Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 15:51

  "Le 18 mars, reprenons La Bastille !". C'est le mot d'ordre lancé par le Front de gauche de Jean-Luc Mélanchon  qui organise, dimanche 18 mars dès 14H00, une grande marche pour la 6e République de la Nation à La Bastille, place symbole de la Révolution française.

Origine.

http://www.francetv.fr/2012/melenchon-veut-reprendre-la-bastille-110677

 

 

220px-Jacques de Flesselles-1

  Gravure de 1789 dépeignant des soldats ou des miliciens portant les têtes de Jacques de Flesselles (Prévôt de Paris =Préfêt de police) et du marquis de Launay (Gouverneur de la Bastille= Directeur de la prison) sur des piques.

Origine

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard-René_Jordan_de_Launay

 

            Prise de la Bastille le 14 juillet 1789 : chronique                      d'un mensonge vivace

 
(D’après « La journée du 14 juillet 1789. Fragments des
Mémoires inédits de L.-G. Pitra, électeur de Paris en 1789 », paru en 1892
« Revue rétrospective », paru en 1834
et « Mémoires d’outre-tombe » (tome I), paru en 1848)
Publié le jeudi 14 juillet 2011, par LA RÉDACTION
               
  Présentée dans les manuels scolaires comme une conquête de haute lutte, la prise de la Bastille se résume à la reddition d’une prison à laquelle la légende prête d’abriter des victimes de l’arbitraire royal, mais au sein de laquelle sont en réalité détenus 7 prisonniers – 4 faussaires, 1 libertin et 2 fous –, défendue par 32 Suisses et 82 Invalides, et dont le gouverneur refusa de tirer cependant que les émeutiers brandirent bientôt sa tête au bout d’une pique.                                                                                                         Quelques semaines après un fait d’armes que les Révolutionnaires eurent beau jeu d’ériger en symbole, l’un des rares témoins de l’ensemble du siège livre un témoignage rétablissant une vérité pourtant encore ignorée par nombre de nos concitoyens...

Origine

http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article3656

 

                                     Voir aussi :

http://richemont.hautetfort.com/archive/2011/07/13/les-dessous-de-la-bastille.html

http://horizons-d-aton.over-blog.fr/article-33801115.html

http://www.histoire-fr.com/mensonges_histoire_14_juillet.htm

http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article3658


                                                                     ----

 

  M. Mélanchon ne nous en voudra  sans doute pas d'avantage si nous le reprenons sur un autre élément de son disours relevé sur un de ses tracts :

   On y lit : "En 1789, pour abolir les privilèges, une Assemblée  constituante  à mis fin à l'Ancien Régime.

   Avec le  peuple , une démocratie réelle est possible "

NDLRB.

* les privilèges n'ont pas été abolis en 1789,  on a simplement  changé de privilégiés.

* la meilleure preuve c'est qu'en 2012, M. Mélanchon se propose de reprendre l'abolition des privilèges à zéro.

* en revanche, les pauvres, les faibles et les malheureux ont bien perdu dans l'événement leur principal protecteur : le roi de France.

  Qui soutiendra  qu'ils y aient gagné quoique ce soit ...

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 12:21

 

Lettre d'information — n° 41 — Communiqué de presse

Coordination Défense de Versailles du 14 mars 2012 ( extraits)

-----

LA COORDINATION DÉFENSE DE VERSAILLES                                           CONDAMNE LE NÉGATIONNISME du film de Jacquot utilisant la beauté des lieux, des costumes et des femmes, pour salir la reine Marie-Antoinette et faire de la billetterie en jouant du ressort du scandale convenu, dans le sillage des expositions dégradante à la Koons, initiées par Aillagon et lorsqu’il était encore en poste.

►  DÉNONCE L’OPA CALOMNIEUSE SUR MARIE-ANTOINETTE voulant faire, de la plus populaire des reines, l’étendard des « vices » et des « débauches » jadis condamnés et aujourd’hui encensés.

►  APPELLE À LA MOBILISATION GÉNÉRALE DES FEMMES contre l’atteinte à leur image, par une marchandisation sans limite de la femme-objet-publicitaire

►  INVITE TOUS LES DÉFENSEURS DU PATRIMOINE à venir porter la contradiction pacifique à l’ avant–première, du film « les Adieux à la Reine » Dimanche 18 Mars à 17 heures au cinéma Cyrano, 7 rue Rameau  à Versailles en présence du réalisateur et de Virginie Ledoyen.

