Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 09:18
   La Turquie n'est non seulement pas européenne mais a toujours été une adversaire voire une ennemie de L'Europe.

     Géographiquement, la plus grande partie de la Turquie se situe en Asie moyenne-orientale. Seule une petite partie de son territoire est en Europe (moins de 4%). Encore peut-on considérer que cela résulte d'une reconquista inachevée. La plus grande ville de Turquie, Istanbul, est certes dans sa partie européenne. Mais elle a perdu son statut de capitale au profit d'Ankara, plus centrale et asiatique, en 1923, à la proclamation de la république par Kemal Atatürk. Ce choix montre la nature asiatique et non européenne de la Turquie. Ses frontières terrestres sont avec la Syrie, l'Irak, l'Iran, l'Azerbaïdjan.

      Historiquement, la Turquie est ennemie de l'Europe. Héritière de l'empire ottoman, elle a détruit l'empire byzantin, héritier de Rome. Ce n'est que grâce aux victoires de Lépante et à l'échec du siège de Vienne que l'Europe n'est pas devenue entièrement turque. Jusqu'en 1830, la Grèce, berceau de l'Europe était occupée par la Turquie. Sur son territoire de nombreux sites sont liés à l'histoire de l'Europe : Troie, Éphèse, Antioche, Nicée, Contantinople et sa basilique Sainte-Sophie. Mais l'apport gréco-romain ou chrétien a été balayé par l'arrivée des turcs, asiatiques, au 10ème siècle : Sainte-Sophie transformée en mosquée, disparition des chrétiens par génocide (arménien, assyriens) ou expulsion (orthodoxes).

     Culturellement, la Turquie est musulmane et asiatique. Bien entendu le passage de Mustapha Kemal Atatürk au pouvoir a introduit la séparation de la religion et de l'État. Le port du voile dans les écoles publiques y reste interdit. Mais cette laïcité n'a vraiment pénétré que l'armée, gardienne de la tradition kemaliste. La société civile reste profondément musulmane et la Turquie n'échappe pas à la contagion islamiste. Outre les attentats antisémites et antioccidentaux de novembre 2003, on remarque des signes d'une réislamisation de l'État que l'armée peine à endiguer : catéchisme islamique obligatoire dans l'enseignement depuis 1982, arrivée au pouvoir des islamistes prétendument modérés de l'AKP. Le cas d'Istanbul que de nombreux touristes occidentaux visitent ne doit pas faire illusion. Si cette ville est ouverte sur l'occident, elle le doit à son histoire, à sa situation géographique, à ses activités touristiques et commerciales. Elle reste une exception. Le reste de la Turquie est asiatique.

      Bien entendu il n'y a plus aujourd'hui l'antagonisme d'hier entre Turquie et Europe. Elle fait partie des pays musulmans de la Méditerranée, avec le Maroc et la Turquie, qui résistent, plus ou moins bien, à l'islamisme et incarnent un islam moderne sans renier leur culture propre. Il est de l'intérêt de l'Europe, et de la France en particulier qui a une histoire avec ces pays, de s'entendre et de nouer des liens avec eux. Mais la question est de savoir si, au-delà de traité d'alliance militaire et d'accords économiques, elle peut rejoindre une Europe tendant à l'intégration. Se pose alors la question de l'Europe que nous construisons.

    …l'Alliance royale l'a déjà noté, le simple fait de parler de constitution signifie la volonté de créer un État européen. Ce que nous refusons parce que c'est une utopie qui peut devenir totalitaire. De plus ce traité a une orientation clairement fédéraliste. Or une telle construction n'est possible, si ça l'est, que si les pays qu'on fédère partagent un héritage commun. Pour l'Europe ce ne peut être que les héritages grec, romain et chrétien, même si la constitution refuse de les reconnaître. Et nous avons vu que la Turquie ne les partage pas. Il est symptomatique à cet égard que MM Giscard d'Estaing et Bayrou, fervents partisans de cette Europe fédérale, s'opposent à l'adhésion de la Turquie. Mais même dans le cas d'une Europe dans laquelle les pays, tout en tissant des liens de coopération et d'amitié plus étroits, conserveraient leur souveraineté, il est indispensable que tous parlent le même langage, partagent la même culture de base. L'héritage dont nous parlons est ce patrimoine commun qui permet aux peuples européens, malgré leurs différences, de sentir qu'ils appartiennent à une même histoire, qu'ils peuvent construire, en confiance, un avenir partagé.

