Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • charte.de.fontevrault.over-blog.com
  • : Le royalisme providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m'empêche pas de m'interesser à l'histoire connue - et celle plus cachée- de mon pays. L'humour a aussi sa place dans les pages mise en ligne.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 16:04

Sixième centenaire de la naissance de sainte Jeanne d'Arc 

(6 janvier 1412 – 30 mai 1431) 

A l’occasion du 600ème anniversaire de la naissance de sainte Jeanne d’Arc, nous vous proposons un pèlerinage parisien lors duquel nous pourrons assister 

à la messe et réciter un chapelet pour la France. Ce pèlerinage débutera à l’église Saint Denys-de-La- Chapelle et se terminera à l’église Saint Roch.

 

Rendez-vous suivants chaque mois

9 septembre (deux trajets différents proposés dont l’un réservé à de bons marcheurs, sur réservation), 7 octobre, 11 novembre, 16 décembre 2012. 

 

Messe dominicale à 10h30 à la Basilique Sainte Jeanne d’Arc contiguë à l’église Saint Denys-de-La-Chapelle 

16, rue de La Chapelle 75018 Paris 

Métro : Marx Dormoy, Bus 65, arrêt Ordener-Marx Dormoy 

 

    Après le pique-nique (tiré du sac) dans une salle paroissiale, départ de la marche à 14h00, près de la statue de sainte Jeanne d’Arc, devant la basilique. 

Renseignements : Association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc :

Tel. 06.80.72.72.77 ou 06.68.48.37.69.  

Courriel : maire.pierre@numericable.com 

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 09:10

  Dans la grande tradition royaliste des Camelots du Roi et dans une ambiance festive et de chants...
  Vous êtes tous conviés, ainsi que vos familles et amis,
à un Banquet du Groupe d'Action Royaliste le
Dimanche 23 septembre 2012
Thème "les Délocalisations"
Présences annoncées :


Guy Steinback (Ancien du 7ème BCL, Président d'honneur du GAR, de Marius Plateau et doyen des Camelots du Roi),
Jean Marie Keller (2ème doyen des Camelots du Roi),
Jean Philippe Chauvin (Vice-Président du GAR),
Olivier Tournafond ( Professeur d'Université)


  Retenez la date et confirmez votre présence à  fredericwincler@yahoo.fr pour l'organisation. Le lieu sera précisé ultérieurement...


"SIT TIBI COPIA SIT SAPIENTIA FORMAQUE DETUR INQUINAT OMNIA SOLA SUPERBIA SI COMITETUR"
 (inscription gravée dans la grande salle du CRAC des chevaliers en SYRIE)
"Aie la richesse,aie la sagesse,aie la beauté,mais garde toi de l'orgueil qui souille tout ce qu'il approche"

 

http://www.democratie-royale.org/article-l-engagement-militant-royaliste-par-frederic-winkler-g-a-r-97864401.html

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ANNUAIRE DES MOUVEMENTS AMIS ET ALLIES
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 19:11

CHARLES VII EST-IL LE FILS DE CHARLES VI ?

  Telle est la grande question qui se pose au moment où les deux fils aînés de Charles VI meurent en quinze mois (Louis le 18 décembre 1415 - Jean le 4 avril 1417), ce qui fait du jeune Charles, âgéde 15 ans, le dauphin. Ce dernier, qui devait se marier avec Marie d’Anjou, est depuis cinq ans élevé par la grande, très grande, très chrétienne, Yolande d’Anjou.

  Charles VI doutait tellement de sa paternité qu’il renie son vrai fils et le voue aux gémonies en le traitant de soi-disant dauphin. Il marie sa fille Catherine à Henri V dont il fait son héritier
sur le trône de France, et qui prend le titre de "Roi de France et d’Angleterre", titre que les monarques anglais garderont jusqu’au XIXe siècle.

