Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 15:09

18 février 1800 : Marie Pierre Louis de Frotté, chef emblématique de la chouannerie normande,  est fusillé.

          Au plus fort de ses succès, il avait réussi à entrainer une troupe de plus de dix mille hommes.

          Le Premier Consul avait fait presque une affaire personnelle de l'élimination du "Général des Royalistes de Normandie".

          Arrêté par traitrise à Alençon, alors qu'on lui avait délivré un sauf-conduit pour aller négocier, il sera condamné par une commission militaire, sans avocat ni témoin....

...
Article complet  grâce au lien ci-dessous:

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2008/12/26/ephemeride-du-18-fevrier.html

 

et aussi :

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_de_Frotté

http://souvenirchouandebretagne.over-blog.com/article-louis-de-frotte-46509556.html

http://histoire.annuairecommuniques.com/2009/08/louis-de-frotte-dernier-general-des.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 10:01

    L’abbé Grégoire est né à Vého (54450) le 4 décembre 1750 et  mort à Paris le 26 mai 1831. De 1763 à 1768 il poursuit ses études chez les Jésuites de Nancy qui le conduisent tout naturellement au Séminaire de Metz. Ordonné prêtre en 1776, il devient professeur au collège de Pont à Mousson et va chercher à améliorer la situation des pauvres grâce à l’instruction.

    Jusqu'à la fin de ses jours il oeuvra à la création d'une église constitutionnelle Gallicane. Toujours fidèle à sa ligne de conduite il réussit à faire admettre le principe de l’égalité civile pour les juifs en septembre 1791. La même année il est nommé évêque constitutionnel de Blois puis, il est élu à la Convention qu’il présidera toujours en tenu épiscopale. 

 

Origine

  http://missionnotredamedeliesse.over-blog.com/article-un-eveque-gallican-au-pantheon-partie-1-75580107.html

 


 

Et lisez aussi la suite:


  http://missionnotredamedeliesse.over-blog.com/article-un-eveque-gallican-au-pantheon-partie-2-75786405.html


  http://missionnotredamedeliesse.over-blog.com/article-un-eveque-gallican-au-pantheon-partie3-75787391.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 13:10

   L’ensemble des analyses qui suivent proviennent du Forum de discussion royaliste vexilla Regis (Auteur. A.)

http://www.vexilla-regis.com/

 

- Outre "les Lumières" qui ont joué un rôle certain,

- le "Libre examen" et les séquelles du protestantisme,

- la Révolution américaine et son effet de contagion, et l'action destructrice des républicains américains, notamment de Jefferson, qui ont remercié Louis XVI de son aide en le combattant ;

- l'état désastreux des finances du royaume, en particulier à cause de la guerre d'Indépendance des Etats-Unis,

- la longue période écoulée depuis les derniers États généraux, empêchant d'augmenter les "finances extraordinaires" faute de consentement desdits États

- le fait, pour le roi, d'avoir laissé croire que le royaume croulait sous les impôts, alors qu'ils étaient extrêmement faibles et dans l'absolu et dans

- la confusion volontaire entre le "Parlement" britannique, organe politique, et les Parlements français, organes purement juridiques et l'ambition des parlementaires français de faire la politique du royaume (et bien entendu, le rétablissement des Parlements par Louis XVI au début de son règne)

- les mauvaises conditions climatiques et les mauvaises récoltes, d'où les privations et même pour certains la famine,

- les idées pédagogiques de Fénelon ayant contaminé le dauphin, père de Louis XVI, puis celui-ci, d'où l'impuissance de celui-ci devant les Révolutionnaires,

- L'expulsion des jésuites.

 

NDLRB. Cedernier point étant relativement moins connu que les précédents , nous donnons (Auteur.T.) le complément d’analyse mis en ligne sur le même forum.