      Cette culture commune, nous ne la partageons pas avec les Turcs. Ils sont des voisins, ils peuvent être des amis, ils ne seront jamais de la famille.

Source. Pierre Van Ommeslaegue; Alliance royale.décembre 2004


Repost 0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 09:10
      Figurez-vous qu’un internaute d’e Bay a été choqué par l’étoile jaune que tout « eBayeur » reçoit au bout de dix évaluations positives. Ce pauvre homme … a trouvé «inacceptable » ce système (les étoiles bleues, turquoises, rouges ou violettes qu’on reçoit par la suite ne l’ont pas dérangé).
  Il a fait un procès à eBay et l’a gagné, désormais on ne recevra plus l’étoile jaune,mais la « première étoile » (comme aux louveteaux) !!!


Source: M.
Echo récupéré sur le   forum de  discussion royaliste Vexilla Regis :
vexilla-regis@topica.com
Repost 0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 08:48
François de Malherbe
Poète (1555 - 1628).
L »un des réformateurs de la langue françaiseà qui il a voulu rendre  sa  beauté classique.

Ta douleur, du Perrier, sera donc éternelle ?
      Et les tristes discours
Que te met en l’esprit l’amitié paternelle
      L’augmenteront toujours ?

Le malheur de ta fille au tombeau descendue
      Par un commun trépas,
Est-ce quelque dédale où ta raison perdue
      Ne se retrouve pas ?

Je sais de quels appas son enfance était pleine ;
      Et n’ai pas entrepris,
Injurieux ami, de soulager ta peine
      Avecque son mépris.

Mais elle était du monde, où les plus belles choses
      Ont le pire destin ;
Et, rose, elle a vécu ce que vivent les roses,
      L’espace d’un matin.

Puis, quand ainsi serait que, selon ta prière,
      Elle aurait obtenu
D’avoir en cheveux blancs terminé sa carrière,
      Qu’en fût-il advenu?

Penses-tu que, plus vieille, en la maison céleste
      Elle eût eu plus d’accueil,
Ou qu’elle eût moins senti la poussière funeste
      Et les vers du cercueil ?

Non, non, mon du Périer, aussitôt que la Parque
      Ôte l’âme du corps,
L’âge s’évanouit au deçà de la barque,
      Et ne suit point les morts.

Tithon n’a plus les ans qui le firent cigale ;
      Et Pluton, aujourd’hui,
Sans égard du passé, les mérites égale
      D’Archémore et de lui.

Ne te lasse donc plus d’inutiles complaintes ;
      Mais, sage à l’avenir,
Aime une ombre comme ombre, et des cendres éteintes
      Éteins le souvenir.

C’est bien, je le confesse, une juste coutume
      Que le cœur affligé,
Par le canal des yeux vidant son amertume,
      Cherche d’être allégé.

Même quand il advient que la tombe sépare
      Ce que la nature a joint,
Celui qui ne s’émeut a l’âme d’un barbare,
      Ou n’en a du tout point.

Mais d’être inconsolable, et dedans sa mémoire
      Enfermer un ennui,
N’est ce pas se haïr pour acquérir la gloire
      De bien aimer autrui ?

Priam qui vit ses fils abattus par Achille,
      Dénué de support,
Et hors de tout espoir du salut de sa ville,
      Reçut du réconfort.

François, quand la Castille, inégale à ses armes,
      Lui vola son dauphin,
Sembla d’un si grand coup devoir jeter des larmes,
      Qui n’eussent point de fin.

Il les sécha pourtant, et comme un autre Alcide,
      Contre fortune instruit,
Fit qu’à ses ennemis d’un acte si perfide
      La honte fut le fruit.

Leur camp, qui la Durance avoit presque tarie
      De bataillons épais,
Entendant sa constance, eut peur de sa furie,
      Et demanda la paix.

De moi, déjà deux fois d’une pareille foudre
      Je me suis vu perclus ;
Et deux fois la raison m’a si bien fait résoudre,
      Qu’il ne m’en souvient plus.

Non qu’il ne me soit grief que la tombe possède
      Ce qui me fut si cher ;
Mais en un accident qui n’a point de remède
      Il n’en faut point chercher.