  Mais Dieu savait que le dauphin était vrai Fils de France. Tenu par le pacte de Reims, Il décide de former une jeune bergère pour annoncer au véritable dauphin qu’il avait bien le droit de régner et qu’il devait auparavant aller se faire sacrer à Reims. A notre grande honte, si les Français avaient oublié le sens du sacre, Rome savait. Ainsi, le 27 janvier 1894, le décret pontifical concernant l’Introduction en béatification de la cause de Jehanne d’Arc précise : "...Et pour conduire le Prince à Reims, où Jésus-Christ étant déclaré suprême roi de France, Charles recevrait enson lieu et place la consécration et les insignes de la royauté..."

  Mais avant, le 21 juin 1429, à 16 heures, à Saint-Benoît-sur-Loire, se vit l’événement le plus important de toute l’histoire de France. C’est ce que nous relatons dans notre livre, La vraie mission de sainte Jehanne d’Arc, Jésus-Christ roi de France.


   Il ne suffit pas de raconter l’événement, il faut le comprendre et savoir en tirer les leçons. D’où un certain nombre d’auteurs redécouverts, comme le R.P. Ayroles, et leurs écrits, d’unenseignement très riche, et une polémique avec ces universitaires qui n’ont qu’un programme : nous cacher le vrai sens de l’épopée de sainte Jehanne d’Arc.
   Enfin, on remet en lumière La Mission posthume de sainte Jehanne d’Arc, si importante à notre époque si troublée. Que d’espérance ! que de confiance ! envers la sainte de la patrie.

Louis-Hubert Remy est le fondateur et le président des Amis du Christ Roi de France. Avec son épouse, il a recherché le document de la Triple donation. Spécialiste de l’école antilibé-rale, il n’a
de cesse d’en faire connaître les auteurs et les ouvrages.

Marie-Christine Remy, archiviste-paléographe, conservateur en chef du Patrimoine, a été la première femme membre titulaire de l’Académie des arts et belles lettres d’Aix-en-Provence. Dix ansconservateur des antiquités et objets d’art des Bouches-du-Rhône, elle fut la spécialiste et le défenseur des traditions de Provence.

Le livre est disponible à :
A.C.R.F.,

B.P. 2,

44140 Aigrefeuille,
25 euros franco.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans RACINES DE FRANCE
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 11:48

   « Le Cercle algérianiste, créé en 1973, a pour objectif de sauvegarder le patrimoine culturel né de la présence française en Algérie.
    Il diffuse, par l'intermédiaire de ses Cercles locaux et de sa revue « L'algérianiste », les études, travaux, articles, textes littéraires permettant d'approfondir la connaissance de cette présence. Il rapporte les témoignages de ceux qui ont oeuvré en terre nord-africaine et met ainsi à la disposition de ceux qui s'intéressent au passé les éléments constitutifs de l'histoire de notre pays. »


 http://www.cerclealgerianiste.asso.fr/

 

Le Cercle Algérianiste... pourquoi?

Un  Cercle...

Créé le 1er novembre 1973 par une dizaine de jeunes Pieds-Noirs désireux de faire survivre une province française disparue géographiquement mais toujours vivante dans un peuple d'un million d'âmes, une culture originale née au carrefour des différentes civilisations qui firent l'Algérie, une histoire, une langue en création, une façon d'être.

Cercle, car fondé sur la fraternité et la solidarité, mais aussi soucieux de connaître, d'exprimer sa pensée.

Cercle, enfin, pour rassembler celles et ceux que l'Algérie continue de passionner par delà les divisions artificielles

Algérianiste...

Le mot n'est pas nouveau. Il fut inventé en 1920 par Jean Pomier et Robert Randau, écrivains français d'Algérie qui s'attachèrent à définir les premiers contours de cette culture naissante.

Si le terme "Pied-Noir" demeure le plus approprié pour désigner l'ensemble de notre communauté et doit rester l'étendard dressé face aux vents néfastes de l'histoire, l'expression «algérianiste» apparaît comme un qualitatif de militantisme, de volonté et d'autonomisme culturel.

