Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 10:13

 image002-copie-1.jpg

 Achats de dernière minute… livraison assurée pour Noël.

              Point-relais à Bordeaux
              Librairie Saint-Jacmes,

55 rue Saint-James,(à côté de la Grosse cloche) 33000 Bordeaux                    Tel 05 56 52 07 37

          A tout de suite sur Livres en Famille

                                                        Anne Charlotte Lundi.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 17:02

  Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, communément nommé Talleyrand, est un homme politique et un diplomate français, né le 2 février 1754 et mort le 17 mai 1838, à Paris.

   Agissant la plupart du temps comme un homme d'influence, diplomate ou conseiller, il est réputé pour son esprit et son intelligence, menant une vie entre l'Ancien Régime et le XIXe siècle. Décrit comme le « diable boiteux », un traître plein de vices et de corruption, ou comme un homme des Lumières fidèle à la France, soucieux d'harmonie et de raison, admiré ou détesté par ses contemporains, il suscite de nombreux portraits et commentaires posthumes.

...

Le meilleur moyen de renverser un gouvernement, c'est d'en faire partie.


http://www.horaz.com/03_Citations/AUTEURS/bios/Talleyrand_BIO.htm

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 12:03

Le MOI devenu pluriel.

 

Ce MOI vous le connaissez, vous le rencontrez cha que jour. Il évolue dans une société qui l’a agrégé ou dissout. MOI est devenu un produit du monde et son rejet.

 

MOI est produit du monde par sa place intrésèque dans la société dans laquelle il a été instruit, par son expression spirituelle .

MOI est le produit de son école, du groupe économique auquel il ;participe pour survivre.

Il s’exprime à partir de son origine , de sa naissance. De fait l’élément isolé du groupe formaté par une famille, l’école, les groupes économiques et socio-politiques en termes de macro économie.Il reproduit les savoirs faire et savoirs être d’une communauté des avoirs et des savoirs.

MOI a perdu son indépendance au profit d’une interdépendance globale caractérisée.

 

Moi ne vit plus , il survit dans sa précarité humaine en s’inscrivant dans le fonctionnement de sa société civile, économique et politique.

 

MOI est reconnu par un groupe distinct dans lequel il aura une fonction professionnelle et sociale soumise au système politique. Il se soumet aux règles communes qui aliènent sa liberté d’agir, de penser et de s’exprimer. Même au sein de sa famille il impose malgré lui la marque du groupe absorbeur.

 

  Ainsi l’existence de l’individu, MOI, n’est possible qu’en perdant son caractère individuel par absorption dans un groupe représentatif .

Résister à la perte de son autonomie le conduirait à  une marginalisation certaine, au rejet du groupe.

     De la sorte nous subissons chaque jour la pression de plus en plus forte de groupes qui établissent des normes, des obligations de penser et d’agir en sens unique, niant à chacun et chacune la capacité du refus.

  Notre société a perdu par l’expression collective normalisée sa force à évoluer sur des bases ancestrales. Désormais la pensée onirique et égocentrique du groupe guide l’ensemble des individus aux dépens des acquis culturels et sociaux.

  La modernité peut donc se parer des rejets d’une société traditionnelle et ancienne au sacro-saint nom des nouvelles libertés collectives. Nous assistons à l’inversement de vieilles valeurs sociétales . MOI est désormais un élément indivis d’un conglomérat humain.

  Pour résister il est encore possible de revêtir nos « personna » et nos « cothurnes » pour s’opposer à cette farce mondiale déjà forte dans la Rome finissante.

 

  MOI attend un gouvernement dont la véritable légitimité commencerait par sa durée et sa stabilité culturelle.