Contacts : Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

Contact presse : courrierposte@orange.fr  et  tél : 06 01 76 20 79

Site : http://coordination-defense-de-versailles.info/

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 20:44

QUE FAUT IL RETENIR DE L'ÉMISSION DU 7 MARS 2012 SUR FRANCE 3 ?
UNE MASCARADE ORGANISÉE POUR TERNIR UN PEU PLUS LA MÉMOIRE DE ROBESPIERRE

  Si FRANCE  3 voulait refaire le procés de ROBESPIERRE 218 ans après son exécution , il fallait au moins que ce procès soit équitable (1),car enfin les invités (pour la majorité) de cette émission du 07/03/2012 n'étaient pas des historiens (2), tout au plus quelques habitués des studios assénant leurs vérités sans apporter de preuves !   

    Nous demandons ce que vient faire ROBESPIERRE dans cette émission , car l'insurection armée à débuté immédiatement aprés la mort de Louis XVI le 10 Mars 1793 , alors que Robespierre est entré au CDSP le 27 juillet 1793 et fut exécuté le 28 juillet 1794 ! (3)   
   Un débat digne de ce nom exigeait la parité entre les historiens PRO et ANTI débattant en fournissant des preuves !

   Heureusement que notre ami Jean Clément MARTIN (spécialiste de la Vendée) oeuvra fort habilement afin de rétablir la vérité toute simple :
"une rebellion armée de toute une région appuyée par l'Angleterre ,contre "les corps constitués" obligeant la Jeune République à se défendre ".

   La rebellion armée des Vendéens (4) (organisée militairement et prenant le nom d'Armée Royale) soutenue par l'Angleterre généra une riposte de la République ,cette guerre fut longue et impitoyable elle connut troisphases
- 1793 à 1794
- 1795 à 1796
- 1799 à 1800

  La guerre déclarée par les rebelles (5) à la République prendra fin avec l'arrivée au pouvoir de Napoléon Bonaparte et la signature de traités de paix à partir du 04 février 1800.

Cette défaite militaire totale ne peut en aucun cas être rebaptisée " Génocide "(6) .   

Que vient faire d'autre part ROBESPIERRE dans cette guerre de Vendée (7) ?

  Les amis de Robespierre réagiront comme il se doit par courrier auprés de FRANCE 3 dans les jours qui viennent .

Alain COUSIN

  http://www.amis-robespierre.org/robespierre/index-actualites.html#fr3-robespierre-bilan

 

NOTES DE LA CHARTE DE FONTEVRAULT

-----

(1)- Parce que le roi Louis XVI a eut droit, lui, à un procés équitable?

(2)- Ne pourraient  donc être qualifiés "historiens " que les personnes favorables à la révolution en général et à Robespierre en particulier ... Interessant tout cela.

(3) -Ce que vient faire Robespierre... mais mon Dieu c'est assez  simple , Robespierre était au pouvoir suprême  pendant la virée de galerne, au moment du massacres des Lucs et lors des dévastations sanglantes  commises par les colonnes infernales.

(4)-Et pourquoi cette rebellion sinon l'asasssinat du roi, la  persécution religieuse et la levée en masse pour défendre les idéaux (?) de la république toutes mesures niant les droits del'homme et mises en oeuvre par Robespierre.

(5)- La Convention parlait  de "brigands" et non de "rebelles " . Il ya là plus qu'une nuance. Pourquoi "les amis de Robespierre" mentent t-ils sur ce point comme sur un certain nombre d'autres?

(6)-La belle affaire que les massacres commis en Vendée soient ou non qualifiées de génocides, ils n'en resteront pas moins des massacres et c'est en celà que réside la tâche originelle  qui macule la mémoire de Robespierre et  d'ailleurs aussi  celle d'un certain nombre d'autres républicains.

(7)- Savoir ce que Robespierre venait faire dans cette galère a déja  été  exposé supra  dans la note (3).

                                                                                       A.T.

