Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 17:03

  l'IMRF* a  bien voulu  faire savoir cet  aprés-midi à la Charte de Fontevrault , et c'est une forme d'exclusivité dont nous la remercions,  qu'elle allait nommer un délégué en Limousin. Cette nouvelle , ainsi que le nom du délégué, sera officialisée  sous peu et  nous reviendrons alors  vers  vous pour  vous donner  des compléments d'information.


*IMRF / Institut de la maison Royale de France

http://www.maisonroyaledefrance.fr/

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ANNUAIRE DES MOUVEMENTS AMIS ET ALLIES
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 10:07

Bientôt la fin des publicités pour le CCFD dans les églises ?

7 DÉCEMBRE 2012 par Maximilien Bernard  

    Un lecteur m’a sélectionné quelques morceaux choisis du récent Motu proprio de notre Pape Benoît XVI, concernant la charité. A se demander si ce texte n’est pas un recadrage du CCFD, tant vanté dans nos diocèses, alors même que son action, par certains aspects (avortement, contraception…), contredit la doctrine de l’Eglise. Comme le rappelle le Suisse Romain  « on ne verrait pas une association pour non-fumeurs subventionner Marlboro, ou Green Peace donner de l’argent pour le nucléaire« .

Origine de l'article complet.

http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/relativisme/bientot-la-fin-des-publicites-pour-le-ccfd-dans-les-eglises?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+perepiscopus+%28Observatoire+des+évêques+de+France%29#.UMGy8RwyRvg

 

 

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 18:02

Abbaye Sainte-Croix de Saint-Benoît


   Fondée à Poitiers par sainte Radegonde vers 552, la communauté a connu deux déménagements au cours de ses quatorze siècles d'histoire : à la Révolution, chassées de leur demeure, les moniales continuent leur vie de louange et s'installent dans une maison proche de leurs anciens bâtiments .

--------

  NDLRB. Depuis cette réinstallation  en 1807, le monastére est dirigé non par une abesse mais pas une simple prieure. En 1932, sous l'influence  de Dom Gauguain, Abbé de Ligugé et de Mgr  de Durfort, Evêque de Poitiers, Romme accorde au monastére de reprendre le titre d'abbaye. la première abbesse, Mme Marthe Baranger  est bénie  par Mgr de Durfort le 25 octobre 1932. Elle est décédée en 1959 et fut remplacée en 1960 par Mère Hildegarde Camus.

--------

   En 1965 le monastère est transféré à Saint-Benoît (La Consomière), à 7 kilomètres, dans un cadre champêtre particulièrement favorable à la prière et à l'accueil de tous ceux qui frappent à la porte du monastère en quête d'un espace de silence, de solitude, de réconfort...

 

Plus de détails grâce au lien suivant :

http://www.diocese-poitiers.com.fr/lieux-daccueil/abbaye-sainte-croix

 

Site officiel de l'Abbaye

http://www.abbayesaintecroix.fr


Abbaye Sainte-Croix 86 280 Saint Benoit
Lieu dit La Cossonnière
Chemin de la Cadoulière
86280 Saint Benoît

Tél. 05-49-88-57-33

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 14:11

14 MAI 1610 : POURQUOI TUER UN SI BON ROI ?
Pierre NAVARRANNE

b) Les révélations de Jacqueline d'Escoman, fort intéressantes.                                                                                         Jacqueline d'Escoman c'était la « dariolette » d'Henriette d'Entragues, marquise de Verneuil. Sa dariolette (quel joli nom !), c'est-à-dire un peu domestique chargée des commissions délicates, à la Feydeau, un peu suivante et confidente, à la Molière. D'un passé douteux, cette Jacqueline, parfois femme galante et frisant même la prostitution..., Henriette l'avait cédée à son amie Charlotte du Trillet, présentement dame d'honneur de la reine Marie, mais ancienne maîtresse d'Épernon. La d'Escoman aurait ainsi eu connaissance de relations secrètes entre d'Épernon et les dames Tillet et de Verneuil, perçu des propos plus ou moins mystérieux qui concluaient à la mort du roi. Troublée, elle avait effectivement essayé, avant le drame du 14 mai, d'en prévenir la Reine elle- même, le père Cotton confesseur du roi, le duc de Vendôme aîné des fils du souverain, mais ses démarches échouèrent. 
   Sur ces entrefaites, cette curieuse bonne femme avait été condamnée et emprisonnée pour abandon d'enfant (ça, c'était vrai !) et elle ne put donc se manifester à nouveau qu'en Janvier 1611. 
  Elle parvint, cette fois à joindre la reine Marguerite de Valois

...