 

                                                                        Philippe GOUILHERS

                                                 Secrétaire Général honoraire de la Charte de Fontevrault

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 13:00
  Suite à la mise en ligne, le 5 novembre 202, ci-dessous:
    DJEMA a fait parvenir à la Charte de Fontevrault le samedi 17 novembre à 12H04 le  commentaire  suivant , commentaire  dont nous le (la ?) remercions. Pour la clarté  de nos  échanges , nous avons   structuré  ce texte en paragraphes, paragraphes qui n'existaient pas au départ , mais nous l'avons  fait ne varietur. Nous y intercalerons les remarques  que  ce  " commentaire"nous  a inspiré vous  laissant naturellement libre d'en faire d'autres.

   Je ne me livrerai pas ici à un cours d'histoire sur l'Algérie, et sa prétendue non existence avant 1830.

*** C'est  dommage , car c'est  quand même le  fond du  problême.

A lire leslignes  qui suivent , on ne trouve pas attesté  l'existence d'un pays structuré et indépendant.

1587. L’Algérie devient une régence dépendant de l’Empire ottoman.
1804-1827. Soulèvements tribaux et confrériques à travers toute l’Algérie
 .

http://www.monde-diplomatique.fr/mav/86/PIRONET/14100

   Je dirai simplement que des individus,vivaient et existaient à cette époque,

*** sans constituer un état. c'est exactement  ce que le texte incriminé  disait . l'Algérie en tant  que telle n'existait pas et  c'est la France  qui l'a  fondé.

et que l"arrivée de la France en 1830, loin de vouloir arracher les algériens au joug des turcs

*** Joug  qui n'en existait pas moins

était en réalité un prétexte pour s'approprier des terres,

*** celà en rvanche est incontestable  comme est incontestable la prospérité de l'Algérie dévellopée par les français.

et soumettre une population au nom parait-il de la civilisation.

*** Civilisation chrétienne  dont il ne parait pas  qu'elles soit  si inférieure  que  celà à la  civilisation musulmane

    La réalité est toute autre que la prétendue générosité d'une France dont le seule motif aurait été la philanthropie. Si c'était le cas, il aurait fallu libérer ce peuple et le laisser se gérer comme bon le lui semblait.

*** que ne l'a t'il faitalors que les Arabes régnaient en maître depuis 711 avant  que nous arrivions ?(711-1830... vous auriez eu le temps)

711. Les Arabes sont maîtres de l’ensemble du Maghreb, qui devient une province omeyyade. Les populations se convertissent à l’islam.
http://www.monde-diplomatique.fr/mav/86/PIRONET/14100

Mais le désir d'expansion, de domination au mépris de l'autre a été le plus fort.

   Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui

*** Il est  dommage  que  vous n'ayez pas, me semble t'il, argumenté   au soutien de  vos analyses  ci-dessus avant de les abandonner et de passer à autre chose.

ce sont les actes de la France vis à vis de ce peuple qu'elle a soumis, quand bien même ses intentions auraient-été louables à la base ( ce qui est loin d'être le cas).

   Et précisément le massacre du 17 octobre 1961 d'algériens qui défilaient pacifiquement et sans armes, pour manifester contre le couvre-feu. Réaction de la France contre un peuple qu'elle a parait-il extrait des griffes des turcs : Les balancer comme de vulgaires déchets par-dessus la seine. Merci Monsieur Papon qui a tout bonnement livré son cher pays, la France,aux Nazis il y avait de cela pas si longtemps.
*** Avez- vous lu le rapport  ci-dessous? vous verriez  que ce  que  vous pensez -de bonne foi- être la  volonté est plus  compliquéée  que M. Hollande, lui même, ne le pense.

 http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/984000823/index.shtml

  Par ailleurs, je reconnais  volontiers que les soldats de la  France  ont   commis  bien d'autres massacres, pour "maintenir l'ordre"  sur les terres "algériennes "  qu'elle  administrait  mais  vous n'en parlez pas.

 

  A ce raisonnement simpliste : La France ne demandera pas pardon à l'Algérie et ce pour une raison simple : " La France n'a pas colonisé l'Algérie elle l'a fondée."
   J'opposerai cette réalité : La France doit demander pardon à l'Algérie et ce, pour une raison simple : la France non seulement a dépossédé et spolié un peuple existant, mais de plus, si tant est qu'elle ait fondé ce pays, l'a au final détruit."

