Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 09:22

Daignons nous souvenir, dans nos prières  et  dans notre reconnaissance, de cet  honnête homme, magistrat au parlement de Paris, né à paris  en 1715, mort guillotiné dans cette même  ville le 28 avril  1794  Conseiller d’Etat condamnné à mort pour « crime d’humanité » comme tant d’autres.

Origine.

Roger Caratini. Dictionnaire des personnages de la révolution. Le pré aux  clercs 1988  . V° Beauvais p. 38

Repost 0
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 09:20
 Il est  trois porte  à cet antre :

L’espoir, l’infamie et la mort

C’est par la première  qu’on entre,

Et c’est  par les deux autres  qu’on sort »

 

Origine.

Antoinette de  Ligier de La Garde, épouse  Deshoulières (1638-1694).
Repost 0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 15:14

   Un essai sur les « mésusages » de l’histoire et les détournements de mémoires à des fins politiques à partir de l’exemple de la figure de Guy Môquet, de son utilisation et de ses abus en 2007.

    Face au flot de contre-vérités, à la désinformation, aux mensonges grossiers et aux hypothèses hasardeuses assénés avec autorité sur le net et les médias à cette occasion, quelles réponses apporte l’histoire (celle qui a recours aux archives et à des méthodes désuètes mais efficace comme la critique des sources — notamment policières et testimoniales — jamais consultées par les « spécialistes » de tout poil qui se sont exprimés à cette occasion) ?

  L’engagement idéologique, la compassion, le jeu politique... permettent-ils d’écrire ou de dire n’importe quoi ?

A paraître en octobre prochain

J.-M. Berlière et F. Liaigre, L’affaire Guy Môquet (2007). Enquête sur une mystification politique, Paris, Larousse, 2009. (Crédit photographique : Jean-Marc Berlière)

Repost 0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 11:09

  Nous avions attiré l'atention de nos liseurs  -et  nous n'étions pas les seuls -  sur   le grave  danger   d'atteinte  à l'éthique républicaine  ( mais oui ... les royalistes ont aussi une opinion sur le sujet !) que faisait  courir l'election annoncée  du fils du président dela république à la tête du "fromage "de la défense.
    Nous n'en sommes  que plus  à l'aise  pour nous  féliciter aujourd'hui de la  trés  judicieuse décision annoncée   hier   jeudi 23 octobre sur Antenne 2 par cet intelligent et prometteur jeune homme.

                                                                                                    Alain TEXIER

Repost 0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 08:23

Le 23 octobre 1983 à 6 h 20 locale, durant la guerre du Liban, 58 parachutistes français (majoritairement du 1er RCP) et 3 parachutistes du 9e régiment de chasseurs parachutistes trouvent la mort, tandis que 15 sont blessés, à Beyrouth (Liban) dans un attentat-suicide au camion piégé dit attentat du Drakkar. Cette action est attribuée au Hezbollah et aurait été soutenue par l'Iran et la Syrie.

     Deux minutes auparavant un attentat similaire avait touché le contingent américain basé à l'aéroport international de Beyrouth, faisant 241 victimes.

    Les deux attentats simultanés ont été revendiqués par le Hezbollah , ainsi que par le Mouvement de la révolution islamique libre puis par le Jihad Islamique.

Les morts du Drakar :

le Capitaine Thomas Jacky

le Capitaine Ospital Guy

le Lieutenant Dejean de La Bâtie Antoine

le Sous Lieutenant Rigaud Alain

l'Adjudant Bagnis Antoine

l'Adjudant Moretto Michel

le Sergent Dalleau Christian

le Sergent Daube Vincent

le Sergent Lebris Jean-Pierre

le Sergent Longle Yves

le Sergent Ollivier Gilles

Le caporal chef Bensaidane Djamel

Le caporal chef Beriot Laurent

Le caporal chef Carrara Vincent

Le caporal chef Duthilleul Louis

Le caporal chef Grelier Xavier

Le caporal chef Loitron Olivier

Le caporal chef Margot Franck

    Cérémonie  commémorative à Limoges, ville dont le Caporal-Chef était originaire.

