Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 10:39
Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 17:47

image2

......

 

Quoiqu'il en soit de toutes ces raisons ( NDLRB. et  qui font que nous n'avons plus de roi en France pour le moment), nous devons rester humbles et nous soumettre aux décrets de la Providence qui a peut-être évincé les Bourbons, comme elle a jadis rejeté le roi Saül au profit de David ?

  Je conçois que ce que je viens de dire ( NDLRB. et  que  vous retrouverez  grâce au lien suivant)

http://leblogdejef.blogspot.com/2012/03/juste-une-mise-au-point-en-forme-de.html

peut faire sourire ou attrister, notamment notre ami Catoneo, mais c'est ma position, celle du "Providentialisme", qui ne veut surtout pas dire attentisme. Bien au contraire.
  Il faut prier comme si tout dépendait de Dieu et agir comme si tout dépendait de nous (selon la belle formule attribuée à St Ignace de Loyola).

  De quoi demain sera fait ? Nul ne le sait et moi encore moins. Faisons confiance que le Dieu qui a établi alliance avec le peuple franc, au baptistère de Reims, n'oubliera pas les supplications de ses enfants et saura lui donner Celui qui l'a choisi pour renouer la "Gesta Dei per Francos" mais quand le moment sera venu ou quand nous serons assez humbles pour nous agenouiller et le lui demander.

 

                                                                                  A.T.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 07:17

   Nous  voulons le retour du roi, nous l’attendons et nous nous efforçons de le promouvoir par toutes nos  actions militantes , maiest-ce suffisant? …

  Or, comme le disait ma  grand-mère : « Les alouettes ne tombent pas du ciel toutes  rôties ». Si nous n 'avons recours qu'à des moyens d'essence terrestre , nous attendrons  longtemps. Que faire ? Renverser la république  par la violence ? Nous sommes hostiles à la violence  et nous   la refusons. « Tous ceux  qui prennent l’épée  périront par l’épée » a dit Jésus. Il est des armes plus puissantes que l’épée ; Gandhi n’a t’il  pas obtenu  l’indépendance de l’Inde  par la  non-violence. Notre  arme à nous, c’est la prière : la  prière à Dieu de  nous rendre le roi.

  Pour une telle demande, je propose  une prière  communautaire, solennelle, revêtant la dignité  exigée par l’importance de la demande.Nous pourrions, si l’idée  vous agréait, faire une démarche ensemble, en un lieu de France favorisé des  grâces  divines.

   Une première idée  suggère Paray-le-Monial où le Sacré-Cœur  S’est  manifesté  pour la France. Si les  pouvoirs publics  n’ont pas déféré à sa demande de  consécration  n’a pas été  suivie, par  contre  le lieu  connaît un grand succès d’affluence, et je crains  qu’il ne soit difficile  de trouver une date  où notre groupe puisse trouver  un lieu de réunion et d’hébergement.

  Autre lieu que la Sacré-Cœur  a  visité pour la France : Loublande  aux  confins  de la Vendée, de l’Anjou et du Poitou. Mais là, aucune  facilité pratique.

   Dien envoie souvent  la Vierge Marie pour exprimer  ses demandes ou répandre ses grâces. Il l’a fait à Pontmain de manière explicite : «, Mais  priez mes enfants,  Dieu vous exaucera en peu de temps ».  A cette époque Dieu a exaucé la prière en arrêtant la guerre  franco prussienne. Ce lieu est  bien pourvu de facilités  d’hébergement et de réunion et … Notre-Dame de Pontmain,  c’est NOTRE-DAME DE L’ESPERANCE.

    Je  vous demande donc de réfléchir à cette dernière  proposition en intégrant  bien comme l’ a démontré  clairement  François-Xavier Pachot sur ce  blog même que l’aide divine promise par Marie en ce lieu ne se limite pas aux  conditions de temps et de lieu  caractérisant cette apparition . Dieu pourra aussi bien se laisser toucher si nous lui demandons de nous rendre le roi, aujourd’hui.

       Il est  bien entendu que cette démarche  ne sera pas griffée  « Charte de Fontevrault » mais qu’elle   sera une  démarche de nous tous, nous tous  que la Charte,  mouvement providentialiste comme on le sait, et les autres mouvements  portant la même demande  auront eu le  bonheur de  convaincre.