 
*** Vous n'aviez pas  besoin de la France  pour  vous détruire ... Voir  ci-aprés
1980. « Printemps berbère » : émeutes à travers toute la Kabylie, en avril, pour la

1986. Manifestations étudiantes à Sétif et à Constantine en novembre.
1988. De violentes émeutes à Alger et dans le reste du pays, du 4 au 10 octobre, font plusieurs centaines de victimes (600 morts selon un bilan officieux). L’état de siège est déclaré. M. Bendjedid est réélu en décembre après avoir promis des réformes politiques et économiques.
1991. Le 23 mai, le FIS appelle à une grève illimitée. Les affrontements entre forces de l’ordre et militants du FIS font des dizaines de morts. Le premier ministre Mouloud Hamrouche, démissionnaire, est remplacé par Sid Ahmed Ghozali le 5 juin. Les élections sont reportées. Abassi Madani et Ali Belhadj sont arrêtés le 30 juin.
1992. Le président Bendjedid, soupçonné de complaisance envers le FIS, est contraint à la démission le 11 janvier et remplacé le 14 par un Haut Comité d’Etat (HCE), dirigé par Mohamed Boudiaf. Le second tour des élections est annulé. Les violences qui s’ensuivent font près de 70 morts. Le HCE proclame l’état d’urgence le 9 février et dissout le FIS le 4 mars. Le 29 juin, Mohamed Boudiaf est assassiné à Annaba. Le 26 août, un attentat à la bombe dans l’aérogare d’Alger, attribué aux islamistes, fait huit morts et une centaine de blessés.
1993. L’état d’urgence est prorogé pour une durée indéterminée le 7 février. On estime à 15 000 le nombre de personnes tuées en un an.
1994. Le général Liamine Zeroual est nommé aux commandes de l’Etat le 30 janvier par le HCE. Apparition des Groupes islamiques armés (GIA), dont se démarque l’ex-FIS.
1995. Le 13 janvier, les principales formations de l’opposition, islamistes compris, signent à Rome un « contrat national » appelant notamment à l’arrêt des violences. Le pouvoir rejette le texte. Le général Zeroual remporte l’élection présidentielle dès le premier tour, le 16 novembre, avec plus de 60 % des suffrages.
1997. Le 24 septembre, l’Armée islamique du salut (AIS), bras armé de l’ex-FIS et opposée aux GIA, annonce une trêve à partir du 1er octobre. Le 23 octobre, après avoir remporté les élections législatives de juin, le Rassemblement national démocratique (RND) de M. Zeroual obtient plus de 55 % des sièges des assemblées communales. La répression va crescendo.
1999. Le 15 avril, M. Abdelaziz Bouteflika remporte l’élection présidentielle avec 73,8 % des suffrages. L’opposition dénonce des fraudes massives. Le 6 juin, l’AIS proclame l’arrêt définitif de ses opérations. Le 18 août, le Mouvement algérien des officiers libres (MAOL), créé en 1998, appelle à poursuivre en justice les généraux « responsables de la tragédie » algérienne. La loi de « concorde civile » est approuvée par référendum, le 16 septembre, par plus de 98 % des voix.
2005. Le projet de « Charte pour la paix et la réconciliation nationale  » est approuvé par référendum, le 29 septembre, à plus de 97 % des voix. Le bilan de treize ans de violences est de 150 000 morts et des milliers de disparus.

http://www.monde-diplomatique.fr/mav/86/PIRONET/14100

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 16:54

NDLRB. Le long  texte  qui  suit ces  quelques lignes en italic a  été  écrity  avant la dernière election présidentielle  qui vit François Hollande l'emporter. Il n'est pas , pour autant  sans intérêt  comme  le démontre la suuréaliste  réconnaissance unilatérale de  culpabilité  à laquelle M. Hollande  aa cru pouvoir se livrer à propos dela manifestation  du 17 octobre 1961.

