Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 15:46

Afghanistan - Le dernier roi afghan s'est éteint à 92 ans

TF1/LCI Le roi afghan de retour d'exil en 2002
Agrandir l'image

Crédit Photo : TF1/LCI

Le roi afghan de retour d'exil en 2002

Qui sait  ce qu' aurait épargné  à son peuple le "Père de la nation afghane",  si  on l'avait laisé sur son trône?

- le 23/07/2007 - 11h03

 

   Son règne (1933-1973) a constitué une des périodes les plus stables de l'histoire moderne de l'Afghanistan. Mohammed Zaher Shah, "le père de la nation afghane" est décédé dans la nuit de dimanche à lund, à l'âge de 92 ans. "Nous annonçons trois jours de deuil national pour la mort du père de la nation. Les drapeaux afghans seront en berne pendant trois jours", a indiqué l'actuel président afghan. "Des cérémonies de prières doivent avoir lieu à travers le pays, dans la capitale, en provinces, parmi les réfugiés afghans et dans les ambassade afghanes", a-t-il ajouté.

   Né le 15 octobre 1914, ce Pachtoune, qui parlait couramment le français, était monté sur le trône en 1933 après l'assassinat de son père, le roi Nadir Shah. Il avait été renversé par un coup d'Etat en 1973 par son cousin Mohammed Daoud, qui avait instauré une République. Le roi déchu avait alors pris le chemin de l'exil en Italie. Il s'était cependant à nouveau retrouvé sur le devant de la scène afghane après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et la chute du régime des talibans. Zaher Shah était rentré au pays investi d'une mission que lui avait confiée la communauté internationale: inaugurer la Loya Jirga (assemblée traditionnelle) d'urgence pour former un nouvel exécutif. Aucune autre fonction officielle n'attendait l'ancien monarque qui s'est installé au Palais numéro 8 de Kaboul. 

Origine;
http://tf1.lci.fr/infos/monde/asie/0,,3498890,00-dernier-roi-afghan-est-eteint-ans-.html 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 08:14
- Azay-sur-Thouet (Au Sud-Ouest de Parthenay)

  Tombe de François Robert  dit Robert Le Chouan qui participa en 1832 à l’expédition de la duchesse de Berry tentant  de reconquérir le trône de son beau-père Charles X  au bénéfice de son fils le duc de Bordeaux, futur « Henri V ».

- Combrand  (à l’Ouest de Bressuire)

  Sépulture de Marigny, ancien commandant en chef  de l’armée  Catholique et Royale.

- Gourge  (Au  Nord -Est de Parthenay)

    Le général vendéen d’Autichamp (1770-1859) mourut  au château de La Roche-Faton et y repose dans la chapelle.

- SAINT-AUBIN DE BAUBIGNE (au  Nord-Ouest de Bressuire)

  Une chapelle   y est  érigée à la mémoire de la famille de La Rochejacquelein ; Henri (1772-1794),général en chef  de l’armée Vendeénne autreur de l’immortel “Si j’avance,  suivez moi;  si je recule,  tuez moi;  si je meurs, vengez moi!” y a rejoint son cousin  , le marquis de Lescure (1766-1793).  N’ayons garde d’oublier Louis (1777-1815) qui épousa la veuve de Lescure  avant d’être tué  lors de l’insurrection des cent Jours.

- Thouars 

dont la  Sainte-Chapelle (sise un peu à l’extérieur du château, dans son prolongement,  sur les remparts ) abritait les dépouilles des La Trémoille, ducs de Thoars,  et comment ne pas penser ici  à Antoine  Philippe  de  La Trémoille, prince de Talmont . celui-ci   né le  27 septembre  1765 à Paris, commandant en  chef de la cavalerie de l’armée Vendéenne  fut guillotiné le 27 janvier 1794  devant l’entrée principale de son château à Laval  pour n ‘avoir  rien voulu retrancher à ses fidélités. C’est  sans aucun doute au nom des droits de l’homme  que  sa tête  fut en suite  exposée  au-dessus de la porte de la grille du château.

Origine.

Bertrand  Beyern.

(Nécrosophe, c’est –à-dire spécialiste des cimetières  au plan  culturel et patrimonial)

Guide des cimetières en France . le Cherche-midi éditeur. 1994

p. 237 & 238.

                                                                                 A.T.

