Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 08:51

TOCQUEVILLE MAGAZINE  . LE FLASH

LUNDI 15 NOVEMBRE    2010.   LES COMITES THEODULE

    Un fait nouveau vient d'intervenir dans le fonctionnement intime de la « République Fromagère » (R.F.). Le pouvoir vient de s'apercevoir qu'il existe  697 comités « Théodule »  pour conseiller le premier ministre et les autres ministres.

    Les étranges intitulés foisonnent :  comité de la prévention et de la précaution (sic), comité national de l'initiative française pour les récifs coraliens,commission nationale d'indemnisatio des dégâts du gibier.

    Sauf quelques suppressions, le pouvoir depuis 2007  en a créé une vraie marée : Grenelle de l’environnement, commission pour la libération de la croissance,  conférence sociale sur les salaires et le pouvoir d’achat,  comité consultatif de réforme de la carte judiciaire, commission chargée de l’élaboration d’un livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, commission sur les PME et les marchés publics.
    Mentionner aussi la conférence sur l'emploi et le pouvoir d'achat avec  plusieurs groupes de travail sur le Smic,  les allégements de charges, et le revenu de solidarité active. L'architecture enchevêtrée est pleine de doubles emplois et de comités plus ou moins dormants. Les intérêts embusqués derrière chaque organisme sont tels que le ménage est impossible à faire sauf volonté politique qui n'existe pas.

     Le  projet de loi de finances pour 2011 évalue le coût de ce cirque à 25 millions d'euros mais nous allons voir comment  cette évaluation manque
complètement de sérieux.

........

 

-- Pour lire en entier l'article dont nous ne donnons ici que des extraits , merci de  contacter  la personne mentionnée ci-dessous.

 

Michel de Poncins .

mdp@micheldeponcins.info

 

*  Le cas du comité Théodule

http://fr.wikipedia.org/wiki/Théodule

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 19:33

P1030538.JPG

                                                                                   P1030539.JPG

 P1030551

 

P1030540P1030558

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 08:59

   « On pouvait  lire  sur un placard   affiché sur la cathédrale de Saintes (Saintonge) , depuis de nombreuses années, le texte  suivant :

     C’est de cette  basilique  que l’Angelus est parti à la  conquête du monde. En 1095, au Concile de Clermont (Auvergne) , le pape Urbain II  demande que les  cloches de la cathédrale et des églises de la Chrétienté  soient tintées, le matin et le soir   afin que les prières soient  faites à la Vierge Marie  pour le succès de la  première croisade  dite des pauvres gens 

                  Jean-Francois_Millet_-_L-Angelus.jpg


Origine de l'image

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Jean-Fran%C3%A7ois_Millet_-_L%27Ang%C3%A9lus.jpg

   La croisade  terminée, la cathédrale de Saintes continue sonnerie et prières. Le pape Jean XXII  en 1318 puis en 1327 recommande que cette pieuse  coutume  établie à Saintes,  soit étendue  à l’Eglise  universelle  (bulle d’Avignon «  Quam  pium quam delicium » du  13 octobre 1318 et  bulle « Salutem  illud  ave Marie » du 3 mai 1327). 

     Le roi de France Louis XI venu  plusieurs  fois  à Saintes, demande  qu’entre les  sonneries  du matin et du soir  une autre sonnerie ait lieu à midi pour  qu’on  prie Jésus par Marie.

  En 1456, trois ans  après la prise de Constantinople par les Turcs le Pape Calixte III étendit   à toute l’Eglise cette récitation  de l’Angélus  de midi « pour la  conversion de l’Islam  et pour la paix’ . Bénies  soient  les paroisses  qui, sous la protection de la Sainte  Vierge, conservent   la tradition  de l'angélus, en dépit  parfois de certains  voisins  impies et anticléricaux, réclamant le silence. Attention  la nature a  horreur du vide  et déjà le  chant du Muezzin  se fait entendre  dans certaines communes de France.

   N’oublions  pas notre héritage  et ce  magnifique trésor  qui nous est  donné en Jésus-Christ.

Conclusion. 

Il faut maintenir, rétablir, la sonnerie  dans nos villes et  villages, réciter l’Angélus  dans  nos familles, chaque jour ; c’est une des rares manifestations  publiques de  chrétienté  qui nous restent. IL faut le réciter  avec les intentions   qui s’y rattachent :La  conversion de l’Islam et la Paix.

Origine :

    Ce texte est repris  de la lettre  hebdomadaire  de SAPIENS  du 7 novembre 2008.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 09:01

  2010 après Jésus-Christ. Toute l'Europe se réforme. Toute ?