 Dés que possible, quelques un d’entre nous  se rendront en éléments précurseurs  à Pontmain, en Mayenne, aux  confins de l’Ile–et-Vilaine et de la Manche, à moins de 50 km du Mont-Saint-Michel pour étudier toutes les possibilité sur place tant au point de  vue  spirituel que pour les questions d’intendance.

  Si, et je me répête, l’idée  vous séduit, donnez  vos suggestions , vos remarques , etc   sur le  blog de la Charte de Fontevraut, si possible  d’ici janvier 2012, jour où les catholiques de  bonne volonté  commémoreront le 141 éme anniversaire  de l’apparition mariale à Pontmain (Mayenne)

Merci.

         Et vive le  Roi !

             Fait à Paris  le 17 septembre 2011   

                                                                             Pierre VALLINO

                                                        Gouverneur de la Charte de Fontevrault

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 13:27

  Eh oui encore un billet me direz-vous alors que je vous annonçais la fermeture du "Café Royal".

  Je ne reviendrais pas sur ma décision, mais à la demande de plusieurs d'entre-vous et particulièrement de notre ami Alain Texier, je pourrais revenir uniquement pour mettre en ligne des articles provenant de la "Flotte Providentialiste" et de l'actualité du "Roycoland".


Origine

http://leblogdejef.blogspot.com/

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 17:33

                                                  image2 

    Voilà déjà 9 mois, le temps d’une gestation, que le projet, à Pontmain, de la «Supplique à Dieu pour le retour du Roi » est lancé. Avant de pouvoir leréaliser dans les faits par des cérémonies officielles, solennelles, collectives et régulières

(pèlerinages), sur place, dans la basilique de Pontmain, le CRIL 17, tous les 17 du mois, lance un appel à la prière chez soi entre 18h00 et 21h00, aux heures de l’Apparition, pour que nous priions ensemble, et en même temps, la Très Sainte Vierge Marie pour le retour du Roi et la réussite de la mise en œuvre de cet acte de salut public.

...

Origine

Retrouvez l'article complet grâce au lien ci-dessous :

http://cril17.info/2011/10/17/appel-a-la-priere-pour-le-roi-de-france-a-notre-dame-de-pontmain-12/

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 21:48

   Il fallait bien que cela arrive un jour, et il est arrivé celui de se dire « au-revoir ».
   Il y a bien longtemps que j’y réfléchis, malgré votre intérêt, vos commentaires, vos visites.
  Bien des raisons me poussent à mettre » la clé sous la porte »  et à fermer le « Café Royal ». L’une d’elles et non des moindres, c’est que je ne crois plus beaucoup en notre combat. J’aimerais pourtant me tromper. Notre mouvement n’en finit pas de s’émietter et de se perdre dans les commémorations et veilles de cimetières.

  Notre diversité, qui peut être une richesse, devient néanmoins de plus en plus un handicap.

http://leblogdeliemarie.wordpress.com/2011/10/15/dernier-billet/

 

    Ainsi donc, le "Café royal" tire son rideau. Que son tenancier - avec qui je compte  bien d'ailleurs rester ami- ne m'en veuille pas  mais  cette décision me fait un peu penser à l'attitude de l'autruche  qui -dit-on- se met la tête dans le sable pour ne plus voir le danger.

   La flotte providentialiste

 http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/

http://leblogdeliemarie.wordpress.com

 http://cril17.org/

    perd ainsi le tiers de ses  capacités de diffusion et sans doute beaucoup plus  encore de ses capacités de conviction . Nous ne pouvons nous en satisfaire , surtout à une époque où les dangers  ne cessent  de  s'amonceler  sur la tête de la France catholique et royale.

  Nous  continuerons  donc- un peu moins  forts - le combat. Nous le  continuerons car ce  combat pour  Dieu et pour le roi ne cessera  qu'avec notre propre mort ... Ou/Et celle de la France. Nous invitons donc  tous les lecteurs du blog "Café  royal" et nous savons qu'ils sont nombreux à rejoindre les deux autres blogs de la flotte providentialiste.

      Donc , plus que jamais : Sursum Corda... ou plus exactement sursum corda!