    En effet, les collèges alors tenus par cette congrégation se sont trouvés privés de bons professeurs et "équipés" de mauvais enseignants qui ont inculqué à toute une génération des "élites" — précisément celles qui ont fait la Révolution — des idées à la fois farfelues et dangereuses, que l'on retrouverait plus tard dans les discours hallucinants prononcés par les révolutionnaires, à côté desquels ceux de Hitler paraîtraient presque raisonnables.

    Par ricochet, les jésuites expulsés ayant été accueillis par le très "laïc" Frédéric II de Prusse, y ont bien formé toute une élite sociale jusque là très fruste, qui l'est tout de même restée moralement mais dont l'intelligence bien développée et le savoir ont fait une armée de professeurs d'université, au point qu'au milieu du XIXe siècle, la moitié des professeurs d'université en "Allemagne" étaient prussiens; et c'est là aussi, probablement une cause importante du succès des idées de Bismarck, puis du bellicisme de Guillaume II et surtout de son entourage, dont il est resté un substrat dans les années 1920, surtout dans les régions protestantes, les autres ayant mieux résisté.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 19:01

   "Mon enfant, la France est dans une situation précaire  qui n'est  connue que du roi  et de quelques esprits élevés; mais le roi  est une tête sans bras ; puis les grands esprits qui sont dans le secret du danger  n'ont aucune autorité  sur les hommes à employer  pour arriver à un résultat heureux. Ces hommes  vomis par  l'election populaire, ne veulent pas être des instruments

   Quelque remarquables qu'ils soient , ils continuent l'oeuvre de la destruction  sociale au lieu de nous aider  à raffermir l' édifice"... Sais-tu, mon enfant,  quels sont les  effets les plus destructifs  dela Révolution ?  Tu ne t'en douterai jamais. en coupant la tête  à Louis XVI , la Révolution a coupé  la tête à tous les  pères de famille; Il n'y a plus  de famille aujourd'hui, il n' ya plus que des individus. En voulant devenir une nation, les français  ont renoncé à être un empire . En proclamant l'égalité des droits à la succession paternelle , ils ont tué l'esprit de famille, ils ont créé le fisc ! Mais ils ont préparé la faiblesse des supériorités  et la force aveugle dela masse , l'extinction des arts, le rêgne de l'intérêt  personnel et frayé  les chemins à la Conquête

  Nous sommes  entre deux systèmes : ou constituer l'Etat  par la démocratie ou l'aristocratie , la  discussion ou l'obéissance, le catholicisme ou l'indifférence religieuse , voilà la question en peu de mots. J'appartiens au petit nombre de ceux  qui veulent résister  à ce qu'on nomme le peuple  dans son intérêt bien compris".

 

Origine

     Balzac. Mémoire de deux jeunes mariées. La  comédie humaine . Bibliothêque de la Pléïade  Tome 1 p. 242.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 15:30

   A l'attention de Monsieur le Ministre de la Culture


Monsieur le Ministre,

   Une association a été fondée en faveur de la création d’un musée Robespierre à Arras. Au vu des informations présentées sur son site internet, sa démarche politique vise à réécrire l’Histoire pour faire d’un des plus grands criminels qu’ait connu notre pays, un citoyen irréprochable.
* Pour plus de détails sur ce projet , voir :

  http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-a-arras-62000-il-est-souhaite-un-musee-robespierre-92129316.html

    Les arguments avancés sombrent dans le négationnisme. On peut lire ainsi que la Terreur, dont Robespierre était l’âme, n’aurait duré que trois mois (elle a duré en réalité onze mois) et qu’elle n’aura fait que 1400 morts, alors que les victimes se comptent par centaines de milliers et que l’Incorruptible a signé de sa main l’anéantissement de populations entières. Des travaux universitaires récents ont mis à jour quantité de documents attestant ces crimes.

   Toute personne attachée à l’histoire de notre pays ne peut supporter qu’elle soit à ce point maltraitée, niée jusqu’à l’absurde. C’est la raison pour laquelle nous demandons qu’aucun soutien public ne soit apporté à cette entreprise mensongère, afin que soit respectée la mémoire des innombrables victimes de cet homme et du système qu’il a mis en place en 1793-1794.