 

                        « ROBESPIERRE, BOURREAU DE LA VENDEE ? »
 Pour revoir l'émission de France 3  mais probablement  pas au delà  du mardi 13 mars 2012 

http://www.pluzz.fr/l-ombre-d-un-doute-2012-03-07-23h05.html

 

  Et aprés cette date et, probablement sans limitation de durée , les deux vidéos auxquelles donne accés le lien ci-dessous 

NDLRB. Patientez parfois une quinzaine de secondes avant le début des images.

http://www.af-provence.com/article-qsdfdg-101263838.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 09:19

Madame du Barry (1743-1793) : Réhabilitation d’une femme injustement calomniée ?
(D’après « Le Petit Parisien », paru en 1908)

....

Voici encore qui relève Mme du Barry, dont la vie, naguère, avait été si brillante et si fêtée, et à qui le malheur avait fait une autre âme. Après une longue lutte contre les dénonciations, elle avait fini par succomber. Elle avait été arrêtée elle était la Conciergerie, attendant son jugement.                                                  Un Irlandais, un aventurier fécond en ressources, parvint à s’introduire dans sa prison et à lui communiquer un plan d’évasion qu’il avait formé en sa faveur. Ce projet était hardi, mais non irréalisable.

Pouvez-vous sauver deux personnes ? demanda Mme du Barry.
– Non, une seule, répondit l’Irlandais.
Eh bien, ce n’est pas à moi qu’il faut songer.

Et elle donna tout ce qu’elle possédait pour que l’homme entreprît de délivrer Mme de Mortemart, la fille de ce Brissac qu’elle avait tant aimé et auquel elle restait fidèle par delà la tombe. Cette abnégation n’est pas, on en conviendra, d’une âme vulgaire. L’Irlandais lui obéit et put, en effet, arracher Mme de Mortemart à l’échafaud. Il réussit à la faire passer en Angleterre. Ce fut donc par un acte de dévouement que Mme du Barry termina son existence. A lui seul, ne rachèterait-il pas bien des fautes

....

 

Origine

http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article5639

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 17:12

Vous aviez été prévenus.

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-franck-ferrand-l-ombre-d-un-doute-et-reynald-secher-du-genocide-au-memoricide-100618775.html

 

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-rappel-mercredi-7-mars-2012-france-3-a-23-h-franck-ferrand-l-ombre-d-un-doute-robespierre-b-101025821.html

 

* * *

 

   Enfin, depuis le temps que l’on attendait cette émission sur la Vendée, la Vendée martyrisée, la Vendée suppliciée  mais la Vendée immortalisée.


    Nous garderons longtemps le souvenir pitoyable de Jean-Martin Clément s’évertuant , mais en vain, à tenter de démontrer que les massacres généralisées de Vendée ce n’était pas si grave puisque la Convention n’avait jamais entendu faire disparaître des «  Vendéens «  en tant que tels mais seulement des "brigands"… Ouf, je respire.

   Honnêtement il y a des moments où je me demande si ces « historiens » n’auraient pas plutôt leur place dans « Jurassic Park »… et je ne parle pas du Puy du Fou.

   Ayant regardé l’émission en compagnie de personnes ne partageant pas toutes mes options, je peux vous assurer  qu’en entendant ces discours pitoyables, elles ont pouffé.

   Pour le reste notre gratitude va vers Reynald Secher , Dominique Lambert (…de la Douasnerie), Noël Stassinet et Stéphane Courtois. Puissent leurs efforts  être enfin couronnés de succés.

 * * *

  Décidemment:  

- dans l’histoire des guerres de Vendée  montrant la face hideuse- et jusque là cachée avec soin de la république,  il y aura un avant et un après « ROBESPIERRE, BOURREAU DE LA VENDEE ? »

 Pour revoir l'émission jusqu'au mardi 13 mars 2011

http://www.pluzz.fr/l-ombre-d-un-doute-2012-03-07-23h05.html

- comme en matière de militantisme royaliste , où les  longues images de la Biennale Blanche 2011 ne sont anonymes que pour ceux qui le veulent  bien, il y a eu un avant et un après « CHACUN CHERCHE SON ROI » 

http://13h15-le-samedi.france2.fr/?page=accueil&rubrique=reportages&video=manuel_13h15_reportage_1_20120204_220_04022012144506_F2

 

   Et, en bonus, ce qu'en pense la charte de Fontevrault 

  http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-des-royalistes-sur-france-2-samedi-4-fevrier-2012-a-13h15-chacun-cherche-son-roi-une-piece-c-99388678.html

 

             Rendons grâce à Dieu.