La Mort a des rigueurs à nulle autre pareilles :
      On a beau la prier,
La cruelle qu’elle est se bouche les oreilles
      Et nous laisse crier.

Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre
      Est sujet à ses lois,
Et la garde qui veille aux barrières du Louvre
      N’en défend point nos rois.

De murmurer contre elle, et perdre patience,
      Il est mal à propos ;
Vouloir ce que Dieu veut, est la seule science
      Qui nous met en repos.

Source.
http://fr.wikisource.org/wiki/Consolation_%C3%A0_M._du_Perrier_sur_la_mort_de_sa_fille
Repost 0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 19:20
      Conformément  à ce qui est  exposé  à l'article "Transparence" dans le  dictionnaire de la Charte de Fontevrault (page 34-)
Source.
http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/pages/34DICTIONNAIRE_DE_LA_CHARTE_DE_FONTEVRAULT-998835.html

   Voici quelques renseignements statistiques sur  vos dernières préférences éditoriales hebdomadaires:

Les articles les plus lus
Article        DERRIERE LE PAPE, LE SAINT ESPRIT; alors attention à ne pas se…        46
Article     DE SAINTE PHILOMENE A LA FUTURE DAUPHINE PHILOMENA DE TORNOS Y…     24
Article     JEAN DE FRANCE ET PHILOMENA DE TORNOS ; la photo du mariage civil. -…     17
Accueil     charte.de.fontevrault.over-blog.com     14
Article     LIMOGES, FRATERNITE DE LA TRANSFIGURATION; horaires des Rameaux et de…     12
Article     MAI 1789 -MAI 2009. La révolution dite française ... le retour ? -…     12
Article     GUERRES DE VENDEE: Charniers découverts au Mans (II). -…     12
Article     GUERRES DE VENDEE:Charniers découverts. -…     8
Article     GUERRES DE VENDEE: Charniers découverts au Mans (IV) ; tout cela…     7
Article     PRIERE POUR LA FRANCE ; un site à relayer volontiers. -…     5
Article     UN CHARNIER DES GUERRES DE VENDEE DECOUVERT AU MANS ; la vérité…     5
Article     GUERRES DE VENDEE: Charniers découverts au Mans. -…     5
Article  ASSEMBLEE GENERALE DE L'INSTITUT LOUIS XVII; samedi 28 mars 2009. -…5

Les commentaires les plus goutés
Commentaires     DERRIERE LE PAPE, LE SAINT ESPRIT; alors attention à ne pas se…     10

 Les pages les plus recherchées
Page     0-BIENVENUE SUR LE BLOG DE LA CHARTE, BLOG AU SERVICE DE DIEU ET DU…     6
Page     02- LES IMAGES DU BLOG DE LA CHARTE DE FONTEVRAULT. -…     6
Page     9-CHRONIQUES DE NOS PRINCES.Messages,déclarations,textes des Princes…     5

Les catégories les plus prisées
BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME - charte.de.fontevrault.over-blog.com        2

            Les  mots  clefs les plus cliqués

Les semaines se suivent et se resseemblent avec toujours un intérêt  certain pour  la fiancée que  vous savez . Les assises du royalisme intéressent  toujours autant  comme d’ailleurs , et heureusement , la Charte de Fontevrault (12 recherches cette  semaine isolées  ci-dessous)

charte de fontevrault     google     5
blog de la charte de fontevrault     google     4
charte de fontevrault     google     3


assises du royalisme        over-blog       14
cible     over-blog     3
cambodge     over-blog     2
charte de fontevrault     google     5
de tornos steinhart     google     4
châteaux de la loire ont signé une charte d'excellence     google     4
de tornos y steinhart     google     4
blog de la charte de fontevrault     google     4
de tornos / wikipedia     google     3
philomena de tornos date de naissance     google     3
charte de fontevrault     google     3
ossements le mans     google     3
abbé joseph pohu     google     2
tornos y steinhart     google     2
la révolution approche en france en 2009     google     2
photos mariage philomena de tornos     google     2
de tornos steinhart     google     2
veillee pascale limoges     google     2
vargas santaella     google     2
louis xvii     google     2
philomena de tornos     google     2
de tornos steinhart     google     2
blog     google     2
philomène de tornos     google     2
philomena de tornos     google     2
philomène de tornos     google     2
charnier en vendée     google     2
rémunération des commissaires européens     google     2
philomena de tornos y steinhart     aol     2
salaire des commissaires aol 2