    Je vous remercie, Monsieur le Ministre, pour l’attention que vous porterez à cette pétition légitime.

                                                                Nicolas Delahaye

 

Origine. (Site de pétitions en ligne)

http://www.mesopinions.com/Contre-la-creation-d-un-musee-Robespierre-a-Arras-petition-petitions-4e0af744a3e865078f92837146600525.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 20:00


picture-6683.png
Reynald Secher, docteur ès lettres, écrivain, scénariste, est l'auteur du concept de mémoricide,

 

Et le génocide vendéen alors ?

 

La France aime donner des leçons au monde notamment dans le domaine des droits de l’homme, au titre qu’elle en serait à l’origine. Elle oublie de dire qu’en même temps, elle est aussi l’actrice du premier génocide idéologique en Vendée commis au nom de ces mêmes droits.

Dans ce cadre, il s’agissait de créer l’homme nouveau, ce qui passait obligatoirement par la disparition de l’homme ancien qui devait accepter d’être régénéré ou de disparaître. C’est à ce titre que la Révolution a éliminé la famille royale, une bonne partie du clergé, de la noblesse et, entre autres, des habitants de la Vendée militaire.

À l’heure actuelle, grâce à la découverte de documents originaux signés de la main même des auteurs de ces crimes, c’est-à-dire les membres du Comité de salut public et notamment Robespierre, Carnot, Barrère, etc. Nous avons reconstitué à la fois la pensée, les méthodes utilisées, les moyens déployés afin de mener à terme cette folie.

   Ce crime est  légal car conçu et mis en œuvre directement  par le pouvoir exécutif et voté par la chambre des députés( NDLRB. Lire " Convention").

Il se décompose en trois grandes étapes :

- du 1er août 1793 au 21 janvier 1794 avec l’utilisation de l’armée "masse" ;

-du 21 janvier au 13 mai 1794 avec le recours des colonnes infernales mobiles ; - du 13 mai à la chute de Robespierre avec de nouveau l’utilisation de l’armée "masse".

  Mais éliminer une population conséquente évaluée à 815 000 habitants n’est pas chose aisée surtout, comme le déplorent les politiques, celle-ci refuse de se laisser massacrer, et pire, se défend. Tout dans ce crime de masse a été essayé, y compris l’horreur absolue comme l’utilisation de gaz, de fours… On y retrouve l’indicible comme les tanneries de peaux humaines, la fonte des corps pour la graisse…

   Crime politique, crime honteux, crime inavouable, politiques comme historiens officiels, au nom de l’unité nationale, de l’idéologie et de la politique ont tout fait non seulement pour le masquer mais aussi pour inverser les causes et les conséquences faisant en sorte, qu’avec le temps, les bourreaux sont devenus les victimes et les victimes les bourreaux. C’est ce que j’appelle le mémoricide qui s’est accompagné chez les victimes d’un déni lié à la peur et à la honte, phénomène classique dans ce genre de situation.

  À l’heure actuelle, nous maîtrisons parfaitement la mécanique de ce double crime d’État avec d’un côté, le génocide et de l’autre le mémoricide.
  Pouvons-nous, en connaissance de cause, continuer à reproduire cette situation. Je ne le pense pas au moins pour cinq raisons :

Au nom de la vérité
Au nom de la justice
Au nom de l’honneur
Au nom de l’exemple
Au nom de l’avenir pour que les bourreaux sachent que plus jamais ce genre de crime restera impuni.
 

   Le Parlement français doit-il voter la reconnaissance de ce génocide ? Dans le cadre des lois mémorielles, il n’a pas le choix. Dans le cas contraire, comment pourrait-il expliquer que face au même crime, certains soient considérés positivement car commis par la France et d’autres négativement car commis par d’autres comme les Turcs.