En revanche, le terme impropre "rapatriés", qui dilue toute indentité, doit être définitivement rejeté. Il appartient de toutes façons au passé et ne peut convenir à ceux qui ont choisi de regarder vers... l'avenir.

 

http://www.cerclealgerianiste.asso.fr/contenu/cercle.htm

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ANNUAIRE DES MOUVEMENTS AMIS ET ALLIES
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 17:53

-------

  Que dit Vincent  Peillon, actuel Ministre de l'Education nationale ? Que l'éducation est le moyen par lequel la République a décidé de pérenniser sa domination politique. Jusqu'au XIXème siècle, bon an mal an, en France, c'est l'Eglise qui a détenu le Pouvoir spirituel, c'est l'Eglise qui ritualisait les différents moments de la vie, c'est l'Eglise, "temple des définitions du devoir" qui détenait la clé des valeurs dominantes dans la société : générosité, sens du devoir, respect etc. Le Pouvoir spirituel explique Peillon à propos des grands ancêtres au début du XXème siècle, doit désormais passer de l'Eglise à l'Ecole. Ils ont fait ce qu'il fallait pour.

  Aujourd'hui, Vincent Peillon agit en qualité de ministre détenant le Pouvoir spirituel dans notre société. Il explique dans l'entretien avec le Monde des religions que le Christ peut très bien servir d'étalon moral. Les valeurs laïques sont des valeurs chrétiennes (dont acte), auxquelles il manque quelque chose cependant : la foi dans la divinité du Christ. Dieu ne s'est pas incarné seulement dans le Christ. Pour notre Ministre, il s'incarne dans tous les citoyens. Chacun devient un petit dieu, avec des droits, qu'il fait respecter. La démocratie française pour Peillon, c'est l'incarnation à 60 millions d'exemplaires.

   Une précision : cette divinisation du citoyen est automatique, comme le droit du sol dont elle est issue. Il suffit de se donner la peine de naître. Et elle est inamissible : peut-on cesser d'être dieu ? L'abolition de la peine de mort (dont on pense ce que l'on veut) a permis de rendre sensible ce point capital dans la théologie politique républicaine. L'homme ne saurait jamais perdre sa dignité divine. L'abolition idéologique de la peine de mort correspond au plan politique à la théologie du salut universel en religion. L'homme refuse l'éventualité d'un jugement divin et d'une condamnation.

 

Origine.

http://ab2t.blogspot.fr/2012/09/la-theologie-politique-de-vincent.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/IfvW+(MetaBlog)

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ACTUALITES
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 10:00

.......

 

 Arcisse de Caumont est né le 29 août 1801, à Bayeux. Son père, François de Caumont, est issu d’une famille de la bourgeoisie normande, et a épousé Marie-Louise Hue de Mathan. Arcisse fait tout d’abord ses études à Falaise au Collège. Excellent dans les matières scientifiques, il est chargé de cours à destination de ses camarades, à partir de 1816. L’année suivante, il est de retour à Bayeux, et obtient son baccalauréat en 1820.

 Pour suivre les vœux de son père, Arcisse de Caumont s’inscrit à la Faculté de Droit afin de devenir magistrat. Après sa licence, il devient avocat, et se marie à Melle Rioult de Villaunay. S’intéressant à la géologie et à la botanique Arcisse de Caumont fonde la Société Linnéenne de Normandie, dont il sera durant dix ans le secrétaire.

  Cette attention à l’environnement fait qu’il se préoccupe aussi du patrimoine monumental de sa région, qui a souffert des négligences, voire du vandalisme suite à la Révolution. Beaucoup de châteaux ou d’églises sont en effet laissés à l’abandon, voire transformés en carrière de pierres. Il collabore alors à la Société des antiquaires de Normandie dès 1824, dans le but d’inventorier et d’étudier les ruines et chefs d’œuvre architecturaux du passé. Arcisse de Caumont publie ainsi un Essai sur l’architecture du Moyen-Age, et quelques années plus tard, en 1830, paraît le premier des six volumes d’un Cours d’antiquité monumentale, illustré de gravures sur bois, dont la publication cessera en 1843.