Repost 0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 12:11
      Ce  cabinet doit  son nom  à un mécanisme qui,  faisant monter des glaces du plancher , pour occulter des fenêtres de ce petit cabinet d’angle,  permettait à la reine Marie-Antoinette  de s’isoler à volonté

   Découvrez l’étonnant  changement à vue que permet  ce mécanisme naturellement  détruit à la révolution dite française , on se demande d’ailleurs bien pourquoi elle est  qualifiée de française  tellement  elle est  contraire à tout  ce qui fait la France? mécanisme heureusement reconstitué depuis.

Source.
  http://www.youtube.com/watch?v=WDaNYpIgdoo

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans TRESORS DE LA FRANCE ROYALE
commenter cet article
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 08:44
Samedi 4 avril 2009

VISITE DE L'ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD, si vous avez moins de 26 ans ou si vous êtes enseignant du 1 er ou du 2 nd degré en activité.

LIMOGES, FRATERNITE DE LA TRANSFIGURATION; horaires des Rameaux et de la Semaine Sainte.(+ Photo)

MARCELINE DESBORDES-VALMORE ; poésies, aveu d’une femme.

Dimanche 5 avril 2009
CHENONCEAUX ET DIX-SEPT AUTRES CHATEAUX DE LA LOIRE ( Amboise, Azay-Le Rideau,Blois,Chambord, Le Clos-Lucé,Valencay, ONT SIGNE UNE CHARTE D'EXCELLENCE.

TROP BEAU !LE PRIX DE L'ETHIQUE 2008,honoré par Simone Veil, Amad Ly, EST MIS EN EXAMEN.

DECOUVERTE DE CHARNIERS DE LA GUERRE DE VENDEE (V) ; Un entretien avec Reynald Secher.
Repost 0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 08:17
PSEAUME 142

S
eigneur, qui m'as promis d'avoir pitié de moy
Aussi-tost que mes voeux s'adresseroient à toy,
Exauce ma priere au fort de ma tristesse;
Puisque ton équité ne veut rien d'imparfait,
Montre-toy veritable, et que de ta promesse
Je ressente l'effet.
Voy comme devant toy mon esprit est craintif;
N'entre point en raison contre un pauvre captif,
Que ta seule menace a pouvoir de soûmettre :
Tu sais qu'en ta justice, à qui rien n'est caché,
Il n'est point de mortel qui se puisse promettre
D'estre exemt de peché.
Depuis que tu m'as mis au rang des reprouvez,
La fureur des mutins contre moy souslevez,
M'a reduit en un antre éternellement sombre;
À peine le soleil en éclaire les bords,
Et ne say maintenant s'ils me tiennent du nombre
Des vivans ou des morts.
En ce triste sejour souvent je m'entretiens
De ce nombre infini de graces et de biens
Dont tu comblois jadis la troupe des fidelles;
Le siecle où nous vivons n'est pas plus malheureux :
J'espere que pour nous tes faveurs seront telles
Qu'elles furent pour eux.
Avec plus de besoin j'espere en ta bonté
Que la terre alterée, au plus fort de l'esté,
À l'eau qui le matin dans les herbes s'amasse;
À toy seul j'ay recours, je ne vis que par toy,
Et me croy mort au monde aussi-tost que ta grace
Sera morte pour moy.
Haste-toy, mon bon dieu, de conduire mes pas
En un lieu qui me puisse exemter du trépas;
Sauve-moy de leurs fers, sauve-moy de leurs flâmes;
Fay que de tous leurs yeux je me puisse cacher,
Et puisse, en m'éloignant de ces méchantes ames,
De toy seul m'approcher.
Sois donc à l'avenir mon guide et mon secours,
En une terre juste où j'acheve mes jours,
Loin de ces attentats où l'innocence pleure;
Que là tes châtimens me puissent corriger,
Et que par toy je puisse, en changeant ma demeure,
Moy-mesme me changer.
Détruis tous ces mutins envieux de mon bien,
Et fay que ton pouvoir, accompagnant le mien,
Remette leur audace à mon obéissance;
Défen ma liberté, qu'ils me veulent ravir,
Et montre qu'en tes mains est la seule puissance
Qui la peut asservir.

