Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 08:42

NDLRB. Le Blog de la Charte de Fontevrault vous a déjà parlé il y a peu* de l’acteur royaliste  Lorant Deutsch. Le revoilà  avec un livre cette fois

*LA MONARCHIE A UN AVENIR; Voyez Lorant Deutsch dire, dans l'émission "Les grandes gueules" de RMC, ce qu'il pense de la monarchie.

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-37095156.html

"Paris est une fille, c'est sûr!"

    Lorant Deutsch publie Métronome, l’histoire de France au rythme du métro parisien. Une ode documentée à son histoire d’amour avec Paris avant d'interpréter Jérôme Kerviel au théâtre.

 

Lorant Deutsch

    Ce que j’aime, c’est l’enchevêtrement d’événements, de situations, de lieux, d’architectures.

 

   Vous êtes un passionné d’histoire. Avez-vous hésité avant d’écrire votre propre livre ?

   J’ai du lire 500 ou 600 livres sur Paris et tout a été dit. Le mien, c’est une histoire de passion. J’habite depuis bientôt 18 ans à Paris et lorsque je suis arrivé, les stations de métro et les noms des rues ont été mes premières connections avec la ville. L’histoire n’est jamais objective. Elle est neutre et en réalité constituée d’un milliard d’interprétations. C’est en lisant Jules Michelet et son histoire de France très romancée, presque romantique, que je me suis dit que je pourrais raconter la mienne.

 

A qui vous adressez-vous ? Le fou d’histoire ou le lecteur qui aime bien Lorant Deutsch et a envie de découvrir sa plume ?

     Les deux ! Mon livre démarre par l’histoire de France, en -52 avant Jésus Christ, et je vais jusqu’à aujourd’hui. Je remonte le temps au fil de stations de métro en resituant chacune d’entre elles dans un contexte historique. Des exemples : place d’Italie, au IIe siècle après JC, c’était vraiment le chemin qui menait à Rome. Ou bien Au IIIe, siècle, Notre Dame des Champs, était la cathédrale ou priait Saint-Denis, le premier évêque chrétien de Paris. Le tout avec plein d’anecdotes pour en parler, aller visiter…

 

  Vous dites "Paris c’est un peu ma femme, en tout cas c’est une femme"…

   Je ne voulais pas faire trop le poète mais cette petite phrase d’André Breton m’a souvent accompagné. Quand vous regardez Paris, vous remarquez que l’Ile de la Cité est construite comme un berceau, une sorte de matrice à l’intérieure de laquelle vous trouvez la place Dauphine qui forma longtemps un triangle, comme un pubis, une vulve, un sexe féminin ! Paris est une fille, c’est sûr !

 

   Qu’aimez-vous le plus lorsque vous vous baladez aujourd’hui dans Paris ?

   Ce que j’aime, c’est l’enchevêtrement d’événements, de situations, de lieux, d’architectures. Dans une même rue voire dans un même immeuble, on peut retrouver les traces d’un révolutionnaire, d’un révolutionnaire, d’un fait divers ou d’une crise ! Il n’y a que Paris pour ça.

 

   Vous allez bientôt interpréter Jérôme Kerviel au théâtre. N’est-ce pas compliqué sans recul historique ?

Attention il s’agit d’une fiction qui s’inspire de Kerviel et de tous ces traders qui n’ont pas de vie personnelle, perdus derrière leur ordinateur dans un monde virtuel. Mon personnage va mourir et revivre le week-end qui précède le jour où il a fait perdre des milliards à sa banque.

 

Origine

http://www.metrofrance.com/loisirs/lorant-deutsch/piic!69FJw@BAROVz5r1evVlg1g/

 Titre  de l’ouvrage :

2009 : Métronome, l'histoire de France au rythme du métro parisien , Edition  Michel Lafon - (ISBN 9782749910116 )

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 14:28

Samedi 10 octobre

Jean Sarkozy, nommé prochainement à la tête de l'EPAD (Etablissement Public d'Aménagement de la Defense), BALLON D'ESSAI ou NEPOTISME D'ETAT ? (10/10/2009 publié dans : ACTUALITES )
08/10/2009 17:21 NANTERRE (AFP) -

     La Défense: Jean Sarkozy en pole position pour prendre la tête de l'Epad    A seulement 23 ans mais avec des ambitions décomplexées, le fils du chef de l'Etat ...