  Non dans un petit village situé à l’ouest du continent, la France, une poignée de fonctionnaires et de privilégiés des régimes spéciaux résistent encore et toujours.


   Pour les usagers qui vivent dans les camps de Réfurm, Référendum, Droidelum et Serviceminimum, la vie quotidienne est loin d'être facile. Mais qui sont ces Gaulois qui résistent à toute réforme ?


• Il y a Cégétix, le syndiqué : petit gréviste malin, il a toujours une bonne idée pour échapper au travail et, à chaque fois, trouve un prétexte pour déclencher une grève générale.

• Il y a aussi Fonctionpublix : le meilleur ami de Cégétix, Fonctionpublix refuse d'admettre qu'il mange trop. Ce qui compte pour lui, c'est rigoler et échapper au boulot.

• Il y a encore Bloclepayx, le druide : c'est lui qui prépare la potion de grève, la recette magique qui permet de résister encore et toujours aux réformes en prenant le reste du pays en otage.

• Sans oublier Démagogix, le Chef : l’époux de Poildanlamimine se fait réélire depuis plus de 30 ans en promettant tout et n'importe quoi à ses militants. Il n'a qu'une seule crainte : que du travail lui tombe sur latête !

• Son meilleur copain s'appelle Taxonlesprofix.


Il y a aussi d'autres personnages au village :

• Jaimepalaphysix : il est au Lycée, et à la 1ère occasion, il fait la grèvepour ne pas aller en cours

• Danielcohnbendix : lui, ce qu'il aimerait, c'est que tout redevienne comme en 68 avant JC. Il est aidé par ses copains du NPA, Facteurix et Anticapitalix.

• Niquélapolix : il n'a rien à voir la dedans, mais il adore foutre le bordel, casser les vitrines et brûler les voitures de ceux qui bossent, mais qui n’ont pas assez d’argent pour, comme ses parents, s’offrir un parking. Ils sont soutenus par la chef de l'opposition du village, Martinaubrix, qui n'a pas d'idées mais qui dit que si ils votent pour elle comme chef du village à la place de Sarkozix, elle effacera tout !

  Mais l'autre chef de l'opposition FMix, n’est pas de cet avis...

   Pendant ce temps-là, il y en a un qui se marre, c'est Pompafrix, qui est propriétaire de toutes les stations essence du village ! Il a augmenté ses prix, et tout le monde vient chez lui en disant merci !


NDLRB.

    Vous désirez  retrouver les autres mises en ligne  de cette  caégorie ?  Collez alors  le memmbre de phrase : 

« Dien n’a pas interdit de ».

   dans la case  « Recherche »  située  juste au dessus  du bandeau « articles récents »  de la page d’accueil de  ce  blog  puis cliquer sur « OK ».

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 11:41

La Bastille ou « l’enfer des vivants »

L’Enfer des vivans ou la Bastille - Événements des plus rares, ou l’Histoire du Sr Abbé Cte de Buquoy, 1719
© BnF, Arsenal


INFORMATIONS PRATIQUES
Bibliothèque de l’Arsenal

du mardi au dimanche
12h-19h
Fermé Lundi et jours fériés.


Entrée libre
du 9 novembre 2010 au 11 février 2011

  Adresses et transports

Arsenal
1 rue de Sully
75004 PARIS

 


     La Bastille, si présente dans la mémoire collective française, a disparu mais ses archives, conservées à la Bibliothèque de l’Arsenal, continuent à la faire vivre. Lors de la prise de la forteresse, les émeutiers précipitent dans les fossés les archives qui y sont gardées.

     Après diverses tribulations, elles sont récupérées en 1798 par l’administrateur de la Bibliothèque de l’Arsenal. Plus ou moins oubliées, elles sont peu à peu « dévoilées » au cours du XIXe siècle, acquérant une aura chargée de mystère.

 

-- Pour lire en entier l'article dont nous ne donnons ici que des extraits , merci d'activer le lien ci-dessous.
http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.bastille.html


 

    Tu parles d'une "aura" ... et   rien sur les événements  suivants  pourtant  eux aussi chargé des  mystéres.


   La garnison de la Bastille rend les armes, sur promesse des assiégeants qu’aucune exécution n’aura lieu s’il y a reddition.

     Les émeutiers envahissent la forteresse, s’emparent de la poudre et des balles, puis libèrent les sept captifs qui y étaient emprisonnés :

- deux fous (Tavernier et De Whyte qui seront transférés à l'Asile de Charenton),

- un débauché (le comte Hubert de Solages victime des lettres de cachet durant l'Affaire Barrau - Solages depuis 1765)

- et quatre faussaires (Béchade, Laroche, La Corrège et Pujade, qui avaient escroqué deux banquiers parisiens et furent remis aussitôt en prison).