Les Psaumes.
Par Le Chevalier de Racan (Honorat de Bueil) (1589-1670)


Source.
http://www.poesies.net/chevalierderacanlespsaumes.txt
Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 17:35
Ils modernisent leur accueil et s'unissent pour mieux attirer les touristes.
      Une soirée aux chandelles au château de Valençay, une exposition de Yan Pei-ming à celui de Blois, un opéra de Verdi en plein air à Chambord, une exposition sur Léonard de Vinci au Clos Lucé, partout des sons et lumières et des tableaux vivants en costumes d'époque… Les dix-huit plus grands châteaux de la Loire ont présenté vendredi leur programme de réjouissance pour la belle saison.
      Depuis qu'ils se sont rassemblés dans un collectif, ils ont même fait conférence de presse commune ce qui, aux dires des uns et des autres, était «tout simplement impensable il y a peu».
   Cinq millions de touristes se rendent chaque année dans ces propriétés historiques, dont les châteaux de Chenonceaux, d'Azay-le-Rideau, d'Amboise, de Chaumont-sur-Loire, de Chambord ou de Blois.

Un quart des touristes sont franciliens
     Cette année, leurs responsables pensent que la fréquentation sera encore plus élevée. «On sent déjà qu'il y aura plus de Français et d'Européens que d'habitude, et que la clientèle lointaine viendra moins», dit Elsa Sauvé, responsable à Chambord. Les Français, et particulièrement les Franciliens qui représentent 25 % des visiteurs, viennent souvent en famille : «Ils aiment le patrimoine et la nature, et ne sont pas forcément prêts à faire 200 km pour voir un seul site
      Féroces rivaux jusqu'à peu, les dix-huit châteaux ont donc décidé d'unir leurs forces et de se montrer de front pour être encore plus séduisants. Chacun a signé une charte d'excellence dans laquelle il s'engage notamment sur les conditions d'accueil du public et sur la propreté des lieux. «Il faut offrir des animations nouvelles chaque année si on ne veut pas dépérir», affirme également Serge Gatinel, du château de Valencay.
      Maîtrise de l'anglais, circuits pour les enfants ou groupes à taille raisonnable font enfin partie des nouveaux impératifs. L'année dernière plusieurs responsables de sites de la Loire s'étaient rendus en Chine pour expliquer leur démarche aux tours opérators. Cette année, ils partiront en Russie pour effectuer ce même travail de promotion. «Grâce aux compagnies low cost, ceux qui voyagent vont désormais partout : il faut qu'on nous identifie comme une destination qui vaut le détour», constate Jean-Michel Gazeau, du château de Blois. La mission Val-de-Loire, qui fédère cette entreprise, travaille de son côté à améliorer l'offre touristique autour des châteaux. Un site Internet commun devrait voir le jour le 15 juin et un pass groupé devrait être mis sur pied d'ici à la fin de l'année.

Source.
http://www.lefigaro.fr/culture/2009/04/04/03004-20090404ARTFIG00233-des-chateaux-de-la-loire-font-cause-commune-.php
Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 17:30
     Le «grand frère» de Seine-Saint-Denis a été écroué pour enlèvement, séquestration, tentative d'assassinat et violences aggravées. Lors des émeutes de 2005, Amad Ly avait prôné le dialogue et l'engagement citoyen.

     Il s'était distingué lors des émeutes de 2005 en prônant l'engagement citoyen et le dialogue au détriment de la violence. Il avait vu son rôle de «grand frère» récompensé en novembre dernier par le prix de l'Ethique, et avait alors été salué par Simone Veil, Fadela Amara ou encore Eric de Montgolfier. Amad Ly est aujourd'hui écroué pour enlèvement, séquestration, tentative d'assassinat et violences aggravées.
       Âgé de 28 ans, le jeune homme a été mis en examen samedi et incarcéré en attendant que le juge de la liberté et de la détention se prononce sur son sort dans un dossier dont les éléments n'ont pas été révélés.
      Mercredi après-midi, Amad Ly a tenté de s'évader du commissariat de Montreuil où il était entendu sur commission rogatoire et s'est fracturé le talon en sautant du deuxième étage. Levée pour raison médicale mercredi soir, sa garde à vue a repris vendredi et s'est poursuivie jusqu'à samedi après-midi. Deux de ses frères ont déjà été déférés devant le juge d'instruction de Bobigny saisi de l'information judiciaire visant des faits commis le 14 janvier 2009 en Seine-Saint-Denis et en Seine-et-Marne, précise une source proche du dossier.