 

                                                                       Alain TEXIER

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 13:59

Franck FERRAND" L'ombre d'un doute" et Reynald SECHER : "Du génocide au mémoricide"

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-franck-ferrand-l-ombre-d-un-doute-et-reynald-secher-du-genocide-au-memoricide-100618775.html

 

                                                            Voir aussi :

ROBESPIERRE, BOURREAU DE LA VENDEE ce soir sur F3 à 22 heures

http://www.allianceroyalenievre.com/article-robespierre-bourreau-de-la-vendee-ce-soir-sur-f3-a-22-heures-101015607.html

 

SERAIT-CE LA RUPTURE EPISPEMOLOGIQUE QUI SERA FATALE A LA REPUBLIQUE ? 
CE SOIR SUR France3 : un documentaire sur le génocide vendéen !

http://cril17.org/2012/03/07/et-si-le-lien-entre-la-guerre-de-vendee-et-l’enigme-louis-xvii-etait-celui-du-memoricide-3/

 

  MERCREDI SOIR SUR FRANCE 3 : UN DOCUMENTAIRE SUR LE GENOCIDE VENDEEN ! 

http://cril17.org/2012/03/07/et-si-le-lien-entre-la-guerre-de-vendee-et-l’enigme-louis-xvii-etait-celui-du-memoricide-3/

 

 

------------

 

http://fr.altermedia.info/general/a-ne-pas-manquer-ce-soir-sur-france3-un-documentaire-sur-le-genocide-vendeen_40119.htm


Inouï, exceptionnel, étonnant
   Ce mercredi soir à 23 heures, une chaîne de télévision publique ose, pour la première fois, évoquer avec clarté et documents à l'appui « l'extermination organisée » des Vendéens par la Révolution française. Les mots sont nets : Franck Ferrand, qui présente et conduit l'émission, parle d'emblée du « tabou » qui pèse sur le souvenir de la Vendée. Les images sont irréfutables : une riche série d'llustrations s'ouvre par un reportage sur la découverte des charniers du Mans en mars 2009, montrant l'horreur de l'acharnement exterminateur qui s'y est abattu sur des hommes, des femmes, des vieillards, des  enfants. « L'armée catholique et royale » était déjà défaite. Ce sont des hommes à terre qui ont reçu jusqu'à 9 ou 10 coups de sabres, des civils sans défense, affaiblis par la Virée de Galerne, qui ont été massacrés méthodiquement.

   Reynald Secher, dans son tout récent ouvrage Vendée, du génocide au mémoricide, a montré que ce carnage, et bien d'autres opérations systématiques d'anéantissement de la Vendée, ont été décidés, organisés, surveillés, par le Comité de Salut Public. Robespierre, mais aussi Barère, Billaut-Varenne, Carnot (qui repose au Panthéon)ont multiplié les ordres et suivi leur exécution, comme en attestent des lettres découvertes par l'historien aux Archives nationales, lettres jamais exploitées auparavant, lettres et « petits bouts de papier » qui accusent ceux qui les ont signés.

  De cela, il est nettement question dans « L'ombre d'un doute : Robespierre, bourreau de la Vendée », et Reynald Secher y a la parole. On y dit même la persécution qu'il a subie, son exclusion de l'Université pour avoir ouvert le dossier du génocide, il y a vingt ans.

   La lecture à l'écran de quelques-uns de ces documents explosifs, très peu, mais assez pour que la vérité éclate rend possible un renversement total du discours officiel sur la Vendée. Ceux qui réfléchissent devront se poser des questions. Bavure, crime de guerre, excès de zèle de généraux sanguinaires agissant de leur propre chef contre des bandes armées qui, après tout, menaçaient la République : c'est ainsi que l'histoire officielle présente , quand elle le fait , le martyre de la Vendée. En évoquant son histoire autrement dans une émission de télévision sur une chaîne publique de grande écoute (même si l'horaire ne l'est pas), cette histoire niée, occultée, officiellement confinée au réseau confidentiel d'hurluberlus intouchables, Franck Ferrand, qui avait déjà reçu Reynald Secher lors d'une remarquable émission sur Europe 1, a rendu le sujet accessible au grand public.