     Messe en l’église Saint-Michel-des-Lions , suivie à 11 heures d’une prise d’armes  et d’un dépôt de gerbres aux monument aux morts, Place des carmes.

Le caporal chef Seriat Patrice

Le caporal chef Vielle Hervé

Le caporal Girardeau Patrice

Le caporal Hau Jacques

Le caporal Jacquet Laurent

Le caporal Lamothe Patrick

Le caporal Lepretre Dominique

Le caporal Leroux Olivier

Le caporal Muzeau Franck

Le caporal Thorel Laurent

Le parachutiste de 1ere classe Gasseau Guy

Le parachutiste de 1ere classe Gautret Remy

Le parachutiste de 1ere classe Julio François

Le parachutiste de 1ere classe Pradier Gilles

Le parachutiste de 1ere classe Tari Patrick

Le parachutiste de 1ere classe Théophile Sylvestre

Le parachutiste Bachelerie Yannick

Le parachutiste Bardine Richard

Le parachutiste Caland Franck

Le parachutiste Chaise Jean-François

Le parachutiste Corvellec Jean

Le parachutiste Delaitre Jean Yves

Le parachutiste Deparis Thierry

Le parachutiste Di-Masso Thierry

Le parachutiste Durand Hervé

Le parachutiste Guillemet Romuald

Le parachutiste Kordec Jacques

Le parachutiste Lastella Victor

Le parachutiste Ledru Christian

Le parachutiste Levaast Patrick

Le parachutiste Leverger Hervé

Le parachutiste Meyer Jean-Pierre

Le parachutiste Porte Pascal

Le parachutiste Potencier Philippe

Le parachutiste Raoux François

Le parachutiste Renaud Raymond

Le parachutiste Renou Thierry

Le parachutiste Righi Bernard

Le parachutiste Schmitt Denis

Le parachutiste Sendra Jean

La femme et les enfants du concierge de l'immeuble

 

Origine

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_du_Drakkar_du_23_octobre_1983_%C3%A0_Beyrouth#Vid.C3.A9os

Repost 0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 08:06

   Le 12 mars 1814, le maire de Bordeaux,  Jean-Baptiste Lynch – pourtant nommé par l’Empire- y vint  ceint de l’écharpe blanche, à la rencontre du  général  Beresford  . Celui-ci conduisait  une troupe anglo-portugaise  venant aider  à rétablir la Monarchie. L’après –midi du même jour, on y accueillait  le duc d’Angoulême ( fils aîné du futur  Charles X) et  futur  roi lui même (Louis XIX)   quoique extrémement  brièvement..

    En souvenir,  on érigea en 1819 un monument en forme depyramide ( en fait  un obélique fontaine  par Bonfin) en l’honneur de Louis XVIII, et on nomma  la place , place  -dela pyramide-. Il n’y a plus  que … la  pharmacie du lieu qui porte ce nom , puisque  le monument  fut renversé en 1830, puis remplacé , en 1865,  par une fontaine  de l’Architecte Louis Garros ».

A.T. 

Origine.
Annick  Descas. Dictionnaire des rues de Bordeaux. Edtions sud-Ouest 2008 p 486
Repost 0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 08:05

      La nostalgie des dynasties titille  fortement le personnel républicain. Jean Sarkozy est poussé par  son père, Marie  Bové par Mamère.

 

                                                                                                           La Boutière.
Repost 0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 07:13
UN ARTICLE SUR "VINGT MINUTES";hé oui ! Connaissance de l'homme-roi  à travers sa passion des arts      

 

  C'est une connaissance de l'homme à travers sa passion des arts que propose l'exposition « Louis XIV, l'homme et le roi », présentée au château de Versailles (78) à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 7 février prochain. La riche présentation de près de 300 oeuvres, faite de tableaux, sculptures, tapisseries royales et objets que le Roi-Soleil affectionnait, permet de saisir une facette plus intime de la personnalité de ce souverain fastueux. « On s'approche plus de l'homme et de ses goûts personnels que de son rôle politique », explique Giada Ricci, l'architecte scénographe de l'exposition.