  Pour en savoir plus  sur la  façon dont  on a  compté les victimes de la  manifestation ce jour là, y compris celles du FLN (!) et  des accidents de la circulation (Sic),

   Voir:

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-les-morts-algeriens-a-paris-du-17-octobre-1961-bien-mieux-traites-que-les-martyrs-vendeens-des-col-86780810.html

   C'est pour  celà que nous le portons  à votre connaissance aujourd'hui.

 

---------

 

AFRIQUE - Un petit communiqué le 17 octobre 2012. Juste trois phrases, même pas prononcées par le président lui-même. "Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l'indépendance ont été tués lors d'une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes."

http://www.francetvinfo.fr/algerie-les-vraies-raisons-de-la-repentance-de-hollande_157885.html

-------

 

  La France a été accusée par M. ERDOGAN, Premier Ministre turc, d’avoir commis un génocide en Algérie ; Quant à François HOLLANDE, il souhaite la repentance. Il souhaite donc que la France s’excuse.

 
Rappelons tout d’abord au candidat socialiste que l’identité algérienne n’a jamais existé avant 1830
   L’Algérie, c’était le Maghreb, de la Libye au Maroc. Les populations qui y vivaient, d’origine phénicienne, berbère et romaine, étaient avant le 8ème siècle, pour la plupart, chrétiennes
    Ce sont les arabes, nomades venant du Moyen Orient qui ont envahi le Maghreb et converti de force, par le sabre et la torture, toutes ces populations.
  Puis les turcs envahirent le Maghreb pendant 3 siècles, maintenant les tribus arabes et berbères en esclavage, les laissant se battre entre elles, prélevant de force la dîme et… ne construisant RIEN, et ce, volontairement. permettant ainsi un trafic d’esclaves chrétiens.
   Vous n’êtes pas sans ignorer, Monsieur HOLLANDE, qu’au 16ème siècle, 30 000 esclaves étaient maintenus enchaînés à Alger. Ce sont les beys d’Alger (nommés par les turcs) qui se maintenaient par la ruse, la force et c’est bien ceux de Constantine qui se vantaient (n’est-ce pas?) d’avoir fait trancher  12 000 têtes pendant leur règne ! Le saviez-vous ?
Et il faudrait donc que la France s’excuse ?
 S’excuser de quoi ?
- s’excuser d’avoir débarqué à Sidi Ferruch en 1830 pour  chasser le colonisateur ottoman, détruire ses repaires, libérer ses esclaves, affranchissant ainsi de votre joug les tribus berbères et arabes
- s’excuser d’avoir fait soigner toutes ces populations dès 1830 par des médecins militaires français, amenant ces populations du Maghreb chiffrées à moins d’un million en 1830 à plus de 10 millions en 1962 !
Car ce sont bien les services de santé militaire qui ont ouvert des centres de soins à la population civile et qui consultaient gratuitement la population. Savez-vous qu’en 1962 on comptait plus de 160 hôpitaux dans le pays et que la faculté de médecine d’Alger était la 2ème de France ?
- s’excuser d’avoir respecté la langue arabe et la religion musulmane. Ce que n’avaient pas fait les arabes forçant les berbères chrétiens à s’islamiser pour ne pas être tués.
 - s’excuser d’avoir drainé, asséché, fertilisé un sol à l’abandon depuis des siècles, et ce au prix de nombreuses vies,
Car il  faut savoir qu’en 1830, à l’arrivée des français, l’agriculture en était restée au Moyen-Age et il faudrait s’excuser d’avoir créé une agriculture riche, prospère, exportatrice, d’avoir fait de la Mitidja le grenier à fruits et légumes de l’Algérie quant aujourd’hui on sait que ce pays doit importer la plupart de ses produits car cette immense plaine  a été transformée en friche industrielle… ! Et il faudrait aussi demander pardon pour les nombreux établissements de formation agricole extrêmement performants qui fournissaient jusqu’en 1962 des cadres à tous niveaux ?
-s’excuser d’avoir résolu le problème de l’eau dont dépendait l’avenir de ce pays. C’est bien l’armée française qui dès 1830 domestiquait les oueds, constituait des réserves d’eau, créait un réseau de canaux d’irrigation, stabilisait les sols. Et il faudrait demander pardon  pour ce pays qui fut entièrement irrigué, assaini et où la plupart des villes et des villages étaient alimentés en eau potable par les pieds-noirs et tout cela fut aussi possible  grâce à la construction de 12 barrages ?
 - s’excuser d’avoir créé un réseau routier de 54 000 kms, d’avoir construit 23 ports, 23 aéroports, 34 phares. D’avoir installé des bureaux de poste dans tout le pays, et d’avoir essaimé le territoire de milliers de kilomètres de chemin de fer
-s’excuser d’avoir multiplié les écoles sur tout le territoire, d’avoir alphabétisé, d’avoir enseigné les règles d’hygiène et les principes médicaux fondamentaux, ce qui a fait dire à l’écrivain kabyle Belkacem Ibazizen  : « la scolarisation française a fait faire aux arabes un bond de 1000 ans ».