     La garnison de la Bastille, prisonnière, est emmenée à l’Hôtel de Ville. Sur le chemin, M. de Launay est massacré, sa tête sera dit-on, découpée au canif par un garçon cuisinier nommé Desnot, avant d'être promenée au bout d'une pique dans les rues de la capitale.         

     Plusieurs des invalides trouvent aussi la mort pendant le trajet. Jacques de Flesselles est assassiné sur l’accusation de traîtrise. Les assiégeants eurent une centaine de tués et soixante-treize blessés.


Origine.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_de_la_Bastille


   Pour prolonger  votre lecture en vous décontaminant le mental, vous pouvez  consulter  aussi :

Plus fort que les prisons vides, en pratique, de la Bastille royale ; UN "CACHOT" DECOUVERT DANS LE PALAIS BOURBON, Palais des représentants du peuple.

  http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-plus-fort-que-les-prisons-vides-en-pratique-de-la-bastille-royale-un-cachot-decouvert-dans-le-palais-bourbon-palais-des-representants-du-peuple-51210053.html

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 09:17

 

image2      Le 11 novembre c'est aussi la fête liturgique de Saint Martin de Tours, soldat puis évêque de la ville de Tours au IVe siècle. C'est l'un des patrons de la France.


Ce n'est donc pas un hasard, si la fin de la première guerre mondiale a eu lieu....

-- Pour lire en entier l'article dont nous ne donnons ici que des extraits , merci d'activer le lien ci-dessous.

 

    tout comme l'armistice de la deuxième guerre a été signé un...

-- Pour lire en entier l'article dont nous ne donnons ici que des extraits , merci d'activer le lien ci-dessous.

 

Origine.

http://leblogdeliemarie.wordpress.com/2010/11/11/saint-martin-de-tours/

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 18:01

Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles Conseil des Ministres  du 10 novembre 2010

  Le ministre de la culture et de la communication a présenté un décret relatif à l’Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles.

  Avec près de 6 millions de visiteurs par an, le château de Versailles compte parmi les sites culturels les plus visités en France et en Europe.

  Depuis sa transformation en établissement public en 1995, son autonomie de gestion lui a permis de mener à bien de grands chantiers de restauration, d’améliorer l’accueil du public et de maintenir une activité culturelle à la mesure de ce lieu d’exception.

   Il convient aujourd’hui de moderniser l’organisation administrative mise en place en 1995. Le nouveau statut de l’établissement public clarifie sa gouvernance, en confiant au président de l’établissement une responsabilité générale sur l’activité culturelle de l’établissement. Il fait apparaître dans l’intitulé de l’établissement le château, qui constitue l’élément essentiel du patrimoine que l’Etat lui a confié. Il consacre enfin le rattachement à cet établissement public du domaine national de Marly.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans TRESORS DE LA FRANCE ROYALE
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 14:17

Alice Ferney,

Passé sous silence,

Ed. Actes sud, 208 pp. 2010,

18 euros


Texte repris de Monde&Vie http://www.monde-vie.com/   n°831 - 28 août 2010
   Quel curieux sujet de roman! On imagine un ancien élève de Supaéro, devenu ingénieur de l’armement, un civil parvenu au grade de colonel, un homme qui porte bien l’uniforme mais qui ne sait pas tirer. Jean Bastien Thiry a attiré l’oeil d’Alice Ferney. Elle le tutoie pendant 200 pages, en essayant de comprendre pourquoi il… n’avait pas voulu tuer de Gaulle. A travers cette figure noble, c’est toute une époque qui revit, une certaine idée de la France, oui, disons-le, qui prend chair.

        Nostalgie ? Admiration ? C’est un peu tout cela que l’on éprouve en pensant à Paul Donnadieu, le masque littéraire de Bastien Thiry dans ce livre. En face de lui, Alice Ferney a campé le général (Jean de Grandberger comme elle l’appelle), son grand corps disgracieux, ses oreilles en forme de nageoires et ses petites mains. J’ai un ami qui s’enthousiasme pour la manière dont la romancière tient la balance égale entre les deux personnages. C’est vrai qu’elle déploie, avec une véritable objectivité, un sens du détail digne de tous éloges. Mais enfin, chaque fois qu’elle tente d’expliquer le Général, il en sort un peu plus petit. Ce livre raconte un face à face inéquitable : d’un côté, un homme d’honneur, effrayé de voir la France tenir sa parole pour rien en laissant massacrer ceux qui lui avaient été fidèles ; de l’autre côté, un vieux politique machiavélien, qui dit ouvertement le contraire de ce qu’il pense.