Origine de l'analyse complête

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=%22jacqueline%20d'escoman%22&source=web&cd=3&ved=0CEIQFjAC&url=http%3A%2F%2Flesamisdepeiresc.fr%2Fbibliotheque%2FHenri_4.pdf&ei=45jAUK_ILITChAfd64DgBQ&usg=AFQjCNGxaC4pmDcgydV_g40B8Egu_Lnb9g

 

Et aussi :

http://houdoy.hubert.free.fr/louis13.html


http://www.france3.fr/emissions/lombre-dun-doute/synopsis_12677


http://books.google.fr/books?id=0tFlNLDJYrEC&pg=PT48&lpg=PT48&dq=%22jacqueline+d'Escoman%22&source=bl&ots=0UQ9Ad9mrg&sig=X_gearTszZHv77LWdnG7t1U3VtE&hl=fr&sa=X&ei=zJnAUKaVEYiEhQeFtIDoCw&ved=0CHoQ6AEwDg


http://books.google.fr/books?id=DvNXU6KWHEcC&pg=PT431&lpg=PT431&dq=%22jacqueline+d'Escoman%22&source=bl&ots=wxsKCG0Zbp&sig=w5woOoVxah8nO5bgGxKADipPiyQ&hl=fr&sa=X&ei=2ZzAUPrIGs6ZhQeprICIBQ&ved=0CCwQ6AEwADgK

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans TRESORS DE LA FRANCE ROYALE
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 19:34

affiche-decembre-2012.png

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 09:07

 Extraits; Prenez  connaissance de l'article  complet grâce au lien in fine.

............

   Plusieurs explications ont tenté de rattacher la crème fouettée à Chantilly et à son château. La première fait appel à François Vatel, maitre d’hôtel de Nicolas Fouquet à Vaux-le-Vicomte jusqu’en 1661, puis du prince de Condé à Chantilly. Celui-ci aurait servi de la crème fouettée à Chantilly, peut-être lors de la réception fastueuse du roi par le prince de Condé en avril 1671 qui le conduisit au suicide en raison du retard de la marée. D’autres pensent qu’elle aurait été servie au roi lors de la cérémonie fastueuse offerte par le surintendant des finances Nicolas Fouquet au roi à Vaux-le-Vicomte en 1661, ce qui rendit furieux le Roi-Soleil, qui, éclipsé par le faste du surintendant, s’acharna à sa perte. Dans tous les cas, aucune attestation des contemporains, ni des mémoires de l’époque ne permet de rattacher Vatel à l’appellation Chantilly de la crème fouettée. Mais on ne prête qu’aux célébrités !

Le château de Chantilly

   Chantilly réapparait dans l’histoire de la crème fouettée à la fin du XVIII° siècle. La baronne d’Oberkirsch déjeuna à Chantilly et gouta fort la crème fabriquée à la laiterie du Hameau de Chantilly. Ces hameaux, où l’on jouait à la fermière, avaient été mis à la mode par la reine Marie-Antoinette à Versailles (le hameau de la Reine dans le parc du Petit Trianon) et à Rambouillet (la bergerie).« La qualité de la Chantilly dépendait de la fraîcheur de la crème et (on savait que) celle-ci était montée lorsqu’en sortant le fouet, apparaissait une boucle et que les vagues conservaient leurs formes ». Ni le château, ni le hameau ne survécurent à la tourmente révolutionnaire et les vaches ont depuis longtemps déserté les parages.

  Le XIX° siècle répandit la Chantilly et tenta de l’améliorer. Il remplaça l’eau de fleur d’oranger utilisée au XVIII° siècle par une aromatisation à la vanille. Comme la Chantilly tient mal par temps chaud (époque où on l’apprécie le plus), on tenta de la stabiliser pas d’autres substances, la gélatine et l’agar-agar. On essaya aussi de la servir dans des siphons par adjonction de gaz, ce qui est à l’origine des bombes modernes... Mais rien ne vaut la crème Chantilly préparée sur l’instant !

  Nous pouvons toujours nous régaler de Chantilly surtout avec les fraises et les fruits rouges, mais elle agrémente aussi de nombreux desserts et glaces. Régalons nous donc, sans trop regretter que l’origine du nom de ce délice nous reste mystérieuse.