Alors oui, Monsieur HOLLANDE,de tous les peuples qui sont passés en Algérie, seuls les Français ont laissé un bilan positif.
   Les vandales n’apportèrent rien au pays sinon la désolation,
   Les arabes apportèrent la religion islamique mais n’apportèrent rien de la brillante civilisation de Damas.
    Quant aux Turcs, ils firent régresser ce  pays sur tous les plans et c’est bien l’état moyenâgeux couplé à une piraterie intense qui incita la France à intervenir.


Alors oui !, je dirai, à l’instar de Ferrat Abbas (1899-1985) : « La France n’a pas colonisé l’Algérie, elle l’a fondée. »
Alors pour toutes ces raisons,
Il faudrait plutôt,  Monsieur HOLLANDE  qu’avec tous ceux qui parlent de génocide et de repentance, ce soit vous
-qui demandiez repentance à l’Algérie pour ce million de français qui ont abandonné leur pays pour ne pas être égorgés (la valise ou le cercueil)
 -qui demandiez repentance à l’Algérie pour ces 150 000 harkis, sauvagement torturés puis assassinés,
 -qui demandiez repentance à l’Algérie pour ces milliers d’européens tués ou disparus à Oran, le 5 juillet 1962, pour ces 200  000 algériens tués pour avoir refusé le parti unique,
 - qui demandiez repentance à l’Algérie pour le terrorisme aveugle, les égorgements, les attentats, les crimes gratuits,


Certes, il y eut la guerre entre les deux camps et il n’est pas question de dire qu’il n’y eût pas d’exactions du côté français comme du côté algérien et on peut regretter que l’indépendance fut bâclée pour les pieds-noirs et aussi pour les algériens. Cela aurait évité le « génocide » des harkis, des moghaznis, des européens à Oran et l’immigration de tant de pauvres algériens qui quittèrent leur pays pour la France et qui le quittent toujours !
Monsieur HOLLANDE, nous devons vous rappeler que l’Histoire est un TOUT. Oserez-vous demander aux arabes du Maghreb un acte de repentance pour les 8 siècles de l’occupation musulmane en Espagne, ainsi qu’aux turcs, pour les 3 siècles de colonisation en Algérie.


Pour ma part, jusqu’au bout :
   je prendrai position contre une repentance de la France,
    je continuerai à me battre pour que soit reconnu comme un crime d’État l’abandon de 150 000 harkis aux mains des égorgeurs et des 200 000 français enlevés ou assassinés le 5 juillet 1962
    et aussi pour que disparaisse définitivement de notre calendrier la honteuse commémoration du 19 Mars 1962.