Repost 0
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 08:09

   Le demi-castor  était un chapeau d’homme fait  d’une partie de castor fin -  il s’agit bien entendu du rongeur aquatique-et d’une partie d’étoffe à poil.

   « Comme le demi-castor était au chapeau fin ce que les femmes du demi-monde sont aux personnes honnêtes, toute femme de demi-vertu était appelée -demi-castor* dans le langage des libertins* dit le pieux dictionnaire  de Trévoux »

Origine ;

Grand dictionnaire   universel,  Français, Historique, Géographique,  Biographique,  Mythologique,  Bibliographique, Littéraire, artistique,  Scientifique, etc.

Tome troisième p. 528 , V° Castor.

                                                                                                                       A.T.
Repost 0
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 10:31

   Conformément  à ce qui est  exposé à l'article "Transparence" dans le  dictionnaire de la Charte de Fontevrault (page 34-), vous trouverez  ci-dessous quelques indications sur la fréquentation de  votre  blog


Source.  

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/pages/34DICTIONNAIRE_DE_LA_CHARTE_DE_FONTEVRAULT-998835.html

 

Les  articles les plus lus

De 20 à 50 lectures

Article        DE GAULLE ET LES MUSULMANS, citations et aphorismes. -…        32

Article        SITE NOBLESSE ET ROYAUTE ; Familles royales et princières, noblesse,…     30

Article        FRANÇOIS-XAVIER AUBRY ; il prétendait descendre du comte de Chambord.… 29

De 10 à 19 lectures

Article        LA MOSQUEE NOTRE-DAME DE PARIS : ANNEE 2048 -…        16

Article        Octobre 2009. LE PRINCE JEAN DE FRANCE publie UN PRINCE FRANCAIS chez…        14

Article        LU DANS LE CARNET DE « NOBLESSE ET ROYAUTE » de Régine Salens et de… 12

Article        SAINTE PHILOMENE; la SAINTE qui N'EXISTE PAS pour la SACREE…        10

Article        GUY MOQUET, fusillé par les Allemands,certes ,N'ETAIT PAS UN…        10

Article        LES HABITS NOIRS DE LA REPUBLIQUE; La décision intelligente de Jean…        10

Les  pages les plus recherchées

Page d’ Accueil        charte.de.fontevrault.over-blog.com        62

Page        0-BIENVENUE SUR LE BLOG DE LA CHARTE, BLOG AU SERVICE DE DIEU ET DU…        15

 

Page        02- LES IMAGES DU BLOG DE LA CHARTE DE FONTEVRAULT. -…        9

Page        1. DES CONDITIONS DE LA NAISSANCE DE LA CHARTE DE FONTEVRAULT -…        8

La catégorie la plus prisée

Catégorie        CARNET DES FAMILLES ROYALES ET PRINCIERES - MESSES 2009 POUR LA… - 1…        7


Le commentaire de la semaine

   Le pluriel s’impose . Il s’agit de tous ceux (5) postés  sous l’article suivant

UNE FOIS N’EST PAS COUTUME, la parole est donnée à riposte laïque…   

  http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article….. 7501976.html


Les  mots  clefs les plus cliqués

   Vous trouverez rappelées  ci-dessous en gras  le rappel des 41  interrogations  qui ont porté sur la Charte de Fontevrault  et les  concepts associés.

     Nos statistiques d’interrogations   paraissent avoir retrouvé   un  étiage  auquel  nous  sommes d’avantage  habitués . Nous nous en réjouissons et nous vous en félicitons.

          Mot-clef        Moteur        Visites

charte de fontevrault           google     13

la-couronne.over-blog.com        google     12

françois-xavier aubry        google     10

francois xavier aubry        google     10

noblesse et royaute        google     9

noblesse et royauté        google     9

alain texier        google 8

noblesse et royauté        search     8

françois xavier aubry        google     8

noblesse et royautés        google     7

alain texier royaliste vidéo        google 7

messe du 16 octobre pour marie-antoinette        aliceadsl   5

duc d'angouleme        google     5

duc de chartres        google     5

blog de la charte de fontevrault        google 5

royaliste providentialiste        google     4

prince jean de france et philomena de tornos        google     4

noblesse et royaut        google     4

père benoît lemieux cerisy la salle        google     4

chartes de fontevrault        google 4

cercle francilien        google     3

a19 sens        google     3

charles louis d'orléans        google     3

citation du 5 mars 1959 du général de gaulle        google     3

alain texier blog        google 3

cathos de choc        google     3

le parisien prince jean un prince francais        aol        3

clotilde courau rosier        google     3

saint vaast clovis        google     3

familles royales        google     3

-------

    Ci-dessous, le quatuor  de tête des interrogations qui ont porté sur la Charte de Fontevrault  et les  concepts associés.