     Louis XIV, s'il vivait en perpétuelle représentation, était un personnage très secret et pudique sur ses émotions. « Le roi ne dévoilait pas ses passions, sauf parfois par des sujets culturels. L'exposition permet de connaître l'homme grâce à ses goûts », explique Jean-Jacques Aillagon, président de l'établissement public du musée et du domaine de Versailles. On apprend ou on redécouvre que Louis XIV était un réel amateur d'art, s'impliquant dans le travail des artistes et des architectes. « Un jour, le roi reçoit une toile qu'il avait commandée. Il interrompt le conseil des ministres pour aller l'admirer, et convie ses ministres à le suivre », raconte Jean-Jacques Aillagon. L'exposition illustre aussi la maturité et l'indépendance artistique qu'a acquises Louis XIV au fil de sa vie, avec le passage du style baroque, et des influences italiennes de Mazarin, au classicisme de la Renaissance. « L'homme et le roi » est la première exposition que Versailles consacre à Louis XIV, et réunit des oeuvres, dont certaines n'avaient pas été accrochées au château depuis le XVIIe siècle.

Anthony Nataf

Origine.

http://www.20minutes.fr/article/356345/Paris-Louis-XIV-reinvestit-ses-quartiers-a-Versailles.php

Exposition à Versailles . LOUIS XIV OU L'ART D'ETRE ROI

Il s'est voulu en tout un maître absolu : monarque, mécène, collectionneur... Versailles, qui fut son théâtre, consacre une majestueuse exposition au metteur en scène de sa propre gloire et à l'homme des passions privées. Deux visages de la même histoire.

  C'est l'histoire d'un homme qui ne prononça jamais la phrase à laquelle la postérité le résume. "L'Etat, c'est moi " : trop beau pour être vrai. Mais on ne prête qu'aux riches, et ce mot apocryphe dit bien le raccourci formidable opéré par le temps. L'Etat, ce fut lui, et la manière dont Louis XIV forgea son propre mythe a de quoi rendre verts nos plus distingués publicitaires.

   A travers le roi s'incarne le génie d'une époque. Son goût et sa passion des arts, le sens du lustre servirent avec opiniâtreté une cause unique et honorable : la sienne. Celle de la France, donc. Aujourd'hui, on appellerait cela un plan de communication. Le sien, infaillible, offrit au pays un éclat sans pareil et quelques-uns de nos plus grands chefs-d'oeuvre.

C'est aussi l'histoire d'une rencontre entre un jeune monarque et les aspirations d'un peuple tout prêt à l'adorer, pourvu qu'il porte beau et hisse haut les lauriers nationaux.

   La légende dorée commence dès sa naissance. Un miracle, déjà : Louis XIII et Anne d'Autriche sont mariés depuis près de vingt-trois ans lorsque le dauphin paraît enfin, le 5 septembre 1638. On le baptise Louis Dieudonné, ce qui vous pose un homme. Il n'a pas 5 ans lorsqu'il accède au trône. Sacré officiellement à Reims, en 1654, à l'âge de 15 ans, au cours d'une cérémonie fastueuse qui va durer six heures, il ne devient alors rien de moins que le lieutenant de Dieu sur terre.

    Louis n'est pas un génie mais il a un don : la mise en scène. "C'est un homme secret, dissimulé, affirme Jean-Christian Petitfils, l'un de ses plus éminents biographes (Louis XIV, Perrin). Mais il a la volonté de se maîtriser, de dompter sa timidité pour présenter une face marmoréenne et faire corps avec son personnage de roi."