Dimanche 11 octobre

PETITION CONTRE LA CONDAMNATION A MORT DE L’OPPOSANT IRANIEN MOHAMMAD-REZA ALI-ZAMANI le 5 octobre 2009. (11/10/2009 publié dans : AGENDA DES MOUVEMENTS AMIS ET ALIES )
 
    Ensemble, contre la dictature de la République islamique d'Iran, soutenons Mohammad-Reza Ali-Zamani !     Mohammad-Reza Ali-Zamani est un militant monarchiste, membre de l'Association de la ...
Repost 0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 10:31
  A défaut de blogue dédié au "ON" , voir l'analyse infra, voilà déja un petit  quelque  chose  que NOUS  vous offrons.
 

    La radio, la télévision, les journaux mais aussi nos conversations courantes, sont remplis d'un barbarisme envahissant avec l'emploi abusif du pronom singulier "on" à la place du pluriel "nous".  Ce qui peut s'admettre sur les  bancs des supporteurs au cours d'un match de football, se comprend moins sous la plume d'un journaliste, ou dans le discours d'un homme politique, fut-il président de la république. Le Général nous avait habitué à un respect marqué de la langue française et si des reproches peuvent être faits à sa mémoire ce n'est pas celui d'avoir martyrisé sa langue qui viendrait au premier rang. Ses successeurs ont suivit cette ligne jusqu'à nos jours où un net relâchement est perceptible
   Mais revenons au "on". Il est très facile d'utiliser le "nous" là où il doit l'être et de rejeter la facilité du "on",  l'allure générale des phrases s'en trouve très améliorée. "Nous avons gagné " est aussi clair que le "on a gagné! " et marque aussi bien l'action collective des joueurs qui agissent et des supporteurs qui soutiennent. Je ne parle pas de l'apposition horrible du "on " est du  nous" dans le genre de : " nous, on est pas d'accord ! " entendu fréquemment dans le discours syndical.
   L'un des attraits de nos forums est justement d'y lire des billets dont la rédaction est la plupart du temps de bonne qualité, voire même excellente. Cette caractéristique devrait  nous autoriser à relever dans nos journaux les négligences qui y foisonnent. Est-ce que ce simple militantisme linguistique peut faire partie des préoccupations  des lecteurs et auditeurs que nous sommes.  Je me pose la question de  savoir si un  blogue dédié  au "on" ne pourrait pas voir le jour. La matière première pour  garnir ses colonnes ne manquerait  certainement pas.

Paul T.

Repost 0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 10:22

      Le tout  récent mariage du comte de  Paris à  Arcanges a permis la réouverture  des robinets – jamais  vraiment  fermés d’ailleurs – diffusant la haine  réciproque  entre militants servant des  princes différents.

     Au delà des imprécations et condamnations  de l'ancienne  Monarchie, que les  "hussards  noirs de la république " ont  soigneusement  semées dans l'esprit des enfants  qui leur  étaient  confiés, reste un fait :

   La monarchie est le régime de la France , sur le fondement  d'un engagement passé entre Dieu et la  France en 496 , le jour du baptême de Clovis, engagement confirmé maintes et maintes fois

- tant par Dieu (apparitions mariales notamment ,  épopée de jeanne d'Arc, intervention  lors des deux guerres mondiales ...)

- que par les rois de notre pays au moins  jusqu' à Louis XIII.

  S'agissant enfin de  la question rituelle du  choix- et  résolue depuis le 25 août 1988* - de  qui doit monter  sur le trône de France, il est inutile de s'étriper là dessus. Il n'appartient qu'à Dieu seul-  aujourd'hui comme jadis-  de  faire savoir  qui doit être Son lieutenant  sur le trône de France.