Dr Jean Vitaux.

Jean Vitaux est non seulement docteur en médecine et spécialiste gastro-entérologue mais aussi fin gastronome, membre de plusieurs clubs renommés, et, bien sûr, grand connaisseur de l’histoire de la gastronomie.

http://www.canalacademie.com/ida9948-La-creme-Chantilly-un-delice-Faut-il-la-rattacher-a-l-histoire-du-Chateau.html

© Canal Académie - Tous droits réservés

 

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans TRESORS DE LA FRANCE ROYALE
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 16:48

 Denis BATAILLE du Conseil dans l'Espérance du Roi

   La sortie de l’insupportable ministre écolo du logement Cécile Duflot, voulant pour la 3e fois (au moins) confisquer les biens du clergé après les révolutionnaires dits français et les lois de 1905 (sans compter d’autres brimades), et tandis que l’argent public français favorise l’islam via des baux emphytéotiques à répétition, est inadmissible.
  (Dans la lignée de Caroline Fourest) ces femmes hystériques et parfois lesbiennes, nous rappellent, par leur anticatholicisme primaire, les tricoteuses, ces femmes qui hurlaient, au pied de l'échafaud dans les rangs du public lors de la révolution.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ANNUAIRE DES MOUVEMENTS AMIS ET ALLIES
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 12:22

– Catastrophe démographique.  

  A moyen et long terme, c’est à une substitution de population que nous assistons. C’est déjà le cas en Seine-Saint-Denis où plus de la moitié de la population est noire ou maghrébine. C’est aussi le cas dans la grande majorité des 800 quartiers dits  « sensibles ». Ce pourrait être, à terme, le cas de l’ensemble de la France menacée de « grand remplacement », selon la juste expression de l’écrivain Renaud Camus                                                                                                      

 

Ce génocide lent a deux causes :

*l’arrivée de populations étrangères fécondes, en raison notamment de l’immigration nuptiale (entrée en France de jeunes femmes avec un taux de fécondité élevée) ;

* mais aussi le découragement de bien des familles de souche européenne qui se heurtent à des difficultés croissantes pour se loger, pour se déplacer et pour trouver des écoles adaptées à leurs enfants.

    La surnatalité ou la seule irruption étrangère est aussi une cause de la dénatalité française. Ce phénomène a été observé par le passé dans l’effondrement de nombreuses civilisations, notamment méso-américaines. La catastrophe démographique est évidemment de loin la plus grave car elle est potentiellement irréversible.

 

http://www.polemia.com/article.php?id=5297

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 12:00

100px-Blason de la ville de Joué-lès-Tours (37).svg

Glanes héraldiques

<----Parti d'azur et d'or à la tour de sable maçonnée d'argent brochant sur la partition

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Blason_de_la_ville_de_Joué-lès-Tours_(37).svg

 

   Victime d’un champignon, le cèdre situé à l’angle des rues de Chantepie et du Comte-de-Mons à Joué-les-tours  est aujourd’hui fragilisé. Il sera “ démonté ” le 12 décembre 2012.

   Il est des signes qui peuvent s'avérer trompeurs. En apparence, le cèdre du Liban (cedrus libanii) situé près de la Maison de la petite enfance se porte comme un charme. Son tronc robuste en impose et les nombreuses pousses et cônes sur ses branches laissent à penser que sa croissance se poursuit.

  Pourtant, le diagnostic réalisé par la société Bel Arbre est sans appel : le conifère, victime d'un champignon, n'a plus que quelques mois à vivre, au mieux un à deux ans.
.....
   L'abattage, ou plutôt le « démontage », de cet arbre dont la hauteur est estimée à 23 m, se déroulera mercredi 12 décembre. Effectué par la société Arbora de Joué-lès-Tours, il devrait durer une bonne partie de la journée, entraînant la fermeture de la rue du Comte de Mons, et, peut-être celle de Chantepie.
Mais que les amoureux des arbres se rassurent, le vieux cèdre sera rapidement remplacé – en janvier ou février – par un hêtre ou un chêne, des essences plus résistantes aux attaques des champignons.


 Nicolas Rimbaux

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Environnement/n/Contenus/Articles/2012/12/04/Le-cedre-du-centre-ville-vit-ses-derniers-jours

Repost 0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 18:53
Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ANNUAIRE DES MOUVEMENTS AMIS ET ALLIES
commenter cet article