       Bizarrement, on ignore s'il est grand ou petit. Ce dont personne ne doute, c'est de son sens politique. Elevé à bonne école par son Premier ministre et mentor, Mazarin, il en attend la mort, en 1661, pour accomplir le geste qui rendra son règne unique : il supprime la fonction de Premier ministre pour gouverner seul, et en personne. Roi absolu, absolument roi. Il a 22 ans.

   Sa jeunesse, son immense prestance, une indéniable élégance alliée à sa majesté naturelle s'ajustent à la perfection avec les aspirations du royaume, éreinté par les guerres et les déchirements de la Fronde et des jacqueries successives. "Les Français attendent tellement de lui que quelques gestes spectaculaires suffisent à l'imposer", explique l'historien Olivier Chaline (Le Règne de Louis XIV, Flammarion). Un an et demi après son mariage, en 1660, avec Marie-Thérèse d'Autriche, il donne à Paris un mémorable carrousel pour célébrer, avec un faste inouï, la naissance de son premier fils - et damer le pion à l'impudent Fouquet. Pari gagné : les Parisiens restent bouche bée devant ce spectacle de deux jours, pour lequel on fit redessiner les jardins des Tuileries. En 1664, il enfonce le clou avec sa fête des Plaisirs de l'île enchantée. Au menu, "course de bague, collation ornée de machines, comédies mêlées de danse et de musique, ballet du palais d'Alcine, feu d'artifice et autres fêtes galantes et magnifiques, faites par le roi à Versailles, le 7 mai 1664 et continuées plusieurs autres jours." De mémoire de Français, on n'avait jamais vu ça.

      Mais le coup de génie date de 1663, et c'est Colbert qui en a l'idée. Il s'agit de construire l'image du roi par tous les médias possibles, d'imaginer le théâtre et la mise en scène qui assureront son rayonnement. Du travail de professionnel, confié à quelques cadors triés sur le volet. Réunie pour la première fois le 3 février 1663, la "Petite Académie" comprend le conseiller culturel de Colbert, le poète Jean Chapelain, les abbés Amable de Bourzeis et Jacques Cassagnes, ainsi que les hommes de lettres François Charpentier et Charles Perrault.

    L'auteur du Petit chaperon rouge-Charles Perrault-  rapporte dans ses mémoires ces paroles du roi : "Vous pouvez, messieurs, juger de l'estime que je fais de vous, puisque je vous confie la chose au monde qui m'est la plus précieuse, qui est ma gloire. Je suis sûr que vous ferez des merveilles. Je tâcherai de ma part de vous fournir la matière qui mérite d'être mise en oeuvre par des gens aussi habiles que vous êtes." La gloire du roi, autrement dit sa com'. Ces messieurs ne le décevront pas. Et réciproquement.

   Louis XIV aime les (très) belles choses ? Tant mieux, elles serviront sa gloire. Les fêtes splendides ? Pour sa gloire. L'urbanisme et les beaux bâtiments ? Sa gloire, sa gloire, et encore sa gloire. "Si bien que, dès les années 1670 et 1680, la France supplante l'Italie au panthéon du bon goût, souligne Nicolas Milovanovic, conservateur au château de Versailles et commissaire de l'exposition L'Homme et le Roi. L'ensemble des artistes travaille au portrait du roi, sujet privilégié qui éclipse tous les autres."

Origine ;

http://www.lexpress.fr/culture/architecture-patrimoine/patrimoine/louis-xiv-ou-l-art-d-etre-roi_794740.html

     Les plus grands sont là : Le Brun, Hardouin-Mansart, Girardon, Le Vau, Le Nôtre, Molière, Lully, etc. De la danse à la peinture en passant par la littérature, la sculpture, l'architecture et les jardins, la tapisserie, la numismatique et la pyrotechnie, chaque art contribue à la geste royale. Jamais la France n'eut plus grand mécène. Jamais elle ne brillera si haut au firmament des nations.