 

    Voir pourtant la trés heureuse nouvelle ci-dessous en date du 19 octobre 2011:

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-alleluia-la-flotte-providentialiste-reprend-la-mer-graces-soient-rendues-au-muscadin-86831162.html



                             Alain TEXIER

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 08:15

Le mondialisme a déjà perdu

   En ces temps troublés et difficiles, le caractère affirmatif du titre en surprendra certains. D’autres y verront une provocation inutile et ne prendront peut-être pas la peine de lire cet article. C’est dommage pour eux, ils passeront à côté d’un enseignement essentiel : la France Fille Aînée de l’Eglise ne sera pas abandonnée par Dieu, à condition qu’elle reste fidèle aux promesses de son Baptême.

....

    Le but des royalistes français ou étrangers ne repose pas sur la volonté de sacraliser les différences et de les ériger en murs infranchissables, mais simplement de prendre en compte la réalité telle qu’elle est, sans vouloir la réduire en une chose unique dépourvue d’essence. A ce titre les mondialistes ont déjà perdu, car Dieu punit toujours celles et ceux qui le défient.  N’oublions pas que c’est le mois d’août, nous fêtons non seulement la Saint-Louis le 25, mais surtout la Fête du Royaume le 15. En nous plaçant sous la protection de Notre Dame, il est sûr que nous gagnerons contre nos ennemis !

Franck ABED

Ecrivain, essayiste

  www.franckabed.com

Origine de l'article permettant  de le lire  en entier

 

http://www.franckabed.com/archives/458

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 11:57

     C’était  il y a quelques jours lors d’une visite  guidée dans le vieil Albi ou vieil Alby comme ils disent, notre guide, à l’accent à couper au couteau, s’étant arrêtée devant une maison renaissance  tout en briques  attira notre attention.


   Vous êtes devant la riche maison d’un pastellier, le pastel, l’or bleu  de notre pays de  cocagne. Elle date  du début de la Renaissance. Tous les codes architecturaux   qui la  caractérisent  sont là, mais ils ne sont pas placés dans l’ordre où ils le devraient. Ne prenons qu’un exemple la superposition des trois Ordres  devrait  se faire  dans le  sens Dorique, Ionique et Corinthien, or ce n’est pas le  cas ici.

    Nous sommes, je  viens de  vous le dire, au début d’une nouvelle période de l’art de  construire, la Renaissance. Les  maîtres d’œuvre  disposent  du vocabulaire de  cette nouvelle  technique mais ils n’en pas encore acquis la grammaire, grammaire  qui leur  aurait permis de mettre à leur  place  tous les  nouveaux  codes. Faute de  quoi, bien sûr la lisibilité de leur discours architectural s’en est trouvée obscurcie.

  La jeune  femme  brune  s’était tue. Juste à temps pour permettre aux  cloches, si proches, de la Collégiale Saint-Salvy de prendre le relais. Effarouché , sans doute, par ces sons auxquels ils ne  s’attendaient peut-être pas à cette heure , un couple de colombes qui venait  d’arriver  en ville venait de s’envoler.

    Le suivant  du regard, je me mis à regarder le ciel . Comment n’y avais-je pas pensé plus tôt ? Nous  aussi, royalistes, nous avons le  vocabulaire :

- Vive le roi Louis XX !  Vive le Dauphin Louis !

- Vive  le roi Henri VII ! Vive le Dauphin François, Vive le prince  Jean, régent  du Royaume.

Vive le roi Hugues II !

     Nous avons donc  le  vocabulaire ,  mais nous n’avons pas tous la grammaire. Les exemples ne manquent pas.

- Nous avons  tous des arguments pour  critiquer la forme républicaine du gouvernement. Or, majoritairement, ce n’est pas la république  qui fait l’objet de nos critiques mais bien plutôt le prince  que nous ne servons pas or le  véritable objet  de nos  critiques  doit être  la république.

- Nous avons tous des arguments  pour promouvoir  la restauration de la Monarchie, mais malheureusement  nous ne les présentons qu’assortis de la mention obligatoire  du prince  sur  lequel nous  comptons pour les réaliser. De la  sorte, les  personnes  à qui ce nom de prince ne dit  rien ou, pire, ne dit  rien de  bon, ne nous écoutent pas longtemps  . Or le véritable  sujet  de nos propositions devrait être le monarque réformateur  et non  les réformes  qui ne  pourront  valablement être  conduites que par le prince L. ou H.