  La Charte de Fontevrault  http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/, qui rappelle cette exigence,  a eu ainsi les mains  libres pour  convier un nombre  déjà non négligeable de mouvements royalistes à participer à  la Biennale Blanche. 

   Cette biennale était la première réunion organisée depuis la "révolution dite française"   sans  aucune  exclusion, ni aucune exclusive, et ce, quelque soit le prince servi,  le  samedi 19 septembre  dernier (2009) à Paris.

 

Alain TEXIER
CHARTE DE FONTEVRAULT

Repost 0
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 18:04

    A voir certains des scores rappelés  ci-dessous , nous sommes en droit  de nous demander  si les socialistes ne  font pas  semblant de s’entre déchirer juste pour la galerie.

   A ce stade, il serait  sans doute opportun pour la « majorité »  d’éviter que ne soient recommencées ou concrétisées  les erreurs qui ont  désolé  récemment le paysage politique Français

  a)Payer les élèves pour  qu’ils aillent en cours

  b)Projet  de nomination d’un fils  du prince à la tête d’une   splendide  superstructure (EPAD)        

   c) Mise à sac du centre  d’une  des  capitales romanes de la France (Poitiers)

 

 

                                                A.T.

     La Convention nationale du PS a ratifié  les têtes de listes socialistes pour les élections régionales de mars 2010, élues par les militants le 1er octobre, a constaté l'AFP.

   Voici les résultats officiels du scrutin rendus publics samedi par la direction, lors de cette convention:

- Aquitaine: Alain Rousset (sortant) 96,06%

- Auvergne: René Souchon (sortant) 96,06%

- Basse--Normandie: Laurent Beauvais (sortant) 98,60%

- Bourgogne: François Patriat (sortant) 97,16%-

- Bretagne: Jean-Yves Le Drian (sortant) 98,56%

- Centre: François Bonneau (sortant) 98,43%

- Corse: Emmanuelle de Gentili 99,15%

- Franche-Comté: Marie-Guite Dufay (sortante) 92,49%

- Haute-Normandie: Alain Le Vern (sortant) 95,53%

- Limousin: Jean-Paul Denanot (sortant) 99,05%

- Midi-Pyrénées: Martin Malvy (sortant) 97,72%

- Nord-Pas-de-Calais: Daniel Percheron (sortant) 95,42%

- Pays-de-la-Loire: Jacques Auxiette (sortant) 99,75%

-  Picardie: Claude Gewerc (sortant) 100%

- Provence-Alpes-Côte-d'Azur: Michel Vauzelle (sortant) 95,08%

- Guadeloupe: Victorin Lurel (sortant) 100 %

- Guyane: Léon Jean-Baptiste-Edouard 93%

Origine.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/10/10/01011-20091010FILWWW00535-regionales-2010-les-candidats-ps.php

Repost 0
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 09:55
    Une manifestation «festive» organisée à l’occasion du transfert de la prison de Poitiers s’est rapidement transformée en émeute. Près de 300 militants de l’«ultra-gauche» se réclamant d’un collectif anti-carcéral ont investi samedi le centre, masqués et cagoulés, et ont brisé une vingtaine de vitrines, des abribus, des cabines téléphoniques. Sept militants ont été interpellés.
      «Nous avons eu une opération commando de la mouvance ultra-gauche», a indiqué la directrice de cabinet du préfet, Anne Frackowiack. «Plus importante» que prévue, avec des militants venus d’autres départements, «nous avons été surpris par la violence et l’organisation», a-t-elle ajouté.

     «ll y avait énormément de monde en ville, tout d’un coup ils ont sorti leurs masques au milieu de la foule et sont partis en direction de la prison», jetant des projectiles sur les policiers et brisant du mobilier urbain, mais «sans faire de blessés», a-t-elle précisé.
Outre les bris de vitrine, plusieurs monuments ont été tagués, comme le Baptistère Saint-Jean, l’un des plus anciens monuments chrétiens de France.

