Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 09:30

Le blanc panache des Bordesoule

Des livres pour nos chères têtes blondes

Je fais partie de ces français dont le royalisme doit plus à la lecture des "Trois Mousquetaires" qu'à une tradition familiale quelconque.

C'est un peu avec cette idée en tête que j'ai créé, il y a exactement vingt ans, la série de livres pour enfants "Le Clan des Bordesoule". Publiée aux Editions du Triomphe (7 rue Bayen, 75017 Paris), cette série compte actuellement 23 titres, et les ventes cumulées de ces 23 titres a représenté à ce jour environ 300 000 exemplaires. C'est certes une goutte d'eau dans l'océan du livre pour enfants, mais ce n'est pas non plus un chiffre négligeable.

Au départ, mes ambitions étaient très modestes, et je n'imaginais pas construire une telle "saga". Mais ce sont les titres ayant pour cadre l'île de Ré, l'île blanche, qui ont véritablement lancé la collection. Le titre "Le Secret du phare des baleines", en référence au célèbre phare de l'île de Ré, s'est vendu à ce jour à 25 000 exemplaires (dans les librairies de l'île de Ré pour l'essentiel).

"Le Clan des Bordesoule" se présente en effet comme une sorte de "Club des Cinq" , dont les aventures seraient situées géographiquement; par ailleurs le contexte fait souvent référence à l'Histoire de France, et aux valeurs qui nous sont chères.

Dans la toute première aventure, "Le Secret de la statue volée", les quatre jeunes héros partent à la recherche d'un trésor chouan. Ce trésor a été caché par l'un de leurs ancêtres, guillotiné sous la Révolution. Et c'est en l'honneur de cet ancêtre que les jeunes détectives vont ensuite donner son nom à leur club, le nom de Bordesoule.

Dans la suite des aventures, la chouannerie, les guerres de Vendée, sont très présentes ou au centre de l'intrigue: "Le Secret du bagnard de Saint-Martin" évoque les prêtres réfractaires, "Le Secret de la plage de Boisvinet" parle de la Vendée, l'ombre de Cadoudal plane sur "Le Secret du Fort de Penthièvre", et dans "Le Secret des Remparts de Guérande", les chansons de Théodore Botrel accompagnent tout le récit.

Ai-je suscité des vocations royalistes, par le biais de mon Clan des Bordesoule? Difficile à dire. Les enfants qui viennent me voir lors des séances de dédicaces évoquent parfois les clans constitués avec leurs cousins, à la suite de ces lectures, mais généralement ces clans tiennent plus de la flibuste, me semble-t-il, que des bons combats de l'armée catholique et royale...

Francis Bergeron


Partager cet article

Repost 0

commentaires