   Et défilent les images, l'horreur des noyades de Carrier, le massacre des Lucs-sur-Boulogne, la folie destructrice très contrôlée des Colonnes infernales, les mensonges de la Révolution. Ainsi la grâce de Bonchamps, qui à la veille de mourir fit libérer 5 000 prisonniers bleus, fait que la Révolution occulta et travestit aussitôt, tout à sa volonté déjà d'en finir avec la « race impure » qui empêchait l'émergence de « l'homme  nouveau ».

   Le film réalisé par Richard Vargas témoigne d'un sérieux inusité. On a filmé sur place, on a donné la parole à Dominique Lambert de la Douasnerie, président de l'association «Vendée-Militaire», à Noël Stassinet, du «Souvenir Chouan».

  Le documentaire de France 3 marquera une date : celle où un coin s'enfonce dans le discours obligatoire sur la Révolution française. Un coin seulement : il y a de nombreuses erreurs, des présentations trompeuses (l'affaire du Mans présentée comme une « bataille » qui n'eut jamais lieu, ce fut au contraire l'anéantissement d'un groupe en déroute), des oublis volontaires, et la parole est longuement donnée à un admirateur de Robespierre, l'universitaire Jean-Martin Clément, qui rêve d'un musée à Arras à la gloire de l'exterminateur

  Mais il y a aussi Stéphane Courtois qui ne mâche pas ses mots et fait le parallèle avec l'horreur nazie et le génocide de Pol Pot : il constate l'existence d'un « crime contre l'humanité » qu'on ne peut qualifier que de génocide

  En faisant sortir le débat de la marge où l'histoire officielle le maintenait, on devine à travers de nombreux commentaires et surtout lors du débat final, monument à la pensée unique, une sorte de nervosité. Les documents existent, leurs fac-similés sont à la disposition du public, de moins en moins confidentiel, dans le livre de Reynald Secher édité au Cerf ; l'urgence semble être maintenant de montrer que, quelque part, les Vendéens en guerre contre la destruction de leurs libertés et les atteintes à leur foi, l'avaient bien cherché. De reconnaître les massacres, mais de nier le génocide. De condamner les excès, mais pour mieux dire que la Révolution n'est pas un bloc. De déplorer les 170 000 morts, mais en insistant sur la menace extérieure qui pesait sur la France de 1793 assaillie de toutes parts : la Turquie ne tient pas un autre langage sur le génocide arménien.

  Tout cela s'achève sur une querelle sémantique surréaliste : on récuse le terme de génocide pour se demander si finalement, il ne vaudrait pas mieux s'en tenir au « populicide » pour mettre tout le monde d'accord. C'est tellement moins grave, n'est-ce pas ?

 Reynald Secher, Vendée, du génocide au mémoricide, éditions du Cerf.

  Le jeudi 8 mars à 20 h Reynald Secher donnera une conférence sur ses
découvertes récentes, à la Maison du Diocèse à Vannes (Morbihan), 33 rue  Mgr Tréhiou.

   Source: Présent

                                          La Hyre

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 14:45

   A regarder absolument...

Émission du 7 mars 2012 -FRANCE 3 - 23h00

Franck Ferrand "L'ombre d'un doute"

 

 

couvmemoricidemoins.jpg  Entre 1793 et 1796, la Vendée fut le théâtre d’affrontements d’une rare violence entre des paysans insurgés et le pouvoir révolutionnaire dirigé par Robespierre.

  170 000 Vendéens furent massacrés par les armées de la République, au point que certains historiens n’hésitent pas à employer aujourd’hui le terme de génocide !

  La population Vendéenne a-t-elle fait l’objet d’une élimination méthodique et programmée ?


  Que s’est-il réellement passé durant ces trois années de combat ?


Procurez-vous cet ouvrage grâce au lien suivant:

http://www.reynald-secher-editions.com/

 

Cordialement.


                                                       Reynald Secher

 

Et sur le même thême:

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2012/03/01/mercredi-7-mars-sur-fr3-robespierre-bourreau-de-la-vendee.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 18:57
Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 15:20

  Les Républicains, une fois entrés dans le village des Lucs , rassemblent la population devant l'église. Les villageois n'étaient guère en mesure de se défendre, la population présente comptant principalement des vieillards, des femmes, des enfants dont 110 avaient moins de 7 ans.