Volonté de dialogue durant les émeutes
        Proche de Zyed et Bouna, les adolescents poursuivis par la police dont la mort en octobre 2005 à Clichy-sous-Bois avait déclenché les émeutes, Amad Ly s'était distingué alors par sa volonté marquée de dialogue en Seine-Saint-Denis.
       Cofondateur de l'association Au-delà des mots, créée pour porter la mémoire de Zyed et Bouna, il est l'auteur de «J'ai mal à ma France, témoignage d'un grand frère» (Chronique sociale, avril 2007) et le dernier colauréat du prix de l'Ethique organisé par le magazine la Lettre du Cadre Territorial et décerné par un jury présidé par l'académicienne Simone Veil.
     Né au Sénégal, Amad Ly avait rejoint la France à l'âge de 3 ans pour passer sa jeunesse à la cité des Bosquets de Montfermeil. Depuis deux ans, il travaillait à Clichy-sous-Bois auprès de jeunes en échec scolaire dans le cadre des programmes de réussite éducative.

Source.
B.H. (lefigaro.fr) avec AFP .15/03/2009
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/03/15/01016-20090315ARTFIG00145-prix-de-l-ethique-2008-amad-ly-est-mis-en-examen-.php
Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 09:21

   La nouvelle est tombée cette semaine : l‚INRAP (Institut national des recherches archéologiques préventives), a découvert au Mans un charnier rassemblant les victimes ˆ surtout des femmes ˆ d‚une tuerie « bleue ». Les corps des Vendéens portent les traces d‚un acharnement visible. Nous avons demandé à l‚historien Reynald Secher, docteur ès lettres, de commenter cette mise au jour.

Présent. Que faisaient ces Vendéens au Mans ?
Pour comprendre la découverte de ces charniers au Mans, il est nécessaire de rappeler ce qu‚a été la guerre de Vendée. Tout commence par une insurrection générale provoquée par la politique liberticide de la Convention notamment vis-à-vis de la religion. L‚insurrection n‚est pas propre à la Vendée car on peut considérer qu‚au moins 60% du territoire national est en lutte armée contre Paris. La rébellion vendéenne va durer etc‚est ce qui fait la différence. Cette guerre civile débute en mars 1793.
      Elle se décompose en trois grandes périodes.La première, qui va de mars au 29 juin 1793, est un succès. Tout change avec l‚échec de la prise de Nantes . Cette deuxième période correspond à un rééquilibre des forces en présenceavec une grande nuance car très tôt, les républicains s‚imposent sur le territoire de la Vendée. C‚est si vrai que les Vendéens pensent qu‚ils n‚ont pas d‚autre choix que de traverser la Loire et d‚essayer de s‚unir avec lesBretons, les Mainiots et les Normands : c‚est ce qu‚on appelle la Virée deGalerne qui va durer du 18 octobre à Noël 1793. Défaites ou victoires, là encore le rapport de force est défavorable aux Vendéens. Sur le chemin duretour, les Vendéens, harcelés, prennent Le Mans mais ne peuvent tenir la ville et doivent repartir vers la Loire. Ne restent que les malades, un certain nombre de femmes et d‚enfants car épuisés. L‚épisode est connu etles quelques témoignages qui nous sont parvenus, tant des Bleus que des Vendéens, sont unanimes : l‚armée, en arrivant dans la ville est sans pitiéet massacre tout le monde, femmes, enfants, vieillards, Bleus comme Blancs conformément aux ordres.
    La suite, on la connaît. Les survivants, en grande
partie, vont se faire massacrer à Savenay. Le rapport de Westerman, ungénéral bleu, est très précis : « Il n‚y a plus de Vendée, citoyens républicains, elle est morte sous notre sabre libre avec ses femmes et ses enfants. Je viens de l‚enterrer dans les marais et les bois de Savenay.Suivant les ordres que vous m‚avez donnés, j‚ai écrasé les enfants sous les pieds des chevaux, massacré les femmes qui, au moins pour celles-là, n‚enfanteront plus de brigands. Je n‚ai pas un prisonnier à me reprocher. J‚a itout exterminé. »
   Ce texte se passe de commentaire. J‚ai eu l‚occasion de m‚entretenir au sujet de la Virée de Galerne avec un membre du Souvenir vendéen, Pierre Gréau, un homme remarquable, de surcroît bon historien, qui avait fait le trajet à pied, en 2003, suivant le même calendrier. J‚ai été bouleversé par ce qu‚il m‚a raconté, de la souffrance infinie de ces hommes, de ces femmes, de ces enfants traqués, affamés, épuisés qui ont marché 1000 kilomètres, pendant deux mois pour échapper à un destin qui les a rattrapés d‚une manière si cruelle. Je ne peux que vous conseiller de le lire ou d‚ aller à une de ses conférences.