     Le seul crédit que l’on puisse faire à Grandberger, vu par Alice Ferney, c’est d’avoir toujours pensé ce qu’il met en oeuvre avec le plus grand cynisme. Est-ce suffisant pour l’absoudre? Voilà une question que l’on ne pourra plus « passer sous silence » après avoir lu ce livre. « Les nouveaux maîtres se chargeaient de torturer les indigènes autrefois ralliés à l’Empire. Une culture s’effondrait dans l’enchantement violent de la victoire. Tout un passé était nié. Les vainqueurs dénonçaient les traîtres à la cause. Ils leur arrachaient les yeux. Ils leur arrachaient le sexe. Ils les éventraient, leur coupaient les oreilles, les brûlaient à l’huile bouillante. Ils les faisaient griller ». Que répondre à de telles images ? Il faut lire ce livre.

                                                                                Joël Prieur

 

Origine.

http://ab2t.blogspot.com/2010/11/cest-pour-de-vrai.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+blogspot%2FIfvW+%28MetaBlog%29

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 12:03

   Le 80ème Après-Midi du Livre aura lieu samedi 27 novembre 2010 dans les salons du général Gouverneur militaire de Paris que le général a bien voulu mettre à notre disposition et situés dans le cadre prestigieux des Invalides.

Plus  de  détail en activant :

  http://www.lesecrivainscombattants.org/Apres-midi.htm


    Fondée en 1919, L’Association des Écrivains Combattants réunit des gens de lettres les plus éminents ayant porté les armes pour la France. Fière d’avoir eu comme membre d’honneur Sir Winston Churchill, et d’avoir compté parmi ses présidents Henry Malherbe, Claude Farrère, Roland Dorgelès, Maurice Genevoix, Jacques Chabannes, Erwan Bergot, elle s’honore que figurent parmi ses lauréats : Louis Weiss, le Père Bruckberger, le Professeur Jean Bernard, Paul Guth, Maurice Schumann, Pierre Messmer…
   Forte de ses 650 membres, dans le but de continuer sa mission, l’AEC a décidé en 1997 d’accueillir parmi ses adhérents des écrivains qui, n’ayant pu servir sous les armes du fait de leur génération, ont montré pourtant, par leurs travaux et leur conduite, qu’ils partageaient nos valeurs et notre éthique.
Ecrivains, faites-vous connaître à notre siège social ou par courriel.

 

Siège social : 18, rue Vézelay 75008 PARIS
Tél : 01 53 89 04 37 Fax : 01 53 89 04 00
Courriel :aec@unc.fr

 

 

 

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 11:32

                                                       P1030535

                                             Venez  rencontrer,  le  dimanche 14 novembre 2010, dans  le cadre ,

                                  classé  monument   historique,  d'un ancien Four à porcelaine des bords de Vienne

                                 des auteurs  et acteurs du monde du livre qu'on ne voit pas  toujours ailleurs.          

 

                               II e  Rencontres littéraires d’automne 

                               dites de la « St-Martial-des-Ardents "

                                    Dimanche 14 novembre 2010

                                             (10H-12H15)  (14H30-18H)

 

                                                  Four à porcelaine.  

                                                          N° 54 de la rue Victor Dury

                                                            ---------

 

Invités d'honneur Alain FRADET, Jacques CHEYMOL
                               Auteurs de

Maryse Bastie de  Limoges-Feytiat à Lyon-Bron.

le  Club philatélique et cartophile de Bessines (CPCB)  présentera dans les mêmes lieux  une Exposition  philatélie,  numismatique et  cartophile intitulée "Autour de Maryse Bastié ..." 

   
Le nom de  tous  les participants à ce IIe salon du livre d'automne  de Limoges a déjà été  donné dans l'article auquel conduit le lien suivant :

 

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-limoges-four-a-porcelaine-des-casseaux-dimanche-14-novembre-2010-rencontres-litteraires-de-la-saint-martial-des-ardents-60620514.html

 

   Mais il convient  sûrement  de  rappeler  ici  que Le livre de Michel Toulet, Président de Reniassance du Vieux Limoges (RVL)

   "Les  Limogeages* de 1914 entre mythe et réalité" sera bien sûr proposé à la vente et à la dédicace.


      *Un limogeage est le fait, pour un officier ou par extension pour une personne occupant un poste élevé, d'être privé brutalement par sa hiérarchie de ses responsabilités et de son poste, parfois en étant nommé à un poste d'égale valeur mais de valeur purement symbolique afin de le neutraliser.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Limogeage


 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article