  Le fera-t-il ? Je pense que oui avec le temps et sous la pression. Mais pour l’instant, l’urgence est peut-être ailleurs : il se doit d’abord d’abroger les lois d’extermination et d’anéantissement votées les 1er août et 1er octobre 1793. Comment peut-on imaginer, comment peut-on accepter que de telles lois restent dans notre arsenal législatif ? Là encore, nous sommes dans le domaine de l’impensable, de l’inimaginable, de l’indicible pour une démocratie moderne qui veut se donner en exemple au monde. Peut-on se le permettre ? Sûrement pas même si certains l’espèrent.

 

Origine

http://www.atlantico.fr/decryptage/genocide-vendee-1793-republicains-chouans-memoricide-reynald-secher-254210.html?google_editors_picks=true

 

Tract R Secher253

 

 

 


Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 11:34

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Aymeric_Chauprade

  Qu’il soit bien entendu (...) que le réalisme (la realpolitik) ne signifie pas l’absence de valeurs ou le piétinement de celle-ci. J’établis une distinction entre les « Droits de l’Homme », fabrication révolutionnaire, et la liberté, valeur antique. La liberté, depuis la Grèce, Rome et la chevalerie européenne, est au cœur de ce qu’est l’identité de l’Europe. Les « Droits de l’Homme », droits abstraits d’un homme abstrait, n’ont, quant à eux, rien à voir avec la liberté, et bien au contraire ! C’est au nom des « Droits de l’Homme » que depuis deux siècles, une seule et même politique de Terreur est menée : celle qui terrorise les peuples et les prend pour cible davantage que leurs armées, autant dans la France de 1793, que dans le vieux Sud américain, l’Irak baasiste, la Serbie, la Libye, sans oublier Dresde et Cologne, Hiroshima et Nagasaki. Demain peut-être en Syrie et en Iran.

    La realpolitik c’est d’abord le rejet de cette politique des « Droits de l’Homme » qui au prétexte de libérer les peuples d’eux-mêmes, n’a cessé de les assassiner et de les livrer à des forces étrangères. La realpolitik c’est ensuite la première protection de l’idée de liberté, valeur essentielle de la civilisation européenne, qui, associée à l’exercice de la raison, est sans conteste le premier facteur du succès historique de l’Occident.

      Les « Droits de l’Homme » sont en train de détruire ce que la liberté et la raison ont construit durant des siècles en Occident. Ils détruisent la puissance des Européens, annihilent leur capacité à établir le diagnostic lucide de leur véritable situation (soumission au mondialisme américain et invasion migratoire), et attisent le ressentiment des vieux peuples qui reviennent dans l’Histoire (Russes, Chinois, Indiens, Iraniens, Turcs…).... 

  Origine

http://www.realpolitik.tv/2011/12/joyeux-noel-par-aymeric-chauprade/ http://www.realpolitik.tv/2011/12/joyeux-noel-par-aymeric-chauprade/

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 09:38

 
(D’après « Bulletin de la Société d’anthropologie de Paris », paru en 1903)
Publié le JEUDI 5 JANVIER 2012, par LA RÉDACTION          
 
   Ayant sa partie centrale évidée et possédant une agrafe spéciale appelée ardillon, destinée à le fixer au vêtement, le Cœur vendéen est un bijou d’ordinaire en métal et en argent, jadis très simple, qui subit de nombreuses transformations que Marcel Baudouin, éminent archéologue et ethnographe, membre de la Société d’anthropologie de Paris, se propose au début du XXe siècle de recenser, grâce à quelques modèles provenant de diverses collections locales, et qu’ il expose en 1903.

 

......

Coeur-Lys

Coeur  à flamme et à fleur de lys

Formes anciennes

Cœur à couronne.

Cœur à flamme et à fleur de lys

    Il faut rapprocher de ce vieux cour à couronne (1°) un autre modèle ancien, qui se portait, dit-on, aussi, avant la Révolution, caractérisé par la présence de deux flammes latérales à la base, avec, entre les deux, une fleur de lys. En réalité, si l’on suppose la fleur de lys ajoutée après coup, aux approches de 1789 (hypothèse qui nous paraît fort plausible), il y aurait eu au début un cœur évidé, c’est-à-dire vendéen, à flammes. Et cette forme particulière, qui a sans doute existé, mais dont nous ne connaissons pas d’exemple, serait peut-être plus ancienne que la forme à couronne.