     La quasi-absence d'hommes adultes convainquit les Républicains que ces derniers avaient participé aux combats sous les ordres de Charette. Matincourt avait choisi de ne pas faire de quartier ; de plus, il souhaitait que l'opération se fasse en économisant le plus de cartouches possibles. Les soldats firent donc entrer la population dans l'église jusqu'à ce que, tout à coup, la cohue s'arrête, l'église s'avérant trop petite pour pouvoir contenir toute la population du village.                                                                                                             Les Républicains mirent leur baïonnette au canon, chargèrent et massacrèrent toutes les personnes restées à l'extérieur. Les portes de la chapelle furent ensuite fermées, emprisonnant les civils à l'intérieur. L'église fut ensuite incendiée et des tirs de canons provoquèrent son éboulement.
    564 personnes furent massacrées dont 110 enfants âgés de moins de 7 ans surnommés les "Saint innocents de la Vendée", en fants qui sont proposés pour la béatification

Origine.

  http://beaudricourt.hautetfort.com/archive/2012/02/11/massacre-des-innocents-aux-lucs-sur-boulogne.html

 

  L'on peut aussi complêter (?) son information en prenant connaissance de l'article auquel conduit le lien -ci dessous, article qui relativise l'atrocité de ce massacre :

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_des_Lucs-sur-Boulogne

 

   Sans oublier, et c'est beaucoup plus sérieux,  le commentaire écrit par : Irène Pincemaille past gouveneur de la Charte de Fontevrault (2006-2009) en date du 28.02.2012.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 16:37

   La Charte de Fontevrault a eut le plaisir le  mettre en ligne le Jeudi 9 février 2012 un article intitulé :

   LES ROYALISTES CRITIQUENT-ILS TROP LA PERIODE DE LA REVOLUTION FRANCAISE (dite) ?

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-les-royalistes-critiquent-ils-trop-la-periode-de-la-revolution-francaise-dite-98948581.html

 

 

   Cet article a été honoré d'un commentaire de  Catonéo de Royal Artillerie

  http://royalartillerie.blogspot.com/

commentaire que nous vous redonnons ci-dessous , à toutes fins utiles

 

  L'Original n'a pas complètement tort. Les cabinets du roi avaient des réformes fondamentales en chantier depuis longtemps, que la mort de Louis XV arrêta. Son successeur n'eut jamais la force d'imposer ses ministres à la Cour, qui poursuivaient le travail entamé ; il en mourra !

    La Constituante appliqua toutes les réformes ci-dessus évoquées (même la départementalisation est d'origine ancien régime) pour organiser le grand foutoir féodal. Sur la grille de lecture de la Wikipedia, ça donne à peu près ça :

 

    - Uniformité et centralisation par la création de 83 départements

    - Egalité devant la loi,

    - Suppression des parlements

    - Elections des juges

    - Confirmation de l’abolition de la torture

  - Réforme du système judiciaire en divisant ordre administratif et ordre judiciaire

    - Egalité devant l'impôt

    - Suppression des impôts indirects

    - Suppression des douanes intérieures, des péages

    - Suppression des corporations (décret d'Allarde)

    - Décisions favorisant le libéralisme économique

 

    Il est effectivement plus efficace de révéler point par point l'origine de la réflexion dans chaque cas et de critiquer techniquement ce qui s'avéra par la suite être un mauvais choix, plutôt que de rester bloquer sur les massacres de la Convention, pour une raison simple : la Constituante a porté fruit jusqu'à nos jours, la Convention est historiquement stoppée.

    Comme le royalisme ?

 

    Il est rarissime que je (Alain TEXIER) ne sois pas d'accord avec celui que je  considère comme un de mes maîtres en militantisme royaliste , mais là, c'est clair, net  et sans équivoque.


1- Le royalisme n'est pas stoppé. Voir en ce sens

  http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-des-royalistes-sur-france-2-samedi-4-fevrier-2012-a-13h15-chacun-cherche-son-roi-une-piece-c-99388678.html

 2- Nous ne devons pas cesser de  critiquer la révolution et sa fille dénaturée : la république .