  En 1840, grâce au savoir d’Arcisse de Caumont, les érudits disposent enfin d’un Abécédaire ou rudiments d’archéologie, en trois volumes, qui devient un guide de référence pour les archéologues français.

  En 1833, il fonde la Société française d’archéologie, pour la conservation des monuments anciens. A cette époque, l’État délègue François Guizot dans cette mission, et nomme Prosper Mérimée, le 25 mai 1834, inspecteur général de la Commission des Monuments Historiques.

...

 

   Épuisé et quasi-paralysé, il meurt à Caen, le 16 avril 1873, où il est inhumé au cimetière du Vieux Saint-Jean dans le quartier de Vaucelles. (Source : Marc Nadaux)

 

Article complet  grâce au lien ci-dessous :

http://arcissedecaumont.etab.ac-caen.fr/spip.php?rubrique50

 

Voir aussi :

- Arcisse de caumont (1801-1873). Fondateur de l'archéologie française. Présent . 17 juin 2005 p. 4

- http://fr.wikipedia.org/wiki/Arcisse_de_Caumont

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans BIBLIOGRAPHIE DE L'HONNETE HOMME
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 18:25

    charte fontevrault

La Providence  faisant  toujours -même  si on ne le  comprend pas à chaque fois -  trés  bien les  choses. Elle a  disposé entre le monument aux morts de Fontevraud  et l'église paroissiale Saint-Michel une adorable allée sise à peu distance  du parc du logis Bourbon. Cette allée  voit  donc se dérouler  en prélude à la messe de Saint Louis  une procession placée  sous la protection de la bannierre  fleur delysée de la Charte  de Fontevraut.

   Notre porte-drapeau Francois-Xavier Pachot n'a pas  quitté des yeux le Ciel à qui s'adressait  la  dizaine  de chapelet  que nous récitâmes en marchant  vers le sanctuaire. Au second plan , on reconnait le Gouverneur en exercice Pierre Vallino au visage grave et recueiilli ainsi qu'il sied. Et puis, et comme enveloppée, dans les  plis de notre banniére , Madame Jeanine Le Derff Gouverneur nommée 2012-2015.

 

P1050148-copie-1.JPG

 

  Il fut un temps où nous pénétrions dans l'église drapeau au vent  avant  d'aller nous asseoir  dans le  choeur , accueilli par M. l'Abbé Pohu , choeur où nous inclinions dévotement  notre drapeau à l'Elévation comme il est de tradition dans nos cérémonies chrétiennes.

   De nos jours,  nous procédons devant le porche à l'enroulement  de notre  étoffe  fleurdelyséeC'est l'occasion aussi  de nous regrouper avant  de pénetrer dans le sanctuaire en bon ordre.                                                                                               

  L'on notera la sollicitude du Gouverneur Vallino  venu paternellement  aider MM. Pachot et le président  fondateur Alain Texier dans cette délicate opération. Sur la  gauche et vers le mur de l'ancien jardin de M. l'Abbé Pohu, M. Xavier Paquereau http://alliance.royale.ouest.touraine.overblog.com/ et Madame Claudine Valenti, Secrétaire général dela Charte de Fontevrault.

P1050150.JPG

 

   Pour la messe à Saint-Michel http://charte.de.fontevrault-arom.over-blog.com/article-l-eglise-saint-michel-de-fontevraud-eglise-mere-des-fontevristes-57192608.html et pour  son sermon, il vous faudra  venir à la messe célébrée en rite extraordinaire pour en savoir plus notamment  sur les tenants et les aboutissants  de la formule : "L'art imite la nature", thême du prône de  notre Aumônier général car Monsieur l'Abbé de Durât parle sans note.