       Pour ce faire, l'administration requiert un budget colossal, qui atteint son summum en 1685 : les Bâtiments du roi engloutissent 10 % du trésor royal. Une paille... "Louis XIV ne vise pas le plus grand nombre, mais la postérité", confirme Nicolas Milovanovic. A ce jeu-là, Versailles est son chef-d'oeuvre absolu, indépassable. C'est là qu'il fixe le coeur de l'Etat, rompant avec le nomadisme des cours passées. Il impose une salle du trône, quand ses prédécesseurs siégeaient dans leur chambre à coucher. Il ne cesse d'innover, puisant ses références chez les Anciens pour s'établir résolument du côté des Modernes.

      Nonobstant, pour maîtrisée qu'elle soit, la communication royale connaît parfois des ratés. Car ses admirateurs font du zèle. Ainsi, Louis XIV hérite d'une devise qu'il n'a pas choisie, et qu'il n'aime pas. Ce "Nec pluribus impar" nébuleux (littéralement "non inégal à plusieurs", donc supérieur à tous, capable de gouverner bien plus qu'un royaume), il le juge prétentieux. Comme le blason qui l'accompagne, un soleil éclairant le globe terrestre. C'est là l'oeuvre d'un médailliste désireux de doter son roi d'une devise et d'un blason à la veille du grand carrousel de 1662. Louis XIV ne se les appropria jamais, bien qu'il les ait tolérés pour ne pas froisser la cour, emballée. Victime de son succès, en quelque sorte.

    L'imagerie officielle privilégie la figure d'un monarque en majesté, généreux, qui fait prospérer son royaume et entretient son "pré carré", selon l'expression de Vauban, pour donner à la France son apparence actuelle (ou presque). Mais le pays raffole des récits d'ennemis humiliés, courbant l'échine devant le roi-nation. Les almanachs des éditeurs parisiens se chargent d'en faire l'article, à son corps défendant. Louis XIV veille tout de même à limiter la casse : quand le maréchal de La Feuillade entreprend la création de la place des Victoires, la statue de Martin Desjardins, dont le socle figure les vaincus, doit être retouchée à la demande du souverain : pas question d'humilier le roi de Suède.

Car le plus fort de l'histoire, c'est que Louis XIV n'est pas un vaniteux. S'il aspire à la gloire, c'est moins pour lui-même - après tout, il est né roi, il faut bien assumer - que pour le pays. "Il se considère comme le représentant de la nation et voit l'Etat au-dessus de sa propre personne mortelle", confirme Alexandre Maral, commissaire de l'exposition. C'est réussi : sous son règne, la France impose sa réputation indéboulonnable de nation des arts, de la culture et du raffinement, le français devient la langue des diplomates et de l'élégance. Sur son lit de mort, en 1715, Louis XIV dira : "Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours." Ainsi soit-il.

Origine

http://www.lexpress.fr/culture/architecture-patrimoine/patrimoine/louis-xiv-ou-l-art-d-etre-roi_794740.html?p=2

Repost 0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 06:41

   Conformément  à ce qui est  exposé  à l'article "Transparence" dans le  dictionnaire de la Charte de Fontevrault (page 34-)

Source.

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/pages/34DICTIONNAIRE_DE_LA_CHARTE_DE_FONTEVRAULT-998835.html


Les  articles les plus lus

Plus de 50 lectures

Article        SITE NOBLESSE ET ROYAUTE ; Familles royales et princières, noblesse,…      63

De 20 à 50 lectures

Article        MESSES 2009 POUR LA REINE MARIE-ANTOINETTE ( Paris et Vienne…        33

Article        FRANÇOIS-XAVIER AUBRY ; il prétendait descendre du comte de Chambord.… 28

Article        DE GAULLE ET LES MUSULMANS, citations et aphorismes. -…        22

Article        LU DANS LE CARNET DE « NOBLESSE ET ROYAUTE » de Régine Salens et de… 20

De 10 à 19 lectures

Article        JEAN SARKOZY, A LA TETE DE L'EPAD (Etablissement Public d'Aménagement…        18