Si l‚on en croit le (rapide) descriptif : « Hormis un enfant et deux adolescents, les sujets inhumés étaient tous des adultes, dont de nombreuses femmes. Les restes portaient les „stigmates osseux d‚un véritable acharnemen à l‚arme blanche, fractures de fémurs et de radius, mandibule tranchée, maxillaire coupé, omoplate percée. Un seul impact d‚arme à feu a été décelé. »

Présent. Cette violence barbare (femmes et enfants en outre) était-elle fréquente ? Les colonnes infernales ne prenaient-elles pas l‚habitude d‚exécuter, au contraire, au plus vite ?
     Ce descriptif est intéressant à plusieurs titres. Je comprends qu‚il puisse surprendre en raison du caractère du massacre. Il ne faut oublier ni le contexte ni les ordres. Les Conventionnels ont décrété l‚extermination. Il est difficile, surtout avec les armes de l‚époque, de tuer par balle à bout portant notamment dans des rues étroites ou au sein de refuges. La seule solution est le recours à l‚arme blanche, aux crosses des fusils etavec les conséquences que l‚on voit ici. Dans mes différents ouvrages et notamment dans Le génocide franco-français : le Vendée-Vengé, j‚ai été très précis à ce sujet. On a un certain nombre de textes contemporains sur cette question. Ce qui me surprend dans cette découverte est la surprise des archéologues et des journalistes qui écrivent sur le sujet.

Présent. Peut-on justement attribuer cette tuerie aux colonnes infernales ? Sinon,de qui serait-elle le fait ?
    Les colonnes infernales ne sont pas concernées par cette tuerie pour la simple raison qu‚elles n‚existent pas. En effet, elles n‚ont été constituées qu‚un mois plus tard. Pour autant, cela ne veut pas dire que l‚on neretrouve pas ces soldats au sein des colonnes.

Présent. Pouvez-vous nous préciser la différence qu‚il y a entre 1793 et 1794.
     1793 est une année de guerre civile. 1794 est l‚année de la mise en œuvre du génocide. Tout a commencé par un mot, celui de Barrère : exterminer. Ensuite, trois lois ont été votées. La première date du 1er août 1793. Elle prévoit l‚anéantissement de la Vendée, la déportation des femmes et des enfants et le massacre des hommes. En raison de l‚échec de cette politique, les Constituants votent une deuxième loi, le 1er octobre 1793, qui prescrit l‚extermination de tous les brigands. Ce mot, à première vue, est ambigu et des généraux chargés de l‚opération de « nettoyage » demandent une ;définition plus précise. Celle donnée se veut claire : les Conventionnels exigent que l‚on tue tout le monde, Bleus et Blancs confondus. La troisième loi, prise le 7 novembre, se situe dans cette logique : la Vendée est débaptisée et renommée département Vengé d‚où le sous-titre de mon livre.
Restait à mettre enouvre cette politique : ce sera l‚affaire du général Tureau. En effet, tous les moyens utilisés, gaz, mines, noyades, fusillades ayant été des échecs, il a fallu rationaliser le système au nom de l‚ efficacité.
   Le  plan dit de Tureau dont on a l‚original, écrit de sa propre main le 24 janvier 1794, aux Archives du Fort de Vincennes est sans aucuneambiguïté : « Citoyens représentants. J‚ai commencé l‚exécution du plan que
j‚avais conçu de traverser la Vendée. Si mes intentions sont bien secondées, il n‚existera plus dans la Vendée, sous quinze jours, ni maisons, ni subsistances, ni armes, ni habitants que ceux qui, cachés dans le fond des forêts, auront échappé aux plus scrupuleuses perquisitions. »
    Tureau n‚est ni fou ni sadique : c‚est un simple exécutant, sans aucun état d‚âme comme on en verra beaucoup par la suite. Le procès Douch, au Cambodge, est intéressant à ce sujet tout comme celui des nazis.