   Nous ne le devons pas, nous ne le pouvons pas, nous ne le ferons pas par ce que l'école républicaine ce cesse d'instiller  dans l'esprit des enfants qui lui sont  confiés un socle de  contre-verités  concernant l'Ancien régime .

  Nous ne pouvons espérer  fissurer ce socle qu'en donnant l'ordre  à notre artillerie royale, si Catonéo me le permet,  de battre et de  contrebattre, au sens de l'art de l'artillerie précisément, l'histoire de la révolution telle que la république prétend l'enseigner aux enfants.

 

   Car si nous ne le faisons pas, la république continuera de diffuser par tous ses canaux  des contre-  vérités  comme celles  que nous  vous annonçons ci-dessous :

 

I.  LES AMANTS DE LA BASTILLE, telle est LA NOUVELLE COMEDIE MUSICALE qui ressasse des CONDAMNATIONS ECULEES de L’ANCIEN REGIME.

  La nouvelle  comédie Musicale signée Dove Attia appelé "1789, Les Amants de La Bastille"qui sera en représentation au Palais des Sports de paris  à partir de  septembre 2012 ne révolutionnera pas vraiment ce que les Français  pensent de l’Ancien régime, jugez en.

 

Marie-Antoinette:

Reine de France, arrogante et légère.

Ce sont les revers de l'Histoire qui nous dévoileront l'autre face d'un personnage pris de doutes et de nostalgie.

 

Lazare:

Jeune paysan, fils de fermier.

Il fait le serment sur le corps de son père assassiné par les soldats de le venger et de reconquérir leur terre. Il décide de monter à Paris, là où s'enflamment les idées nouvelles et où grandit la révolte contre le pouvoir absolu du Roi. Sur sa route : la belle et jeune Olympe qui bouleversera sa vie.

 

Nathalia :Solène:

La sœur de Lazare qu'elle suit à Paris.

Abandonnée par son frère, elle sombre et devient l'une des « filles légères du Palais royal. » Elle retrouvera sa dignité en prenant la tête de la révolte des femmes qu'elle mènera jusqu'au Roi, à Versailles.

 

+ le nom d’un des airs "ça ira mon amour »… C’est-t-’y pas mignon tout ça!

Origine

http://mozart-cbientotla-fin11.skyrock.com/3070517535-Les-amants-de-la-bastille.html

 

II. LES ADIEUX A LA  REINE. Marie-Antoinette était lesbienne, vous ne le saviez pas?

  Le réalisateur, à qui l'on doit L'École de la chair et Sade (NDLRB. Fichtre...), se penche dans son nouvel opus « les adieux à la reine , sortie le 21 mars 2012)sur les trois derniers jours de Marie-Antoinette à Versailles. «Je suis un amateur de fin de règne, a expliqué depuis Berlin Benoît Jacquot. Elles se ressemblent toutes depuis la nuit des temps: ceux qui ont le pouvoir s'y accrochent jusqu'au bout, d'où qu'ils viennent socialement.» Trois jours pendant lesquels il s'intéresse principalement à Sidonie (Léa Seydoux), seconde lectrice de la Reine (Diane Kruger) dont elle est amoureuse alors que Marie-Antoinette, elle, est totalement fascinée par la duchesse de Polignac (Virginie Ledoyen). Et le bon vieux triangle amoureux s'invite, voire se consomme, au Palais!

 

    «Il me paraît logique et pas du tout invraisemblable que Marie-Antoinette, mariée à un très brave homme s'intéressant plus à la chasse et la serrurerie qu'à son corps, ait trouvé des satisfactions érotiques avec des princesses dont elle s'entichait», a commenté le réalisateur dans les colonnes du Figaro. 9 février 2012 p.28

 

Origine

"Têtu" est le magazine gay et  lesbien. http://www.tetu.com/

http://www.tetu.com/actualites/people/grrrlz-buzz-diane-kruger-amoureuse-de-virginie-ledoyen-olivia-wilde--21029

 

    Voir aussi la trés explicite  bande annonce; éloignez  vos enfants avant tout "clic" prématuré,   qui présente la reine de France dans ses activités lebiennes.

  http://www.cinefil.com/film/les-adieux-a-la-reine/bande-annonce

 

                                                          Alain TEXIER

 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article