   Monsieur HOLLANDE, remisez votre soutane de pénitent ! Ce n’est pas en perdant Marianne qu’on devient Président de la République.

 

  Maryse Joissains Masin

 

http://joissainsmasini2012.com/algerie-sexcuser-de-quoi/683

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 20:24
L´ULTIME TRANSGRESSION. REFAÇONNER L´HOMME
DICKES (Jean-Pierre)
20.00 €

    Pour  commander  cet ouvrage en ligne:      

    http://www.chire.fr/A-179687-l-ultime-transgression--refaconner-l-homme.aspx

    En 2007, le professeur Schaffer de Temple University (Pennsylvanie) met au point un liquide amniotique permettant de développer un enfant dans des éprouvettes et des couveuses. Un utérus artificiel est mis au point à Nottingham en 2012. 
    En 2008, le docteur Wood de l'université de La Jolla (Californie), réussit le premier clonage humain
    En 2010, Craig Venter « détricote » l'ADN du génome entier d'un microbe. Il en reconstruit un autre : c'est la première espèce au monde créée par l'homme
    Fin 2011, IBM annonce que par le projet Synapse, il a pratiquement terminé la construction d'un cerveau artificiel.
    Début 2012, l'aéroport d'Orly met en service des « hommes virtuels » appelés hologrammes qui renseignent les passagers. Ce sont des ordinateurs. 
    Le 3 juillet 2012, le Daily Mail annonce la réalisation des premiers humains mutants (St Barnabas Center, New Jersey). Trente enfants sont issus des gènes de trois parents. 
    Le 20 juillet 2012, un savant américain de Harvard déclare qu'il va être transformé en cyborg après s'être suicidé : il espère atteindre l'immortalité.   

    Toutes ces découvertes posent la question de l'avenir de l'homme. Mais quelle sera la transgression suprême qui fera disparaître l'espèce humaine elle-même ? Le docteur Jean-Pierre Dickès, écrivain, spécialiste en bioéthique et auteur d'un précédent ouvrage appelé L'Homme Artificiel, dresse les contours de l'humanité future.

    Jean-Pierre DICKES (19 - )  JEAN-PIERRE DICKES (19 - )
    Jean-Pierre DICKÈS est né d'une dynastie de médecins sous les bombardements de la ville de Boulogne-sur-Mer durant la guerre. Son attachement à son Boulonnais natal le mènera à être président de la Société Académique du Boulonnais spécialisée dans le régionalisme. Lui-même a commis plusieurs ouvrages d'histoire et de linguistique et à ce titre est reconnu comme un des meilleurs spécialistes du Picard.
    En 1981, sa carrière professionnelle médicale l'amènera à créer avec deux chirurgiens la clinique Côte d'Opale, la plus importante du département. Il est ancien expert près la cour d'Appel de Douai. Il prendra la direction de l'Association catholique des Infirmières et Médecins en 1998 et celle des Cahiers Saint Raphaël, la dernière publication européenne traitant de tous les problèmes liés à l'éthique médicale dans l'optique de la doctrine catholique.
    Il est l'auteur d'un livre intitulé La Blessure qui marqua beaucoup les esprits. Il y raconte la désintégration du Grand Séminaire de Saint Sulpice à Paris, où il était en 1965. Le livre "L'ultime Trangression" édité aux Editions de Chiré est la suite d'un livre étonnant intitulé L'Homme Artificiel où il esquissait les contours de l'homme du futur à la lueur des découvertes scientifiques des dernières années.

    Vidéo du Dr DICKES                                                                            http://www.acimps.org/content/view/230/1/
    Repost 0
    Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
    commenter cet article
    3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 08:52

       Marie France Garaud, dont la liberté de penser nous est connue, préside l’institut international de géopolitique, qui publie la revue trimestrielle Géopolitique

     

     Une interview vidéo, qui dit tout haut  ce  que tout le monde sait mais que personne ne dit, interview qu'a bien voulu nous faire parvenir un ami, ami que nous remercions, à savourer en entier  grâce au lien ci-dessous :

    Origine.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DWlGMTcnGK0

    Repost 0
    Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
    commenter cet article
    30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 19:44

      Couv-OSS.jpgMagnifiquement présenté par Mgr Dominique Le Tourneau, L'Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem vous fera découvrir ou redécouvrir l'un des plus importants ordres de chevaliers, toujours très actif, depuis près d'un millénaire.

