prêts à brader toutes les valeurs de la république pour tenter d'obtenir les voix musulmanes aux élections. Quitte à financer le diable, en l'occurrence ceux qui se réclament des Frères Musulmans, la plus grande nébuleuse islamiste du monde

...

Après avoir dressé la longue liste des courtisans de l'islamisme, l'auteur s'interroge sur la capacité de nos démocraties modernes à endiguer les totalitarismes

JAM

p2vconseil2@orange.fr
Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 19:40

.......

" La pacification de l’Ouest

 Lazare Hoche

En août 1794, il est appelé à la tête des armées de Brest et de Cherbourg pour pacifier l'Ouest de la France (Vendée et Bretagne). Il rétablit la discipline, adopte une tactique efficace contre la guérilla des Chouans (camps et unités mobiles), et signe le traité de La Jaunaye le 15 février 1795 avec les Vendéens.

   Du côté chouan, il signe, sans y croire, les accords de la Mabilais le 20 avril 1795. Mais plusieurs chefs ne les signent pas, l’accord est transgressé puis rompu au bout d’un mois. Hoche est prévenu d’un débarquement à Carnac. il fait repousser les débarquements britanniques (dont celui des émigrés dans la presqu'île de Quiberon, en juillet 1795, et défait les Chouans. Il obtient alors le commandement de toutes les armées de l’Ouest.

   Prévoyant une seconde tentative, il dispose des troupes sur la Sèvre nantaise afin d’empêcher une concentration des forces vendéennes, et empêche le débarquement de l’île d'Yeu en s’y présentant avant les Britanniques. Il désarme systématiquement la Vendée : la pression s’effectue par réquisition, et prise d’otages. Son rapport à Paris est approuvé, et il obtient le commandement de l’armée des côtes de l’Océan. Son second Travot capture Charette le 23 mars 1796. Hoche achève alors le désarmement de l’Anjou, et la pacification est officiellement proclamée le 15 juillet.

....

   Le 16 juillet 1796, un message du Directoire ayant annoncé au Conseil la pacification de la Vendée, les représentants de la nation proclamèrent solennellement, par un décret, que Hoche et son armée avaient bien mérité de la patrie. Malgré tout, Hoche subit deux tentatives d'assassinat : une fois on essaye de l'empoisonner ; peu après, il est assailli, au sortir du théâtre de Rennes, par un individu qui tire contre lui un coup de pistolet, sans l'atteindre".

....

Article complet in:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lazare_Hoche 

NB. Le musée Lambinet (54 boulevard de la Reine : 78000 Versailles)  propose dans le cadre d'une exposition temporaire qui se  termine le 17 juillet 2011 des "parcelles du coeur du Général Lazare Hoche (Versaiiles - 1768; Oberhessen -1797) contenues dans une  boîte  en cristal".

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article