Page        0-BIENVENUE SUR LE BLOG DE LA CHARTE, BLOG AU SERVICE DE DIEU ET DU…        16

Article        LE ROI DE FRANCE LOUIS XII , LUI, AVAIT REFUSE DE VENGER LES INJURES…        14

Article        Enfin une bonne nouvelle pour le roi et donc pour la France, LES…        13

Article        LA MONARCHIE A UN AVENIR; Voyez Lorant Deutsch dire, dans l'émission…     13

Catégorie        CARNET DES FAMILLES ROYALES ET PRINCIERES - MESSES 2009 POUR LA… - 1…        11

Article        ALLOCUTION DE MONSIEUR JEAN-CHRISTOPHE CANTER, MAIRE DE SENLIS, lors…        10

Article        COMPTE –RENDU DE LA PREMIERE BIENNALE BLANCHE (Paris, 19 septembre…   10

Article        Octobre 2009. LE PRINCE JEAN DE FRANCE publie UN PRINCE FRANCAIS chez…        10

Article        CEREMONIES COMMEMORATIVES DE L’ASSASSINAT DE LA REINE DE FRANCE,…     10

Article        Suicides: c'est reparti à France Telecom...ET DERRIERE L'EMOTION…   10

Page        22-1. AROM. Approche des mouvements légitimistes (1er cahier) -…        10

Article        MARIAGE RELIGIEUX DU PRINCE JEAN D'ORLEANS & DE PHILOMENA DE TORNOS Y…   10

Les  pages les plus recherchées

Page d’ Accueil        charte.de.fontevrault.over-blog.com        65

Page        0-BIENVENUE SUR LE BLOG DE LA CHARTE, BLOG AU SERVICE DE DIEU ET DU…        16

Page        22-1. AROM. Approche des mouvements légitimistes (1er cahier) -…        10

Page        9-CHRONIQUES DE NOS PRINCES.Messages, déclarations, textes des…        8

Page        22-2. AROM. Approche des mouvements légitimistes (2 ème cahier) -…        7

Page        21-1. AROM : Approche des mouvements royalistes (1 ère partie) -…        7

Page          21-1. AROM : Approche des mouvements royalistes (1 ère partie) -…           7

Page        6- BÊTISIER RÉPUBLICAIN - charte.de.fontevrault.over-blog.com        7

                          La catégorie la plus prisée

Catégorie        CARNET DES FAMILLES ROYALES ET PRINCIERES - MESSES 2009 POUR LA… - 1…        11

                      Le commentaire de la semaine 

  Le pluriel s’impose . IL s’agit de tous ceux  (5)postés  sous l’article suivant

JEAN SARKOZY, A LA TETE DE L'EPAD (Etablissement Public d'Aménagement de la Défense), LES HABITS NOIRS DE LA REPUBLIQUE.

  http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-jean-sarkozy-a-la-tete-de-l-epad-etablissement-public-d-amenagement-de-la-defense-les-habits-noirs-de-la-republique--37501976.html

Les  mots  clefs les plus cliqués

   Vous trouverez rappelées  ci-dessous en gras  le rappel des 12  interrogations  qui ont porté sur la Charte de Fontevrault  et les  concepts associés. 

    12 est le plus mauvais  chiffre ex æquo  jamais enregistré depuis que nous  en faisons le recueil. Ce chiffre, redisons le,  ne nous paraît   traduire  aucune désaffection à l’égard du blog de la Charte  puisque, durant cette semaine, la fréquentation a  évolué  entre 111 et 122 visites journalières…  ce  qui nous paraît tout à fait honorable.

    L’explication doit être ailleurs, le  concept  « Charte de Fontevrault » est maintenant assez  bien connu . Donc les internautes ne cherchent plus à se renseigner sur elle. Ils  vont  directement  sur son blog.