Cœur à couronne et à croix.

   a) Type La Rochejaquelein.

   b) Vrai cœur vendéen typique

Anneau circulaire

Formes actuelles (début du XXe siècle)

Cœur double simple

Cœur double à ornement unique

   a) Fleur de Lys

   b) Étoile.

Cœurs doubles à ornementation complexe

Cœur en étoffe (Guerres de Vendée)


Origine.

http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article5577

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 15:26

  "Mon pére laissait d'ailleurs les grands appartements  dans l'état où les avait mis la Révolution. Je me suis levée alors, Philippe m'a ouvert la porte  du petit salon qui donne sur l'appartement de  reception , et je l'ai retrouvé dans le délabrement que je connaissais:les dessus dep orte qui contenaient  des tableaux précieux  montrent leurs trumeaux vides, les marbres sont cassés, les glaces ont été enlevées".

 

Lettre d'Armande-Louise-Marie de Chaulieu (1823) ... donc  trente-et un ans aprés le saccage  qui a causé tant de ruines, saccage dont on peut estimer  qu'il a pu prendre place  en 1792

 

Balzac

Mémoires de deux jeunes mariées

La comédie humaine; Tome I p. 199

Bibliothêque de La Pléïade.NRF; Gallimard . 1976

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 18:51

   Le vote historique de l'Assemblée Nationale du 22 décembre dernier sur la
pénalisation du négationnisme des génocides relance notre combat pour la
reconnaissance du Génocide Vendéen.
  Notre député vendéen, Dominique Souchet, s'engage couragement dans ce sens,comme le confirme le message ci-dessous qu'il vient de nous adresser et danslequel il annonce qu'il déposera prochainement une nouvelle proposition de
loi sur la reconnaissance du génocide vendéen.
    Comme vous le savez, la première proposition* de loi déposée en février 2007  par le député des Alpes-Maritimes, Lionnel Luca,

*  http://wiki.sylm.info/index.php/21_f%C3%A9vrier

   invitant la République "à reconnaître le génocide vendéen de 1793-1974" n'avait pu aboutir, de même que l'amendement proposé par le député UMP de l'Isère, Jacques Remiller.
  Cette tentative infructueuse, loin de nous décourager, ne peut que nous nous
motiver à poursuivre notre mission. C'est la raison pour laquelle il est
important que nous nous mobilisions pour soutenir la prochaine initiative de
notre député vendéen qui va effectuer un acte politique fort.
   Une société qui refuse de tirer les leçons du passé est condamnée. La
reconnaissance du Génocide vendéen constituera un acte de réconciliation
nationale majeur indispensable.
     Merci d'avance à toutes et à tous de diffuser le plus largement possible la
pétition en pièce jointe** et de nous la renvoyer dûment complétée et signée.
Recevez nos meilleurs voeux de bonheur et de réussite pour 2012.
Avec nos salutations vendéennes les meilleures

                                                                                          Vérité pour la Vendée



** Je (Alain TEXIER ferai parvenir la PJ à toute personne qui me la demandera à l'adresse suivante :

 charte.de.fontevrault@wanadoo.fr

 

 

   Merci de votre message qui me touche et m'encourage. Je déposerai en janvier  2012 sur le bureau de l'Assemblée nationale une proposition de loi qui sera exclusivement consacrée à la reconnaissance du génocide vendéen.

   Il faudra alors conjuguer tous nos efforts pour faire adhérer à ce textele maximum de parlementaires de façon à ce qu'il puisse être inscrit àl'ordre du jour de l'Assemblée.

Très cordialement,

                      Dominique SOUCHET, député de la 5 éme  circonscription       

                   de Vendée.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article