Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 08:15

   La  formule correcte – sans l’emploi de l’adjectif «   bon » qui «  apparaît pour la première fois, semble t’il , dans une ordonnance  de Charles VIII ( 12 mai 1497) » sera pérenisée à partir de Louis XIV.

   « Il convient de ne pas se méprendre  sur le plaisir :le placitum placere, depuis les textes  romains,  exprime la volonté  et spécialement la volonté qui a jugé  bon, estimé raisonnable … ( on la trouve encore dans ) les  formules de la procédure   mpderne : -Plaise  au tribunal … Requiert qu’il vous plaise, Monsieur le Président…. » .

    L’origine erronée  de l’expression « bon  plaisir »  remonte  à Voltaire qui l’attribuée  à tort aux bureaux  de la chancellerie royale  par le biais de la  phrase suivante :   «  La substance   de presque tous les ordres émanés du trône était  contenue  dans ces  mots : - car tel est notre bon plaisir » .

    Etrangement   l’expression  faussement attribuée  par le philosophe aux bureaux  de la chancellerie royale   fut  bien employée , mais plus tard ,  par la Chancellerie de Napoléon qui  se trompa en recopiant  l ‘ancienne clause des lettres patentes royales.


Origine.

Henri Roland, Laurent Boyer. Adages  du droit français .Litec 1992 P. 78.

Partager cet article

Repost 0

commentaires