    Créé par Godefroy de Bouillon après la prise de Jérusalem en 1099, le célèbre Ordre équestre du Saint-Sépulcre est encore de nos jours très présent en Terre Sainte, où il intervient directement pour aider les chrétiens, non seulement moralement, mais aussi matériellement à faire face aux défis auxquels ils sont confrontés quotidiennement. Défis qui ne cessent de prendre une coloration dramatique comme le révèle chaque jour un peu plus l'actualité de cette terre bénie mais martyrisée.

      C’est cette action pour conforter la présence chrétienne, seule garante de la paix dans cette partie du monde, qui est décrite ici. La spiritualité, l’histoire et l’organisation de l’Ordre sont également développées et très illustrées. Un livre essentiel.

      Préface de Son Excellence le Général Bernard Fleuriot, Lieutenant pour la France.

     Très beau livre de 192 pages illustrées - Format : 21 x 21 cm

    Et pour retrouver l'Ordre du Saint Sépulcre :

    http://ordredusaintsepulcre.org/


    Ouvrage exceptionnel à découvrir chez votre libraire ou à commander dès aujourd'hui directement sur : Editions TerraMare
    Vous pouvez aussi nous renvoyer le bon de commande ci-dessous (en joignant votre règlement).

    Prix unitaire : 25 € (+ 5 € de frais de port/ex)

    ------------------------------------------------------------------------------------------------

    Je désire commander ........... exemplaire(s) de l'Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem de Mgr Dominique Le Tourneau au prix unitaire de 30 € (Franco), et je joins mon règlement par chèque bancaire ou postal.
    Nom : ......................................... Prénom : .....................................................
    Adresse : ..........................................................................................................
    Code postal : .............................. Ville : ..........................................................

    A renvoyer à : Editions TerraMare, 29bis rue Dailly - 92210 Saint-Cloud - France

    Et pour connaître tous les titres de notre catalogue : http://www.editions-terramare.com/

    Repost 0
    Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
    commenter cet article
    26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 12:04

      Monsieur Copé, le g...  qui refuse de saluer Marion Maréchal au Palais Bourbon,

    http://www.dailymotion.com/video/xrtgcl_l-elegance-de-j-f-cope-marion-marechal-le-pen_news

    était hier soir le « plus à droite » des deux candidats à la présidence de l’union de la minorité présidentielle. On  allait voir ce qu’on allait voir, et ce fut… rien !

       Et pourtant il croit avoir tout compris : « l’honneur de la droite », c’est de ne pas faire d’alliance nationale ou locale avec « l’extrême droite », et de perdre ainsi les élections présidentielle, législatives, régionales, cantonales et municipales. Et le « déshonneur de la gauche », c’est de faire l’inverse avec « l’extrême gauche » et donc de remporter ces mêmes élections.

       Quelle conclusion tire-t-il de cette brillante découverte ? Il va continuer comme devant ! Et son rival « moins à droite » fera de même. Ce dernier a tout de même concédé que, contrairement à d’autres UMPistes notoires, il n’appellerait pas à voter pour la gauche socialo-communiste contre le Front national… On respire !