             Mot-clef        Moteur        Visites

noblesse et royautés        google     21

noblesse et royauté        google     19

noblesse et royaute        google     16

noblesse et royautes        google     12

charte de fontevrault        google 12

la-couronne.over-blog.com        google     12

philomena de tornos        google     11

francois xavier aubry        google     11

françois-xavier aubry        google     11

duc et duchesse de vendome        google     6

messe marie antoinette        google     6

messe st denis pour marie antoinette        google     5

royauté et noblesse        google     5

le tresor des rois et aliénor d'aquitaine        google     5

citations du général de gaulle le 5 mars 1959        google     5

association noel pinot        google     5

chateau de la roche aymon creuse 23        google     4

noblesse et royautés        aol        4

messe marie antoinette 2009        google     4

un prince français        google     4

louis xvii        over-blog        4

charles-louis d'orléans        google     4

cril17        google     4

uclf        google     4

noblesse et royaute        search     3

emmanuel delhoume le blog        google     3

16 octobre        over-blog        3

photos mariage prince jean        google     3

le roi de france oublie les offenses du duc d'orléans        google     3

claire ferchaud        google     3

 

-------

Ci-dessous, le trio de tête des interrogations

qui ont porté sur la Charte de Fontevrault 

et les  concepts associés.

- 39 recherches lors de la semaine N°39

- 101 recherches lors de la semaine N°38

   (du 14 au 20 septembre 2009)

- 52 recherches lors de la semaine N°37

  (du 7 au 13 septembre 2009)

- 37 recherches lors de la semaine N°36

- 37 recherches lors de la semaine N°35

- ** recherches lors de la semaine N°34

- 15 recherches lors de la semaine N°33

- 12 recherches lors de la semaine N°32

- ** recherches lors dela semaine  N°31

- 67 recherches lors de la semaine N°30

   (du 20 au 26 juillet 2009)

- 37 recherches lors de la semaine N°29

- 30 recherches lors de la semaine N°28

- 33 recherches lors de la semaine N°27

- 33 recherches lors de la semaine N°26

- 33 recherches lors de la semaine N°25

- 35 recherches lors de la semaine N°24

- 48 recherches lors de la semaine N°23

- 27 recherches lors de la semaine N°22

- ** recherches lors de la semaine N°21

- ** recherches lors de la semaine N°20

- ** recherches lors de la semaine N°19

- **recherches lors de la semaine N°18

- 16 recherches lors de la semaine N°17

- 12 recherches lors de la semaine N°16

- 31 recherches lors de la semaine N°15

- 12 recherches lors de la semaine N°14

Repost 0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 12:48
 

Numero 106

L’EDITO DE CYRANO

Des prieurs musulmans occupent rues et trottoirs parisiens...

lundi 19 octobre 2009

 

    Chaque semaine, les laïques se demandent ce qui va bien pouvoir leur tomber de nouveau sur la tête. La semaine dernière, nous informions nos lecteurs de la réalité de ce qui se passe tous les vendredis dans certaines rues parisiennes, où des musulmans, oubliant qu’ils vivent dans un pays laïque, se permettent de fermer des rues, d’interdire à des habitants du quartier de rentrer ou de sortir de chez eux.

     Devant une police passive, avec la complicité du maire, Daniel Vaillant, ils imposent leur prière à l’ensemble de la population. Notre enquêteur, Maxime Lépante, (NDLRB. Vous avez  bien lu : Lépante ! Décidement , Dieu a un humour  fou,!!! ) est retourné, ce vendredi, sur les lieux, et nous a ramené des films encore plus ahurissants invraisemblables, que nous vous recommandons de regarder de près.

Regardez les images* ahurissantes qu’il a prises !

Rue Léon : 2’ 03"

* D'autres vidéos similaires ( rue Myrha, rue des Poissoniers,  boulevard Barbés) peuvent être  vues  sur le  m^me site.

http://www.youtube.com/watch?v=WxDEo-NgwIU

Origine ;

  http://www.ripostelaique.com/

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans VOUS AVEZ ECRIT A LA CHARTE
commenter cet article