     Alors histoire  quand même  que  vous ayez une idée de ce que  vous perdez en ne venant pas à nos Rencontres,  voici le Sermon de M. l'Abbé de Durât en date du ... 26 août 2012: http://fr.gloria.tv/?media=326523

    "Paix Litturgique"  ayant bien voulu annoncé notre cérémonie, les Fontevristes présents ce jour dans l'église avaient  reçu le prompt renfort d'une dizaine de personnes et  ceci sans  compter avec la présence du past-Gouverneur de la Charte de Fontevrault, Iréne Pincemaille, à l'harmonium. Malheureusement, cette année encore, nous n'avions pas d'enfant de choeur. Alors, pour l'année prochaine, si vous pouviez ... merci d'avance.

Repost 0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 12:26

Entretien: Françoise Fourneret, inspectrice d'académie ...
....

  Pourquoi certaines communes du Maine-et-Loire, notamment dans les Mauges, n'accueillent pas d'école publique ?
NDLRB. Il conviendrait  de dire : Pourquoi certaines communes du Maine-et-Loire, notamment dans les Mauges, n'accueillent t' elles- pas d'école publique ?

  Cela vient d'un héritage historique particulier.( NDLRB. Ne pourrions nous pas avoir quelques détails ? *) Et une réflexion est en cours. En 2007, trois écoles ont été ouvertes ou réouvertes dans les Mauges, à Jallais (49162), Gesté (49600) et à Andrezé(49600), toutes situées dans le canton de Beaupréau (49600) . Depuis deux ans, il est question d'ouvrir une école au Longeron. Mais pour cela, on doit avoir la garantie de sa pérennité. Beaucoup de paramètres rentrent en compte. Au Longeron, par exemple, les associations de parents d'élèves nous garantissent l'engagement d'une trentaine de familles. Il en faut une soixantaine. Les discussions reprendront ces prochaines semaines.


                Linda BENOTMANE.

 

http://www.angers.maville.com/actu/actudet.php?idCla=fil&idDoc=2205762&abo=632675&serv=17&utm_source=newsletter&utm_medium=email_interne&utm_campaign=lettredinformationactualite&utm_content=actualiteville&xtor=EPR-300-%5Blettredinformationactualite%5D-20120904-%5Bactualiteville%5D-632675@2


NDLRB. Fautes d'écoles publiques, 7 000(?) éléves  pourraient ainsi être privés d'école publique ... Les pauvres. Mon Dieu, quelle horreur !

 

* Et comme on ne veut pas  que  vous mourriez  idiots.

  Les Mauges sont une région naturelle et historique, correspondant au sud-ouest de l'actuel département du Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou. Ses principales villes sont Cholet et Beaupréau.
   La dénomination « pays des Mauges » désigne une intercommunalité, dont les limites ne correspondent pas totalement à celles de la région naturelle.
    Les mémoires et le patrimoine local des Mauges ont été marqués par le soulèvement vendéen et la répression qui s'en est suivie, à partir de 1793.

Origine.

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Mauges


* Et comme ces gens ne  font décidement rien comme les autres :

http://www.canalacademie.com/ida6812-Les-langues-regionales-de-France-Les-Mauges-une-voyelle-de-plus.html


 



Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans LES OMBRES DE LA REVOLUTION
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 09:59

120px-Blason_Marigne.svg.pngLes armes de la commune se blasonnent ainsi :

   De gueules, à la fasce ondée d'argent, accompagnée en chef de deux chouettes affrontées d'or et en pointe d'un marteau de forge du même.

 

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Blason_Marigné.svg

 

  "Les deux  chouettes dans les armoiries  ci-dessus rappellent que Marigné donna plusieurs  chef aux insurgés  chouans :

-Jean Coquereau , de Daon, établi dans la commune depuis son mariage,

- Louis Coquereau frère du précédent

- Benjamin Hosard, connu sous  l'appelation 'l'ami du Roi'

-Les trois fréres Logeais, surnommés "Pimousse" http://fr.wikipedia.org/wiki/François-Jacques_Logerais_dit_Pimousse, Chasse-Bleus  et Petit Chouan' ".