-  Nous  qualifions volontiers la tradition dont nous sommes les  champions à l’aide d’adjectifs  variés  : monarque  légitime, dynastie  nationale, héritier  survivant, mais ce faisant, en qualifiant le roi à venir mettons nous l’accent  sur l’essentiel ?  Ce que nous devons proposer  aux Français  c’est le Roi, rien que le roi mais tout le roi et  quand nous disons  roi , nous le verrons in fine,nous pensons  " Système royal"

 Le petit  groupe suivant la  visite  guidée au cœur  du  vieil Alby  avait maintenant  atteint le  cloître Saint-Salvy, enfin les restes mutilés que la révolution dite  française  nous en a laissés et  cela  nous donnait  une image, ma foi assez  exacte, de l’état de notre pays après les dévastations de 1789 et les  dégâts  subséquents amassés  par les cinq républiques qui suivirent.

- Les  4/5 de  la  construction monastique avaient  disparu. Comprenons  bien que  la France est  ruinée  et  que nous n’avons plus de roi et  qu’infime est le nombre  de ceux  qui veulent son retour. Alors ne faisons pas  comme  si la question de savoir  qui montrera  sur le trône est primordiale. Nous avons en pratique  plus  à restaurer la monarchie  qu’à restaurer le roi.

- Il faut d’abord mettre la France  hors d’eau car nombreuses sont les inondations  qui la menacent. Nous n’en sommes pas  à choisir les  sculpteurs  qui referont à l’identique, ou non d’ailleurs, les  piliers disparus  qui soutenaient la  toiture.

- Si nous démolissons jour après  jour   ce que les autres  royalistes construisent  ou si nous n’arrivons pas à nous mettre d’accord  sur le tracé  général du cloître, je veux dire de la monarchie à venir, alors  vains seront nos efforts.

    Le  soleil était  déjà haut dans le ciel, promesse d’une vraiment  belle journée. Des  belles journées, la France   en vivrait peut –être encore d’autres   sous la  conduite  du roi à venir. Mais pour  que le roi vienne,

encore fallait-il que les Français le demandent, ce roi.

    Dans ce dessein, Nicolas Boileau (1636-1711)  pourrait n’être pas un mauvais guide.

     Ecoutons le :

Ce qui se conçoit  bien  s'énonce  clairement 

Et les mots pour le dire arrivent   aisément.

Essayons :

- Nous ne  vivons plus en Monarchie

-Toute tentative pour  placer  un roi qui ne serait  pas espéré, attendu, demandé par les Français serait voué à l’échec.

- Nous devons  donc, avant tout, et sans proposer  du même  coup un monarque, royaliser la France.


    Et  ceci bien conçu, comment le dire clairement ?

Nous  verrons celà  dans un autre billet …  qui ne saurait tarder.

                                           Alain TEXIER
Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 14:33

     L’on connaît  la lettre du  17 juin 1689 de Marguerite-Marie Alacoque à la Mère de Saumaise, son ancienne supérieure du monastère de Dijon.

   http://www.fatima.be/fr/fatima/vision/roi.php

 

        « ... Il me semble que Notre-Seigneur désire entrer avec pompe et magnificence dans la maison des princes et des rois, pour y être honoré autant qu'il y a été outragé, méprisé et humilié en sa Passion, et qu'Il reçoive autant de plaisir de voir les grands de la terre abaissés et humiliés devant Lui, comme Il a senti d'amertume de se voir anéanti à leurs pieds.

 

      Et voici les paroles que j'entendis sur ce sujet :

 

    "Fais savoir au Fils aîné de mon Sacré-Cœur, (parlant du Roi de France) que, comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de ma sainte Enfance, de même il obtiendra sa naissance de gloire éternelle par la consécration à mon Cœur adorable, qui veut triompher du sien, et, par son entremise, de celui des grands de la terre. Il veut régner dans son palais, être peint dans ses étendards et gravé dans ses armes, pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis et de tous ceux de la sainte Eglise. Mon Père veut se servir du roi pour l'exécution de Son dessein, qui est la consécration d'un édifice public où serait placé le tableau de mon Cœur pour y recevoir les hommes de toute la France." » 

 