- 12 recherches lors de la semaine N°40

- 39 recherches lors de la semaine N°39

- 101 recherches lors de la semaine N°38

   (du 14 au 20 septembre 2009)

- 52 recherches lors de la semaine N°37

  (du 7 au 13 septembre 2009)

- 37 recherches lors de la semaine N°36

- 37 recherches lors de la semaine N°35

- ** recherches lors de la semaine N°34

- 15 recherches lors de la semaine N°33

- 12 recherches lors de la semaine N°32

- ** recherches lors de la semaine  N°31

- 67 recherches lors de la semaine N°30

   (du 20 au 26 juillet 2009)

- 37 recherches lors de la semaine N°29

- 30 recherches lors de la semaine N°28

- 33 recherches lors de la semaine N°27

- 33 recherches lors de la semaine N°26

- 33 recherches lors de la semaine N°25

- 35 recherches lors de la semaine N°24

- 48 recherches lors de la semaine N°23

    (du  **  au 26 ** 2009)

- 27 recherches lors de la semaine N°22

- ** recherches lors de la semaine N°21

- ** recherches lors de la semaine N°20

- ** recherches lors de la semaine N°19

- **recherches lors de la semaine N°18

- 16 recherches lors de la semaine N°17

- 12 recherches lors de la semaine N°16

- 31 recherches lors de la semaine N°15

- 12 recherches lors de la semaine N°14

Repost 0
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 09:13

     "On sait  que  parmi les demandes  transmises par sainte Marguerite-Marie  sous la Monarchie, reprises  par Madame Royer sous l'Empire et par Claire Ferchaud sous la république,  figure  l'apposition  du Sacré-Coeur  sur le drapeau national. En 14-18 donc, sous l'impulsion de la bergère  vendéenne, cette question revint à l'ordre du jour
Hélas, « devant la foi  de milliers des soldats  qui arboraient l’insigne sacré, les gouvernements de la II e république  prirent peur  et le ministère de la  Guerre, sous la signature de Paul Painlevé, dans une note  confidentielle n° 5796 aux Armées  interdit  „ les emblèmes apparents  portés sur l’uniforme et les fanions  ou bannières arborant des images religieuses et dénonça  la consécration des unités au Sacré-Cœur comme un acte  constituant  une  violation flagrante  de la liberté de  conscience  des  hommes et de la neutralité  religieuse  de l’Etat  français „ ».

 

                                                               Alain TEXIER

Origine

Claude Mouton-Rambault.  Philippe Pétain et le Sacré-Cœur . lecture et tradition. N° 381-382. Novembre-decembre 2008 p 9.
Repost 0
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 09:02
   Le Président  vient (octobre 2009) de  décider  l’expropriation  de deux des  plus fameux    clubs de golf du pays, celui de Maracay, dans les en virons de Caracas, et  celui de  Caraballeda, situé sur la côte atlantique.

L’un sera  transformé  en parc  écologique pour les  enfants  et l’autre  sera planté  de maïs  aux  fins de nourrir les gens  qui ont  faim … parce que  malgré la sage administration du président Chavez, il y a  encore des gens  qui ont  faim au Vénézuéla.

 Ces sages décisions nous rappellent la belle époque de la révolution dite  française …

                                                               A.T.

BIBLIO.

Patrick Bèle. Le Figaro. 19 octobre 2009 p. 1.

 

Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 07:33

     Il ne  voyait rien, avait-il d’ailleurs jamais  vu ? Il donnait l’impression  de  mendier son pain quotidien, mais il avait  faim aussi  d’une réalité moins  visible même  s’il n’arrivait pas à le formuler d’une façon aussi nette.

    Et à la demande du Christ « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » il avait répondu « Rabbouni, que je voie ».Peut-être, après tout ne demandait-il que  du pain pour nourrir son corps fatigué  ? Hé  bien, il allait  voir le boulanger. Peut-être  ne demandait-il que de l’eau pour laver ses  paupières blessées  ?  Coup de chance, Il était devant la source.