 

Armoiries de la Commune de Marigné 

            in

Gérard Byron CLOUZARD

Le Blason des communes de l'Anjou.

Au blason des Armoiries

p. 80-81.

 

  La chouette  a pu être utilisée pour  désigner et symboliser  les  chouans , humbles soldats du roi, parce  qu’ils avaient pris l’habitude d’imiter le  cri du chat–huant, nom local de la chouette hulotte, pour  communiquer entre eux  sans que les bleus - nom donné aux soldats républicains- peu habitués  aux   bruits de la campagne ne les identifient.

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans GLANES HERALDIQUES
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 19:26

 

P1050200.JPG

  Et d'abord il y eut  la messe  célébrée en la clairière par M. l'Abbé Cottard  qui nous rappela  fort opportunément que nous devions aider les Evéques à l'être plus  complétement  et  que si nous faisons celà "en nom Dieu" , comme aurait  dit jeanne d'Arc, de  bonnnes surprises n'étaient pas à exclure.P1050204.JPG

  Et puis il y eut , aprés un repas où la  convivialité et la  bonne chère ne manquèrent pas,  sans compter une assez forte densité de soutanes, la rencontre  aves les auteurs ( ci-dessous , M. Etienne Couvert et le  signataire de ces lignes). Je suis donc  bien placé  pour témoigner  que Chiré est l'endroit révé où vous pouvez nouer en quelques heures des  contacts  qui, partout ailleurs  vous prendraiaient plusieurs mois.

P1050214.JPG

  Des auteurs certes , tout au long du samedi et du dimanche où le soleil finit par percer mais aussi des  conférences, sur Jeanne d'Arc samedi et l'Algérie le  dimanche,  mais encore  des exposants de toute  notre  grande  famille, comme ici M. Philippe Gouilhers , Secrétaire général honoraire de la Charte de  Fontevrault  http://wiki.sylm.info/index.php/Charte_de_Fontevrault

 

représentant l'Alliance royale.

P1050215.JPG

    Des mouvements , des  boutiques  comme  celle  où j'ai pu acheter  un drapeau fleurdelysé  frappé du Sacré- Coeur qui m'aurait  couté les yeux de la tête ailleurs  mais aussi des individualités  fort talentueuses  comme M. Louis-Hubert Remy, en famille, présentant ici son ouvrage : La vraie mission de sainte Jehanne d'Arc ; Jésus-Christ Roi de France . Ed. Les amis du Christ Roi de France

 

 

    Et tout  ceci sous la protection tutélaire de MM. Jean Auguy et Francois-Xavier d'Hautefeuille attentifs  au bien-être de tous et  de chacun et  veillant  à ce que les réseaux d'amitié et d'intérêt réciproque dont j'ai parlé plus haut puisssent  s'établir sous les meilleurs auspices. 

 

 

                                                                 Alain TEXIER

                                                                                      http://wiki.sylm.info/index.php/Alain_Texier

 

 

Nous contacter : Chiré - DPF

 

DPF

BP 1

Chemin de la Caillauderie

86190 CHIRE-EN-MONTREUIL

FRANCE

 

Tél : + 33 (0)5 49 51 83 04

Fax : + 33 (0)5 49 51 63 50

http://www.chire.fr

contact@chire.fr

 

Horaires d'ouverture : 8h00 - 12h30 et 14 h - 19h . Du lundi au vendredi

http://www.chire.fr/PS-librairie.aspx

http://www.chire.fr/PS-catalogue.aspx

http://www.chire.fr/CT-443-lectures-francaises.aspx

http://www.chire.fr/CT-444-lecture-et-tradition.aspx

  http://www.chire.fr/CT-445-cahier-de-chire.aspx

 

  http://www.chire.fr/CT-638-nous-aider.aspx

Repost 0
Published by Charte de Fontevrault - dans ANNUAIRE DES MOUVEMENTS AMIS ET ALLIES
commenter cet article