     Un certain nombre  de mouvements et d’institutions  ont  déjà intégré le Sacré-Cœur  dans  leurs  enblêmes  et  vous  en retrouverez des exemples dans le paragraphe VI intitulé : L’ARMORIAL FONTEVRISTE DU SACRE-CŒUR DE JESUS de la page  à laquelle  conduit le lien ci-dessous :

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/pages/752_DE_LA_GAZETTE_DE_LA_CHARTE_Annales_de_textes_providentialistes-1057166.html

     Le moment est maintenant  venu pour la Charte de Fontevrault de rejoindre cette pieuse cohorte en mettant librement à la disposition de tous, conformément  à la divine demande, les nouvelles armoiries  du royaume de France et de Navarre en voie de restauration

______

Art P2. De la Charte  Constitutionnelle du royaume de France et de Navarre

   La bannière de la Monarchie française restaurée  porte «  d’azur à trois fleurs de lys d’or à la mandorle d'argent mise en abyme  chargée du Coeur Sacré de Jésus Uni  au Coeur Immaculé et Douloureux de Marie" 

 http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/pages/752_DE_LA_GAZETTE_DE_LA_CHARTE_Annales_de_textes_providentialistes-1057166.html

 

banniere-drapeau 

          BANNIERE DE LA MONARCHIE FRANCAISE RESTAUREE: "Aux deux coeurs sacrés unis"

 

      Nous  devons  ce dessin à la gentillesse et au talent de :

Gerard de Villèle

Petit-Prix 37240 LA CHAPELLE-BLANCHE-SAINT-MARTIN
Tél. 02-47-59-68-76

Mél : gerard@villele.com

   Nous lui avons dit oralement notre reconnaissance, qu’il veuille  bien aussi la trouver ici par écrit.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 19:26

Le problême  est  ancien et  variées  sont les solutions adoptées.

 

    Nous  connaissons  des  amis  qui vont jusqu’à interdire l’accés  de leur réunion à la presse au motif, pas faux, que  ce  qui s’y dit  sera  systématiquement  déformé  par leurs soins.

    Nous  connaissons d’autre organismes qui refusent  toute médiatisation de leurs actions hors le cercle étroit  de leurs adhérents  au motif  que  cela nuira à l’organisation  de leurs  futures rencontres  ici ou là… ce qui est  bien possible  puisque nous sommes en  république  et  que nous savons  fort bien qu’ « il n ‘y a pas de liberté pour les ennemis de la liberté "… ennemis de la liberté à  la sauce républicaine, s’entend » (Saint- Just).

 

    La sagesse populaire témoigne d’ailleurs majoritairement  que s’il est  bon de parler, il est meilleur encore de se taire

La parole  est d'argent,  mais le silence est d'or."

Les murs ont des oreilles.

Chaque atome de silence est la chance d'un fruit mûr. (Paul Valéry)

Les misères  de la  vie enseignent  l'art du silence. [Sénèque.]

 

    La sagesse  populaire certes, mais les exigences de la vie militante ? Les contre-révolutionnaires (mot à prendre au sens large) partagent avec les tradis (entre autres) un cens certain de la bunkerisation qui les conduit nolens volens à vivre en reclus.

   Or  si nous sommes royalistes , c’est  bien moins pour nous  que pour les autres et , au délà, pour la France. Si nous ne  convions à nos réuinions que  ceux qui pensent  comme nous , nous sommes  comme le sel affadi, vous savez  celui qui , une  fois jeté dehors,est  foulé au pied (Mt 5, 13-15).

     Il se peut  bien sûr  que   ce parti pris de médiatisation nous fasse  courir quelque  risque , mais  ce faisant nous nous rapprocherons des chouans , nos modèles.

  Le 19 octobre 1793 Merlin de Thionville écrivit au Comité de Salut Public:

   « Les Brigands n’ont pas le temps d’écrire ou de faire des journaux. Cela s’oubliera comme tant d’autres choses »

http://www.royet.org/nea1789-1794/notes/acteurs/bonchamps.htm

 

  Les  « brigands » n’ont , en  effet pas écrit de journaux , raison de plus pour ramasser la "plume" trop  tôt  tombée de leurs mains.

 

                                   Alain TEXIER 

            Président  fondateur de la Charte de Fontevrault

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans L'ETENDARD BLANC
commenter cet article