Présent. Peut-on parler de génocide en Vendée ?
    En France, on connaît mal le droit international à ce sujet, dont le fondement a été la Convention de Nuremberg. Pour la première fois, grâce à un juif polonais, Lemkin, on a défini juridiquement ce genre de crime contre l‚humanité. En fait, il existe trois crimes de génocide : la conception, ou/et la réalisation, ou/et la complicité dans la conception ou la réalisation de l‚extermination partielle ou totale d‚un groupe humain de type ethnique, racial, religieux ou politique. En Vendée, on a ces trois génocides et les Vendéens constituent bien un groupe humain de type politique et religieux. Mieux, la Vendée est la matrice de tous les génocides contemporains avec deux nuances : on a tous les documents, lois, rapports, ordres, descriptions. Qui plus est, c‚est la première fois dans l‚ histoire de l‚humanité qu‚un peuple souverain conceptualise et exécute l‚ anéantissement et l‚extermination de lui-même.

Présent. Qu‚entendez-vous par mémoricide, mot que vous avez inventé et que vous utilisez de plus en plus souvent pour la Vendée notamment à travers l publication de La guerre de la Vendée et le système de dépopulation paru il y  a quatre mois au Cerf et qui est un incroyable succès de librairies ?
    Pour moi, il y a un quatrième crime de génocide, le crime contre la mémoire des événements. Là encore, la Vendée est une matrice car depuis deux cents ans tout a été fait pour nier,justifier,relativiser le génocide vendéen. Avec le recul, on ne peut qu‚être choqué de voir que les mêmes méthodes, les mêmes moyens, les mêmes mots sont utilisés par les négationnistes des génocides arménien, juif .L‚histoire bégaie comme elle a bégayé hier, c‚est-à-dire avant 1940, lorsque certains essayaient d‚attirer l‚attention des journalistes et des politiques sur la politique hitlérienne vis-à-vis des juifs. Pour celui qui sait lire les tendances lourdes, on ne peut qu‚être inquiet de ce qui se passe de nos jours. Malheureusement, nousrefusons de tirer les leçons de l‚histoire.

Présent. Que va-t-il advenir de ces restes humains ?
   Ce n‚est pas à moi qu‚il faut poser cette question mais au maire du Mans. Je ne le connais pas, mais je trouve que sa réaction est d‚une extrême délicatesse. Les fouilles ont été faites avec soin par des archéologues compétents. Le matériel trouvé est en cours d‚expertise avec des moyens modernes : grâce à cela, nous pourrons avoir des conclusions sérieuses, sans passion, tant sur les conditions de mort que sur les origines des hommes et des femmes concernés. Quant à la suite, plusieurs solutions s‚offrent : l‚ enfouissement sur place avec un monument ou le retour en Vendée militaire comme le maire l‚a proposé.

Présent. Que serait pour vous l‚idéal ?
   En tant qu‚historien et Vendéen, je répondrais : les deux solutions. On pourrait très bien imaginer un mémorial au Mans et des mémoriaux similaires dans les quatre départements concernés par la Vendée militaire c‚est-à-dire la Vendée, la Loire-Atlantique, les Deux-Sèvres et le Maine-et-Loire avec des ossements dans chacun. Qui peut revendiquer ces corps sinon tous les Vendéens et je crois qu‚avec cette solution, on ferait oeuvre de mémoire et de réparation.

Propos recueillis par Olivier Figueras

 Le Génocide franco-français : la Vendée-Vengé, chez Perrin ; La Guerre de la Vendée et le système de dépopulation, au Cerf .
U n DVD Guerre deVendée, combat de géants, chez RSE.
Vous pouvez retrouver tous les ouvrages de Reynald Secher sur
Source.

Article extrait du n° 6815 de Présent
du Samedi 4 avril 2009
http://www.present.fr/

Voir aussi sur notre  blog (Charte de Fontevrault):
GUERRES DE VENDEE : Au sujet  des charniers découverts au Mans.(I.II.III.IV)

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-28071327.html
http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-29688345.html
http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-29732656.html
http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-29782229.htm
l


Repost 0