Origine
http://www.fdesouche.com/articles/72431
Repost 0
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 09:41
  Ensemble, contre la dictature de la République islamique d'Iran, soutenons Mohammad-Reza Ali-Zamani !

    Mohammad-Reza Ali-Zamani est un militant monarchiste, membre de l'Association de la Monarchie d'Iran, un mouvement basé aux États-Unis mais interdit en République islamique. Il avait comparu le 8 août dernier devant le Tribunal révolutionnaire de Téhéran
   Mohammad Reza Ali Zamani vient d'être condamné à mort pour son rôle dans le mouvement de protestation qui a ébranlé la République islamique, après l'élection présidentielle de juin.

  Il s'agit de la première peine capitale prononcée par la justice iranienne contre un des participants aux manifestations qui ont suivi la réélection contestée le 12 juin de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence de la République. L'information n'a toutefois pas été confirmée de source officielle.

   Mohammad Zamani fait partie des 140 personnes à avoir été renvoyées devant la justice, après les troubles du début de l'été. Son verdict lui a été annoncé lundi, après son transfert de la prison d'Evin au Tribunal révolutionnaire.

   Mohammad-Reza Ali-Zamani est aujourd'hui en sursis jusqu'au 4 novembre 2009.

  La Conférence Monarchiste Internationale appelle l'ensemble des partis, mouvements, groupes et organisations politiques monarchistes, l'ensemble des journaux, revues, sites internet et blogs monarchistes, partout dans le monde à se mobiliser pour sauver Mohammad-Reza Ali-Zamani.

Mais, au-delà de l'engagement politique de Mohammad-Reza Ali-Zamani, c'est l'ensemble de la communauté internationale qui doit aujourd'hui se mobiliser pour sauver la vie d'un prisonnier politique condamné à mort du simple fait de son opposition à une dictature islamiste illégitime et théocratique.

Ensemble, sauvons Mohammad-Reza Ali-Zamani !
Liberté pour Mohammad-Reza Ali-Zamani !
Liberté pour le peuple iranien !
Liberté pour la nation iranienne !

  Merci de nous indiquer si votre mouvement rejoint cette initiative .

Conférence Monarchiste internationale/Collectif pour la libération de Mohammad-Reza Ali-Zamani
   Une adressse unique pour ce faire:
freezamani@monarchiste.com

Cordialement,
Sylvain ROUSSILLON

Secrétaire général de la CMI

 
http://internationale.monarchiste.com


Repost 0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 14:55

   "Christophe Colomb fût le premier socialiste : il ne savait pas où il allait,  il ignorait où il se trouvait... et il faisait tout ça aux frais du contribuable".

Winston Churchill

http://www.vexilla-regis.com/

  Pour une réaction couroucée, car cela ne fait pas rire tout le monde!  voir :  

http://danielmusy.over-blog.com/article-21928703.html

  Un ami me transmets la citation que voici  : " L'entente avec

l'Angleterre est aussi nécessaire que celle du cavalier avec son cheval.  L'important est de ne pas être le cheval. (Talleyrand )".

    Je la trouve très actuelle mais à la condition de remplacer "Angleterre " par Etats-Unis " . Je vais, à titre de remerciements, lui en proposer une autre  :" l'Amérique aux américains" ( Monroe)  "; Il pourra l'adapter de la façon suivante " l'Europe aux européens".

Paul T.

Texte mis en ligne sur le  forum de discussion Vexilla regis http://www.vexilla-regis.com/

NDLRB. Retrouvez les   livraisons précedentes de cette série  en collant le lien suivant  dans    la case « recherche » de la colonne de droite de la page d’accueil du blog de la Charte de Fontevrault.

http://www.over-blog.com/recherche/recherche-blog.php?ref=1529368&query=DIEU+N%27A+PAS+INTERDIT+DE+SOURIRE+

Repost 0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 10:17

54% de NON au précédent vote, 67% de OUI aujourd'hui.

  Certains parlent de fraudes massives, mais d'un côté il paraît difficile que dans un pays comme l'Irlande on ait pu frauder dans de telles proportions.