   Je vais vous donner l’absolution et, comme pénitence, vous  méditerez cet extrait  de l’évangile selon saint Marc : Bartimèe, fils de Timee. Courbé sur le prie-Dieu dans la chapelle de la  Vierge, bas-côté gauche de l’église Notre-Dame de Bordeaux  au cœur  du « triangle d’or » de la métropole  girondine, le Chrétien en travail opina du chef.

   Il n’était pas sûr  du tout que le pénitent  de ce samedi après-midi trouve à se confesser  un bon quart d’heure avant 18 heures. Dans un certain nombre de cas, les prêtres sont là plutôt en début  d’après-midi et, dans le  reste des hypothèses, plutôt en fin … Entre les deux  horaires, pas toujours et pas partout. L’ange gardien de l’homme agenouillé, la tête inclinée et les yeux mi-clos, peut être pour être plus sûr de ne pas  croiser le regard de son confesseur, avait  fait très fort, comme d’habitude.

     La Mission de l’ange –  et il l’avait  acceptée- présentait certains des traits d’une mission impossible

    D’abord faire accepter  à l’épouse qu’elle finisse ses  courses, il est  vrai  de nature plutôt  « vestimentaires » toute seule.

   Ensuite faire en sorte  que la  shopping partie en cours, plutôt erratique au rythme des boutiques, trouve son aboutissement – temporaire – à deux pas de la majestueuse  église  de style classique. Une  idée  simple s’était  fait jour  dans l’esprit du promeneur redevenu – pour un temps- solitaire, passer par Notre-Dame (1707) de l’autre  côté du passage Sarget . Y passer pour prier  un peu d’accord , peut –être pour  s’y confesser aussi… À ce moment, les  risques étaient  faibles  se  disait-il, content de se rassurer ainsi  à peu de frais.

   Enfin, mettre un prêtre à disposition avec  peu de pénitents en attente et  ce, dans une relative discrétion puisque ce prêtre –ci ne faisait pas usage du confessionnal, il est  vrai de taille assez  inadaptée au gabarit- physique- des Chrétiens de nos jours. « Je suis là pour  ça » avait –il répondu à la demande instante de secours spirituel à lui formulée.

   « Bartimée, le fils de Timée, était assis au bord de la route ». Nous pourrions être debout il est vrai, mais la recherche de tant de choses  inutiles  nous épuise à un point tel que nous nous asseyons souvent  alors que nous  pourrions essayer de temps à autre de nous  agenouiller  au moins de temps à autre.

   Apprenant  que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier « Jésus, fils de David, aie pitié de moi ». Le bordelais d’adoption  n’avait pas  crié  sa  demande de pardon , mais du  moins l’avait-il- formulé à haute et intelligible voie.

   « Beaucoup de gens l’interpellaient vivement pour le faire taire ». La  confession fréquente est un exercice difficile. Ses fruits ne  sont pas  toujours perceptibles ni par  le bénéficiaire qui aimerait  sans  doute que  ses progrès en  soient  plus perceptibles, encore  qu’il ne tienne  qu’à lui… Ses fruits ne  sont pas  toujours perceptibles, non plus, pour  ses frères.  qui peuvent légitiment   se demander pourquoi un homme   qui reçoit tant  et  de  si fréquentes lumières  ne brille-t’il   que  d’un éclat aussi atténué et discontinu.

   « L’aveugle  jeta son manteau, bondit et  courut vers Jésus » tout  ceci, sans  rien voir, on le rappelle. Là aussi la méditation pouvait  fournir des fruits abondants. Nous sommes attachés  à ce  que nous avons, à ce  que nous faisons, à ce  que nous avons  bâti, cela paraît  naturel. Précisément, c’est  naturel alors que nous devrions rechercher le  surnaturel, ou du moins  ce qui  pourrait nous  élever au-dessus de notre nature si  … naturelle. Dès lors, nous devons, nous aussi, jeter notre manteau, image de  ce qui nous entrave ici-bas. Aucun  risque de prendre froid, la  course  vers le maître « Rabbouni » nous réchauffera. Bondir, oui bondir comme la  biche assoiffée vers la  source d’eau fraîche, comme la Madeleine éplorée tendant ses bras  vers le jardinier du premier matin du monde, « Seigneur, est-ce donc  bien  vous  vraiment » ? Bondir, comme le   prince des apôtres  brisé par son triple reniement « Seigneur  toi qui sais  tout, tu sais  bien que je t’aime » Bondir et  courir  vers Lui.

  « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Même quand  nous avons l’impression de faire quelque  chose  pour Lui parce qu ‘après tout, lorsque nous nous  confessons  c’est aussi pour nous sentir  un peu moins indigne de son amour, même  donc  quand nous  croyons lui offrir  quelque  chose, c’est  toujours Lui qui offre, qui octroie et  qui comble « Que veux-tu que je fasse pour toi » 

   «  Rabbouni, que je  voie » . il est des endroits plus inadaptés à des actions de grâce  que l’ancienne  église gothique Saint-Eloi sise  dans la  rue éponyme à quelques centaines de mètres de la Garonne.  Voilà plus de deux  siècles  que dans ce vaisseau échoué, à la  double nef  aux  tombeaux   de marbre  encastrés dans les murs martyrisés  par des vandales  , vandales  à qui il n’a manqué peut –être que de se trouver  sur le chemin du Maître, voilà donc plus de  deux  siècles qu‘il ne se trouvait plus ici, ni prêtre, ni autel, ni victime.

       Il n’y avait plus  que  moi  qui n’avait  sans  doute jamais été aussi peu solitaire et  qui, la tête  enfin  levée  vers les  voûtes, sentait  chanter en lui : « Seigneur plus me plait  un jour passé dans tes parvis  que mille loin de tes demeures » !

                                                                     Alain TEXIER.

Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 07:30

« Depuis quelques décennies, nombre de catholiques –clercs et laïcs- se sont lancé  dans une tentative d’œcuménisme  en direction des   religions  juive et /ou musulmane. Le moins que l’on puisse dire  est  que les résultats ne sont guère probants !Il est   de  fait  que l’Eglise ne peut  , sans trahir  une de ses missions essentielles, -enseigner toutes les nations- assigner  d’autre but  au –dialogue interreligieux- que la proposition finale  de la Foi. Il est à parier que cet  œcuménisme-là n’a pas un avenir franchement  assuré".

Dominique  Coudé.

La Gazette royale.

Organe de l’Union des Cercles légitimistes de France.

N° 120 ; Juillet-Aout-Septembre 2009 p. 1.

                                                         A.T.
Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 09:20

     Il était à l’évidence bien difficile d’imposer des règles et des lois en cette matière, comme le constatait Molière, une trentaine d’années plus tard, quand en l662, il faisait rire la cour par cette réplique de « L’Ecole des femmes » ( Acte I, scène l,vers 175-182)

CHRYSALDE (double, en quelque sorte, d’Arnolphe mais  beaucoup plus au fait  que lui des réalités de  la vie).

Quel abus de quitter le vrai nom de ses pères,

Pour en vouloir prendre un bâti sur des chimères!

De la plupart des gens c'est la démangeaison;

Et, sans vous embrasser dans la comparaison

Je sais un paysan qu’on appelait Gros-Pierre

Qui n’ayant pour tout bien qu’un seul quartier de terre,

Y fit tout à l’entour faire un fossé bourbeux

Et de Monsieur de l’Isle en prit le nom pompeux ».

Révolution et particule

   À la Révolution, sous la Terreur, les républicains font vite à leur tour l’amalgame « particule = noblesse ». l’anecdote  suivante  tirée des actes du tribunal révolutionnaire est  bien connue : un jeune aristocrate comparaît et l’un des juges lui demande son nom.

« François, comte de Saint-Cyr, répond l’accusé.

- Il n’y a plus de comtes.

Alors : François de Saint-Cyr.

- Les particules sont supprimées.

Alors : François Saint-Cyr.

– Il n’y a plus de saints.

    François Cyr.

- Il n’y a plus de sire

 Si vous ne pouvez plus m’appeler, vous ne pouvez plus me condamner ».

Origine.

http://www.genealogie.com/v2/editorial-dossiers/particule-revolution.asp

Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 07:41

  Prêtre, Linguiste ; né  à Paris en 1742, mort le 10 avril 1813 à Londres. Fils d’un domestique  du duc d’Orléans, il fit ses études au collège de Navarre (l’actuel lycée Henri IV) et devint professeur d’Hébreu à la Sorbonne.

      Evêque de Boulogne en 1790 et, à ce titre,  dernier évêque  nommé par Louis XVI. (NDLRB. Qui disait que l’Ancien Régime ignorait toute  promotion sociale ?), Asseline s’est toujours opposé   aux principes de la révolution, qui le laissa vivre pourtant.

                                                                       A.T.

                              
Repost 0