     

              G. C.


              On ne peut qu'être d'accord  avec cette analyse  qui me parait marquée au coin du bon sens . On ne  voit pas en  quoi l'extrême gauche serait plus fréquentable  que l'extrême droite . Je  vous renvoye  à ce  propoos au maître livre de Stéphane Courtois : "Le livre noir du communisme "

    http://thucydide.over-blog.net/article-13686169.html


       Pour autant rappelons  que  Madame Le Pen est républicaine et que lorsqu'il s'est agit de riposter à l'invraisemblable demande de pardon pour la guerre d'Algérie présentée par François Hollande es qualité de président de la république , Madame Le Pen n'a trouvé à répondre  " et pourquoi pas pour la Saint Barthélémy, aussi , tant  qu'on y est " alors  que la bonne réponse était " Commençons d'abord par demander pardon aux  ' vendéens' de les avoir fait massacrer par les  colonnes infernales il y a plus de deux  siècles .

     

       Ausi bien ni gauche ni droite, le roi un  point - et non trois points- c'est  tout; Et pour  vous en convaincre, nous  vous donnons rendez-vous dans les colonnnes du CER (Conseil dans l'Espérance du Roi):

     http://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/

    Repost 0
    Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
    commenter cet article
    15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 17:39

      A l'heure où paraît ce livre, nouvelle édition revue et considérablement augmentée de La droite piégée parue en 1996, la gauche détient tous les pouvoirs politiques en France, ne laissant à la droite que quelques rares grandes villes, une minorité de départements, et une seule région sur vingt-deux.
        Elle possède en outre la quasi-totalité du secteur "métapolitique" qui façonne les esprits et oriente l'opinion : enseignement, culture, édition, médias, presse... les quotidiens et mensuels de droite se comptant ensemble sur les doigts d'une seule main.
       Cette prépondérance s'explique par le fait que le système politique lui-même, qui se prétend arbitral, est en réalité essentiellement de gauche. Ainsi, un "effet de cliquet" entraîne la société française toujours plus vers la gauche, et toutes les tentatives de la droite d'exercer authentiquement le pouvoir sont inéluctablement vouées à l'échec.  

    Yves-Marie ADELINE est né le 24 mars 1960 à Poitiers.
     Docteur de l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne , il a enseigné l'esthétique musicale à l'université de Poitiers, de 1986 à 1989. Il fut aussi directeur de cabinet de Jean Arthuis, qu'il quitta avant que ce dernier n'entre au gouvernement Juppé : à cette occasion, il écrivit La droite piégée (1996).
     Il préconise, en 2001, un engagement des royalistes sur la scène électorale comme moyen de faire ressurgir la question des institutions dans le débat politique contemporain en créant l'Alliance Royale, dont il fut président et candidat jusqu'à 2008. Depuis, il se consacre uniquement à l'écriture et à l'enseignement.
     Il a collaboré à différents périodiques, en particulier Le légitimiste, Royal-Hebdo et Lecture et Tradition.
     Auteur de plusieurs ouvrages de philosophie politique et d'histoire de la pensée, il a également publié quelques recueils de poésie et une pièce de théâtre.


    ISBN :
    9782851901682
    Titre :
    La droite impossible. Essai sur le clivage droite-gauche en France
    Auteur :
    ADELINE (Yves-Marie)
    Editeur :
    CHIRE (EDITIONS DE)
    Nb Pages :
    108
    Présentation :
    Broché
    Epaisseur :
    8
    Largeur :
    135
    Hauteur :
    205
    Poids :
    0.15Kg


    Pour  commander  l'ouvrage en ligne.

    http://www.chire.fr/A-179515-la-droite-impossible--essai-sur-le-clivage-droite-gauche-en-france.aspx

     

    La recommandation de Jean Auguy

        J'ai beaucoup insisté afin que ce livre soit réédité car, je crois que c'est le livre majeur pour comprendre tout ce qui se passe depuis la Révolution. LA DROITE NE PEUT PAS GAGNER VRAIMENT car elle n'est qu'une gauche,la droite de la gauche, mais pas une vraie droite en acceptant par exemple le suffrage dit universel !!! Qu'on participe à la rigueur, comme moindre mal, mais surtout pas en croyant gagner, c'est impossible !!! LISEZ CE LIVRE C'EST INDISPENSABLE.

    Repost 0
    Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
    commenter cet article