  D'un autre côté, il paraît tout aussi difficile de penser qu'en quelques mois 21% de l'électorat, presque un quart, ait viré de bord.

  On nous dit : "c'est l'effet de la crise". Mais même s'il semble bien qu'en Irlande relativement libérale les manipulations financières qui ont créé ou accompagné la crise aient été plus importantes qu'en France dirigiste, par exemple, il me paraît difficile que près d'un quart du corps électoral irlandais se soit convaincu que le dirigisme européen était de nature à les sauver des conséquences de ces fautes ; les pays les plus dirigistes ne s'en sont - à l'exception notable de la France, il faut bien le dire - pas mieux tirés que les pays les plus libéraux et souvent plus mal.

   Et encore, quand je dis "à l'exception notable de la France", je répète la doctrine officielle, mais il est bien possible que beaucoup de maux à venir soient encore dissimulés dans notre pays où seules deux opinions, considérées comme étant pour un camp ou l'autre "politiquement correctes", sont permises :  la soumission totale aux directions imposées par M. Sarkozy ou la continuation aveugle des erreurs du marxisme, tandis que les opinions qui se fondent simplement sur les faits sont interdites de diffusion dans la pratique, car la plupart des médias sont matériellement soumis au parti dirigeant, tandis que les journalistes, eux, sont marxistes à 90%.

   C'est d'autant plus surprenant qu'il y a un facteur qui n'est pas pris en compte : le réflexe de mécontentement chez certains de voir le vote populaire considéré comme nul par les "élites" politiques, réflexe qui aurait dû conduire un certain nombre d'électeurs ayant voté "oui" au précédent référendum à voter "non" cette fois-ci, afin de manifester leur volonté de ne plus voir ce déni de la volonté populaire. Comme il est probable qu'un certain nombre d'électeurs ayant voté "oui" la première fois a eu ce réflexe, ce n'est pas 21% des électeurs qui auraient basculé, mais nettement plus.

     Bref, qu'on adopte une position (il y a eu fraude) ou l'autre (il n'y a pas eu fraude mais l'attitude des votants est incompréhensible), on se heurte à de fortes improbabilités...

     Si l'Irlande avait eu un roi (un vrai roi, j'entends, non une marionnette), celui-ci aurait pu résister aux sirènes européennes et ne pas faire aux Irlandais l'injure de les supplier de se renier à quelques mois d'intervalle. Mais, nous le voyons dans presque tous les pays de l'UE : les populations n'ont aucun enthousiasme pour le traité de Lisbonne, voire souhaitent à une forte majorité qu'il n'entre jamais en vigueur, mais les "élites" qu'elles élisent les méprisent totalement et agissent au contraire de leurs voeux...

   On nous dira : ils n'ont qu'à élire d'autres représentants. Mais comment le pourraient-ils quand les partis politiques (surtout en France, mais dans les autres pays aussi) tiennent les cordons de la bourse, bourse qu'il est indispensable d'ouvrir largement pour couvrir les frais d'une campagne électorale ?

    C'est qu'en fait, il est impossible dans les conditions actuelles (et peut-être dans tous les cas de figure) d'élire des représentants qui représentent fidèlement (ou même avec une distorsion acceptable) l'électorat, et qu'il est démentiel de laisser aux mains de gens dont on sait qu'ils nous méprisent et nous renient le droit de déterminer notre avenir. Le vice fondamental de la démocratie apparaît en pareilles circonstances dans toute son horrible nudité - oui, mais comment, tous les moyens d'information étant entre les mains des fameuses "élites", arriver à en convaincre nos compatriotes, qui sont abrutis par une propagande républicaine commencée dès l'école maternelle et prolongée tout au long de la vie par les médias, les syndicats et  les associations subventionnées et anesthésiés par la télévision, si bien qu'ils sont persuadés que "le grand-duc porte les plus beaux habits du monde" ? La voix du petit enfant qui va crier "le grand-duc est nu" * et réveiller son entourage ne peut même pas être entendue ..
.

* Cf "Les habits neufs du Grand-Duc d'Hans-Christian Andersen (  2 avril 1805 à Odense, Danemark † 4 août 1875)

Source .
A.L.

Texte mis en ligne sur le  forum de discussion Vexilla regis
 
http://www.vexilla-regis.com/
Repost 0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 09:55
08/10/2009 17:21
NANTERRE (AFP) - La Défense: Jean Sarkozy en pole position pour prendre la tête de l'Epad

   A seulement 23 ans mais avec des ambitions décomplexées, le fils du chef de l'Etat Jean Sarkozy a obtenu jeudi le soutien de la majorité (UMP-NC) dans les Hauts-de-Seine pour prendre la tête de l'Epad, l'établissement public chargé d'aménager le quartier d'affaires de La Défense.
   A la présidence de l'Epad, actuellement assurée par Patrick Devedjian, le jeune conseiller général UMP de Neuilly-sur-Seine aurait la main sur l'urbanisation du premier quartier d'affaires d'Europe, qui accueille 2.500 sièges sociaux et 150.000 salariés sur 3 millions de mètres carrés de bureaux.

   Vitrine économique de la France, le secteur situé sur les communes de Puteaux et Courbevoie est d'autant plus stratégique qu'à l'heure du Grand Paris cher à Nicolas Sarkozy, il devrait rapidement s'étendre au-delà de ses frontières actuelles, via la fusion de l'Epad avec un autre établissement public, l'Epasa, qui chapeaute une partie de Nanterre.

    "Ca nous paraît évident que ce soit Jean qui s'occupe de ça. C'est clairement lui qui incarne l'avenir du département", a déclaré à l'AFP le conseiller général UMP Thierry Solère, proche de Jean Sarkozy, parlant d'un "consensus absolu et intégral".

     Mais pour une autre source au Conseil général, qui veut rester anonyme, "c'est surtout une façon de prouver que le pouvoir est en train de changer de mains" au sein de l'assemblée départementale présidée par Patrick Devedjian.

   Ce dernier, dont les relations avec Jean Sarkozy sont plutôt tendues, était parti mercredi à Dubaï dans le cadre de partenariats économiques et n'a donc pas assisté jeudi matin à la réunion du groupe UMP-NC au conseil général.

"Aux âmes bien nées la valeur n'attend point le nombre des années, c'est connu", a réagi le ministre de la Relance, interrogé par Europe 1 depuis les Emirats Arabes Unis.

    Atteint par la limite d'âge de 65 ans, Patrick Devedjian devait passer la main à la tête de l'Epad. Mais selon plusieurs sources, il devrait garder l'un des deux postes de représentant du conseil général au sein de l'établissement public.

    Pour permettre l'arrivée de Jean Sarkozy, c'est finalement Hervé Marseille (Nouveau Centre) qui a remis sa démission. Le fils du chef de l'Etat devrait lui succéder le 23 octobre, lors de la prochaine réunion du conseil général. Ensuite, il pourra briguer la présidence de l'Epad, lors du prochain conseil d'administration, le 4 décembre.

    Si cette candidature semble avoir fait l'unanimité au sein de la droite, d'autres voix se sont élevées pour dénoncer le "manque de légitimité" de Jean Sarkozy, qui mène de front sa carrière politique et des études de droit.

    Concerné au premier chef par l'extension de La Défense sur sa commune, le maire PCF de Nanterre, Patrick Jarry, estime qu'"au-delà des questions d'aménagement, il s'agit bel et bien d'assurer la pérennité du clan et de verrouiller les organes de décision de tout le secteur".

   Plus ironique, un élu MoDem de Puteaux, Christophe Grébert, a lancé une pétition sur internet pour demander à Jean Sarkozy de renoncer, en l'invitant à "terminer" ses "études de droit et à faire quelques stages en entreprise".

     Jean Sarkozy n'a pas souhaité s'exprimer ce jeudi 8 octobre.

Origine

http://www.la-croix.com/afp.static/pages/091008152122.s4yx8phn.htm

Repost 0